Les Eaux de Mortelune


> fermer la fenêtre


1ère ascension :
Paul Grobel et un groupe de stagiaires en février 1987.

Hauteur :
Environ 200 m.

Difficulté :
Cascade de 6 longueurs dont certaines plus courtes et une en neige, II/ 3+.

Qualité de la glace :
C’est une cascade de glace sympathique, la glace est compacte dans les 3 premiers ressauts, plus travaillée dans la dernière longueur.
La tranquillité devrait être au rendez-vous, "grâce" de la marche d'approche.
Les différents ressauts séparés par des banquettes de neige facilitent la progression de plusieurs cordées en parrallèle et en font une cascade bien adaptée pour l'enseignement ou pour un petit groupe.
Par contre, elle n'est souvent en conditions qu'à partir de février.

Equipement en place :
L’équipement est plus ou moins correct.
Il faudrait au moins changer les cordes sur certains relais sur arbres utilisés à la descente, et revoir totalement l'équipement avec un perfo et des chaînes.

R1, à gauche, deux cloux et un spits.
R2, sur la grande banquette sur broches (très petite longueur). A refaire.
R3 à la sortie du ressaut, 1 spit ou un peu plus haut sur arbre.
R4, à droite, 2 pitons... (beurk), ou mieux sur broches.
R5, à droite, 2 spits et un bon couplage.
R6, un arbre à droite.

Accès :
En remontant la vallée de la Romanche, un peu après l'ex buvette de la cascade de la Pisse, dépassez le parking de la cascade du Pertus, et reperer un pont sur la Romanche, en contrebas. Se garer juste après, emplacement souvent dénneigé, 150 m plus loin.
De la route nationale, rejoindre le pont et le traverser. remonter le talus directement au dessus pour rejoindre une clairière qui viends buter dans une barre rocheuse (sentier parfois visible). Traverser en ascendance à gauche, en montant régulièrement jusqu'à un gros bloc caractéristique, dans le couloir de l'attaque (celui d'Indiana Jones). La cascade est 100 m plus haut sur la gauche.
Raquettes parfois utiles, car c’est un secteur encore peu fréquenté et donc rarement tracé.

Descentes :
En rappel dans la voie.
Le premier ressaut peut éventuellement se contourner en descendant à pied, rive gauche.

Quelques conseils :
1…, Attention à la nivologie, à cause du couloir d'accès. (C'est aussi un itinéraire hors piste des 2 Alpes, par fort enneigement).
2..., C'est une cascade plutôt a fréquenter par faible enneigement.
3..., A la sortie du 1er ressaut, avec le R1 à gauche, il vaut mieux tirer jusqu'à la large banquette suivante, avec un relais sur broches et un futur relais (à équiper).
Le ressaut suivant se fait alors en une grande longueur de corde en ignorant les deux spits à gauche (utiliser pour la descente).
4..., C'est une cascade sans prétention que j'apprécie particulièrement pour sa tranquillité, son nom plutôt cool (c'est une BD de référence) et pour ces banquettes de neige confortables.
C'est mieux quand la trace est déja faite

 

Avez-vous des remarques ou des suggestions pour ce topo ?
Un complément d'information ou une anecdote pour l'enrichir....
N'hésitez surtout pas à me contacter... par E-mail ou au 04 76 79 99 68.
Merci d'avance.

Avec le soutien de...


> fermer la fenêtre