accueil > activités > cascade > initiation
 

Dernière mise à jour le 8 septembre 2012

Les plus belles cascades de l'Oisans

Pour cet hiver 2013 :

Moins de participants par stage, avec un nombre maximum de 3 personnes.

  • Pour plus de plaisir et de sécurité, et moins de stress pour moi !
  • Mais surtout pour pouvoir aborder les grandes cascades de plusieurs longueurs de l'Oisans, qui représentent le coeur de cette activité d'alpinisme hivernale.

Une place réservée à une personne comme "premier de cordée", dans chaque séjour.

  • pour proposer une progression aux personnes qui souhaitent passer en tête.
    C'est une formule qui n'existe nul part ailleurs ! Avec un contenu de formation adapté et individualisé.
  • pour enrichir et ouvrir les discussions sur la montagne, l'alpinisme ou les cascades, avec des avis ou des expériences pouvant être différents,
  • pour rendre les séjours encore plus attractifs en pouvant aborder des itinéraires plus long ou plus engagés, plus esthétique aussi..., avec plus de sérénité.




Où se déroulent les stages ?

Depuis 30 ans, mon terrain de jeu favori est l'Oisans.
Je ne vous dirai pas que c'est le plus merveilleux massif des Alpes, avec les plus belles cascades... Et pourtant !!!

J'y suis un peu "chez moi" et surtout ma grande connaissance des lieux me permet de choisir les sites les plus adaptés aux participants et aux conditions, même s'il fait "monstre mauvais" ou si l'hiver prend des allures estivales!

En Oisans, le choix de cascades est immense : des grandes, des petites, de beaux rideaux bleutés ou de fragiles stalactites et même... des cascades "vivantes" !

Nous visiterons chaque jour un lieu différent.

  • La Grave avec ces différents versants.

  • Le Vallon du Diable et ses belles classiques, mais où il faut marcher un peu.

  • L'Alpe d'Huez et l'enfer de l'ambiance "station", avec parfois le plaisir d'une cascade au soleil couchant.

  • Le petit village perché de Villard Notre Dame et les sculptures baroques de "Mathilda".

  • L'austérité de la Haute Romanche et ces marches d'approche expéditives.

  • Mais aussi, plus rarement des vallons plus secrets comme la Mariande ou le Haut Vénéon.

  • Ou, presque à porter de mains, mais auréolées de mystères, les cascades du Pontet, au-dessus de Bourg d'Oisans.


Les topos de François Damilano et Godefroy Perroux, nous serviront de référence pour les cascades de l'Oisans, des outils indispensables pour un voyage hivernal dans ces 5 vallées !

 

Au fil des jours, le déroulement d'un stage :

Un stage n'est jamais identique au précédant, la glace est un élément tellement changeant et éphémère, presque magique ...
En voici néanmoins un exemple type pour un séjour d'initiation classique.

Bien sur, je ne peux pas vous garantir le déroulement tel qu'il est décrit ici. Mais je ferai mon possible pour m'en approcher, avec votre aide et celle de la météo... surtout pour en conserver la philosophie générale.

  • Dimanche soir : rendez-vous entre 18 et 19 h, directement chez moi.
    Présentation du stage, des différents sites et de l'activité en général. Organisation du lendemain, préparation du matériel, réglage des crampons, préparation des sacs, etc...

  • Lundi : Action !
    Si possible, une marche d'approche réduite pour le bas d'une cascade de la vallée de la Romanche. La première longueur un peu raide ( 60 à 80°) est suffisamment large pour installer plusieurs moulinettes. Ce sera notre 1er contact avec les piolets et la glace raide.

  • Mardi : changement de site pour découvrir une glace forcement différente, un paysage nouveau et d'autres cascades. Par exemple, à l'Alpe d'Huez, plusieurs cascades d'une à deux longueurs, pour se sentir plus à l'aise et mieux maîtriser la frappe des piolets. Descente en rappel.

  • Mercredi : cette journée est particulièrement axée sur les aspects sécurité : les broches, les relais en glace, la descente en rappel. Mais tout ceci en parcourant une cascade de la vallée de la Romanche.

  • Jeudi : il nous faut maintenant prendre un peu de hauteur et aborder une cascade un peu plus longue de plusieurs longueurs. Mais nous pouvons aussi explorer la difficulté, en nous confrontant à la verticalité ou à une glace plus fragile. Pour apprendre à s'économiser, à privilégier les positions de repos sur les crampons, à être plus précis et à limiter les ancrages des piolets.

  • Vendredi : Il est temps de concretiser une grande cascade, avec le maximum d'autonomie entre les cordées. Le plus difficile : choisir un lieu adapté...
    Séparation en fin d'après-midi, ou bien plus tard pour ceux qui vont loin.

Les dates :

Vous les retrouverez dans la page "Calendrier", avec un étât du remplissage.
Pour l'hiver 2013, les dates sont déjà en ligne.
Je suis en expé au Népal durant tout l'automne, mais vous pouvez me joindre par mail si vous avez des questions. Je réponds toujours à mes mails, avec parfois un petit délais pour la réponse quand je suis en montagne !
Pour s'incrire il faut vous adresser à SERAC, à Grenoble, qui s'occupe de mon secrétariat.

Pour toute inscription complète avant le 1er decembre (c'est à dire avec le règlement), une remise de 5% est accordée sur le montant des honoraires !

Les prix :

"Les plus belles cascades de glace de l'Oisans" 5 Jours
Prestation Prix
Encadrement ............ 550 €
Repas, participation aux frais (caisse commune, en espèce le 1er jour du séjour) ..............100 €
Hébergement, "chez le guide", ............... 0 €



Pour s'inscrire :
C'est très simple, il suffit de vous adresser à SERAC à Grenoble. Et de vous inscrire sur le site avec ce lien.
SERAC vous ferait parvenir une confirmation de cette inscription avec la facture, puis avant le séjour je vous enverrais un document précisant l'organisation précise des séjours.
Je rentre du Népal à la fin de l'année


Pour ne plus se perdre... suivez le guide !

Alpinisme | Ski Rando | Cascade | Expés | Contactez-nous