accueil > activit�s > alpinisme > Traversée de la Meije
 


La traversée de la Meije

"La Reine Meije"!
Quel nom symbolique à la douce sonorité. Il reflète bien la relation particulière qu'entretiennent les alpinistes du monde entier avec ce fier sommet des Ecrins.
Un mélange d'admiration et de respect, un peu d'appréhension aussi, et, surtout une envie bien réelle, un jour, de cheminer en plein ciel sur ces arêtes effilées.
La traversée de la Meije n'est pas une course difficile, c'est une "grande" course, nécessitant une aisance certaine dans tous les domaines de la haute montagne : le rocher, la neige et la glace, mais dans un niveau de difficulté encore raisonnable.
Il faut également être en bonne forme physique et ne pas craindre le vide qui se creuse à chaque pas.



  • Lundi et mardi... Cette première partie du séjour nous permettra à la fois de réaliser une course dans les Ecrins et une mise au point sur tous les aspects de sécurité : relais, rappel, pose de points, et biensûr, de l'escalade sur un terrain le plus proche possible de la traversée des arêtes. Nous choisirons cette course ensemble parmi la multitude d'itinéraires que propose l'Oisans.










  • Mercredi... Quel bel itinéraire que cet éperon des Enfetchores pour atteindre la Brêche de la Meije!
    Plus qu'une simple montée en refuge, c'est une véritable course de Haute Montagne, une alternance de petits passages d'escalade, des traces de sentier et une partie finale somptueuse, juste sous la face nord. Du refuge, pour s'imprégner encore plus de l'ambiance majestueuse de notre itinéraire du lendemain, nous gagnerons le "campement des Demoiselles", de plein pied dans l'histoire de Gaspard de la Meije et de ses compagnons.
    Nuit au refuge du Promontoire.
    Mais peut être choisirons-nous de dormir directement au sommet ou sur les vires du Glacier Carré, une autre manière d'être "en Meije".




  • Jeudi... Départ très matinal, dans la cohue habituelle du refuge. De nuit, le "Passage du Crapaud" n'est pas si facile, mais ensuite le cheminement jusqu'à la "muraille Castelnau" est vite avalé. Nous voici dans le vif du sujet. "Vires aux Encoches", "Cheminée des Autrichiens", "Pas du Chat", et enfin le Glacier Carré. Le Grand Pic s'approche doucement. Après le "Cheval Rouge" et le "Chapeau du Capucin", le sommet est un grand moment d'émotion. Il reste à descendre du Grand Pic et à traverser toutes les arêtes jusqu'au Doigt de Dieu. La vallée est encore loin, mais déjà le Refuge de l'Aigle apparaît, marquant la fin de cette traversée fantastique.


  • Vendredi... Un réveil en douceur pour profiter de ces instants uniques, la Meije Orientale qui s'éclaire au petit matin, des alpinistes en partance. Puis, il faut bien descendre, et par le glacier du Tabuchet et les vires Amieux nous voici en début d'après-midi de retour à La Grave. Ou, si la forme est au rendez-vous, nous continurons notre traversée par la Meije Orientale pour descendre sur le Lac du Pavé et les sources de la Romanche... Encore une grande et belle journée !

Pour rêver ou mieux connaître ce sommet prestigieux:
un beau livre "La Meije - Reine de l'Oisans"

 

Niveau technique :

Une préparation optimale pour réussir une des plus belles et prestigieuses traversées du massif, la Reine Meije.
Courses de niveau AD à D.
C'est un séjour de perfectionnement à l'alpinisme, nécessitant une très bonne forme physique, une expérience de l'alpinisme dans des courses AD et un niveau d'escalade IV/IV+.

Nombre de Participants :
3 personnes maximum...

Les prix :

"La traversée de la Meije" 5 jours
Prestation Prix
Encadrement (à régler par chèque à l'inscription) 500 EUR
Hébergement / remontées mécaniques, c'est une caisse commune... ?
   



Alpinisme | Ski Rando | Cascade | Expés | Contactez-nous