accueil > activités > cascade> le compte rendu des stages de cascades de glace 2005...
 

 

Le compte rendu des stages cascade de glace de l'hiver 2005



Le bas des Moulins, idéal pour l'initiation, s'il n'y avait pas 500m de pentes raides au soleil au dessus !
Une situation qu'on oublie très/trop facilement...

 

Du 20 au 22 janvier 2005. "Alleï, une fois ...!"

De la neige et du redoux tous les jours pour ce 1er séjour de cascade de trois jours.
Les conditions changent mais ne nous empêche pas de grimper !

Venus directement de la lointaine Belgique, les joyeux participants, Bernard, Vincent et Patrick (et parfois même Christian qui s'invitait dans la conversation)... spéléos éclairés et alpinistes, découvraient la cascade et l'Oisans pour la 1ère fois.

A l'apéro le mercredi soir, nous savons déjà que les conditions ne vont pas être top pour le lendemain : il va falloir tenir compte à la fois des chutes de neige de la nuit et du redoux annoncé... pas facile.
Au réveil le jeudi matin, effectivement il a neigé un peu la nuit mais relativement peu et surtout il fait froid. Tout va bien !

Direction, le bas des Moulins, pour une prise de contact en douceur.
Mais nous n'allons pas trop nous y attarder, il faut gerer les cordées qui arrivent et tout la haut "ça m'inquiète un peu".
L'après midi nous retrouve au Pylone, pour la suite des opérations.
Nous arrivons sans trop de mal a nous faufiler entre les cordées en place, mais au relais, la multitude de cordes pertubent mes compagnons de cordée et la communication "non verbale" a du mal a faire des miracles. Une corde s'entortille autour d'une autre, ça fait un beau noeud et quelques péripéties plus tard nous rentrons à la maison...

Un exemple d'une situation pédagogique...
." les piolet sont en place, je me concentre sur la pose des pieds... Et mon bassin dans tout ça, y fait quoi?
"
Et c'est quoi la marque des piolets ?

Le lendemain, toujours de la neige et du redoux. Faut éviter d'avoir des pentes au dessus de nous.
Nous irons donc en face nord des Freaux dans "la nuit sera fraîche".
Objectif... un peu de gestuel, plusieurs longueurs en glace et un peu de grimpe en tête !
Et bien, nous arriverons même a faire tout ça !
Les rencontres avec les autres cordées seront plutôt cordiales et tout le monde fera son bout de chemin sans gener trop le voisin. Une très bonne ambiance dans un recoin protégé.
En fin d'après midi, nous arrivons même a profiter des rencontres Expédition & Himalaya en regardant le diaporama de Philippe Verneret sur le Nemjung, une de mes expéditions de l'automne.

 


Vincent pour sa première longueur en tête !

Pas facile d'avoir toujours le geste élégant et juste... mais ça viens petit à petit !

Samedi, levé très matinal... il neige toujours et il fait même franchement mauvais.
Pas de soucis nous irons nous balader dans Colère du ciel. L'ambiance est très feutrée au tout petit jour. Dans le haut, nous sortirons par Tonnerre de Zeus, la variante en 4/4+ à gauche de Colère classique.
A la descente, nous retraçons le chemin à pied et nous sommes de bonne heure aux rencontres Expé.
Encore une belle journée qui se terminera au restau avec les rescapés de "la traversée des Chulus".


Eh, tu as vu Patrick ? Y'a une cordée de belge qui nous suit depuis ce matin... !
Ici, à l'attaque de Colère.

Patrick à la sortie du ressaut de Tonnerre de Zeus, il neige déjà un peu moins... et Bernard, dans la longueur suivante, en sortant de la grotte.

Dimanche, retour tranquille après le petit déjeuner, il neige toujours...

 

Avec le soutien de...



Pour retrouver toutes les infos sur les cascades de l'Oisans



Alpinisme | Escalade | Raquettes | Ski Rando | Cascade | Expés | Désert | Contactez-nous