FICHE II - LES QUATRES NOBLES VERITES ET
L’OCTUPLE SENTIER



> fermer la fenêtre


DANS LA FICHE PRECEDENTE, NOUS AVONS ABORDE RAPIDEMENT CE MOMENT UNIQUE QUI ALLAIT MARQUER A JAMAIS LE DEVENIR DE MILLIONS D’HOMMES, L’INSTANT OU SIDDHARTA, ASSIS EN MEDITATION SOUS L’ARBRE DE LA SAGESSE, PERCUT ENFIN, APRES TANT D’ANNEES DE RECHERCHES HARDUES POUR SON CORPS ET SON ESPRIT, LA VOIE QUI ENFIN LUI PERMETTRAIT D’ACCEDER A LA VERITE..
LE BOUDDHA EUT D’ABORD, AU COURS DE SA MEDITATION, LE SOUVENIR PRECIS DE L’ENSEMBLE DE SES VIES PASSEES, PUIS IL PERCUT LA REALITE DU MONDE ET COMPRIT QUE SEUL REGNAIT L’ENCHAINEMENT DES CAUSE.S ET DES EFFETS.. Il COMPRIT QUE CE MONDE, QUI DEVAIT SANS CESSE VIEILLIR ET MOURIR POUR ENSUITE RENAITRE ET VIEILLIR DE NOUVEAU NE POURRAIT JAMAIS TROUVER LE BONHEUR
LE BOUDDHA EUT ALORS L’INTUITION QUE CE CYCLE SANS FIN TROUVAIT SON ORIGINE DANS LE DESIR DE RENAITRE.
IL EUT ALORS LA REVELATION QUE SEULE LA DISPARITION DU DESIR PERMETTRAIT DE CASSER CETTE ROUE DU MALHEUR.
FAIRE CESSER LE DESIR IMPLIQUAIT ALORS DE MENER UNE VIE PURE.

LA REVELATION DU BOUDDHA S’INSCRIT CEPENDANT DANS UN CONTEXTE RELIGIEUX PRECIS, QUI COMME ON L’A VU DANS LA FICHE PRECEDENTE, MET AU PREMIER PLAN LA LOI INFLEXIBLE DU KARMA.
LA VIE DE TOUS LES ETRES EST REGIE PAR LES EFFETS NEGATIFS OU POSITIFS DES ACTIONS PASSEES. CES EFFETS, QU’ILS SOIENT BONS OU MAUVAIS DOIVENT ABSOLUMENT SE PRODUIRE. IL N’YA PAS D’ALTERNATIVE.
FACE A CE PROCESSUS INEVITABLE, LA CLEF DU CYCLE EST DE MENER UNE VIE BONNE ET SANS ACTION NEFASTE AFIN DE NE PLUS ACCUMULER DE KARMA NEGATIF ET D’ETRE CAPABLE, AU BOUT D’UNE OU PLUSIEURS RENAISSANCES, D’ECHAPPER AU CYCLE DES RENAISSANCES.
LE BOUDDHA ET LE CHRIST ONT SOUVENT ETE COMPARES , CAR UNE PART IMPORTANTE DE LEURS ENSEIGNEMENTS SONT TRES PROCHES.
MAIS CETTE SIMILITUDE EST AUSSI SURPRENANTE, DANS LE CONTEXTE DE LEUR REVELATION. LE BOUDDHA ET LE CHRIST SONT TOUS LES DEUX PROFONDEMENT MARQUES PAR LE CONTEXTE RELIGIEUX DE LEUR EPOQUE, DONT ILS SONT ISSUS..
TOUS LES DEUX ONT PROPOSE AU MONDE UN ENSEIGNEMENT PERMETTANT DE DEPASSER LES IMPASSES DE LEUR REKIGION D’ORIGINE, DANS LESQUELLES LE RITUEL ETAIT LA SEULE REPONSE INADEQUATE AUX INTERROGATIONS D’UNE PARTIE DES CROYANTS.

LORSQUE LE BOUDDHA, APRES ETRE RESTE DANS LA PAIX PROFONDE DE CETTE NOUVELLE VISION SEREINE DU MONDE DECIDA, PAR COMPASSION ENVERS TOUS LES ETRES ERRANT DANS LE SAMSARA, DE FAIRE PARTAGER SA REVELATION, IL CHOISIT DE S’ADRESSER A CINQ ASCETES QUI AVAIENT ETE SES COMPAGNONS DANS LA RECHERCHE DE LA VERITE ET QUI L’AVAIENT REJETE QUAND SIDDHARTA AVAIT CHOISI D’ABANDONNER LA VOIE SANS ISSUE DE LA MORTIFICATION DU CORPS.
IL S’ADRESSA A EUX PAR CE QUI SERA IMMORTALISE COMME LE SERMON DE BENARES QUI EST LUMINEUX PAR SA SIMPLICITE

O MOINES APPRENEZ QUE TOUTE EXISTENCE N’EST QUE DOULEUR. NAISSANCE EST DOULEUR, VIEILLESSE EST DOULEUR., TOUT COMME LA MORT, L’UNION AVEC CEUX QU’ON N’AIME PAS, COMME LA SEPARATION AVEC CEUX QU’ON AIME OU L’IMPOSIIBILITE DE SATISFAIRE SON DESIR.
A l’ORIGINE DE CETTE DOULEUR UNIVERSELLE EST LA SOIF D’EXISTER, LA SOIF DE PLAISIRS QU’EPROUVENT LES CINQ SENS EXTERIEURS ET LE SENS INTERIEUR ET MEME LA SOIF DE MOURIR.
QUEL EST O MOINES, CE CHEMIN DU MILIEU QUE LE TATHAGATA A DECOUVERT, QUI DESSILLE LES YEUX DE L’ESPRIT, QUI MENE AU REPOS, A LA SCIENCE, A L’ILLUMINATION, AU NIRVANA ?
APPRENEZ D’ABORD QU’IL EST JUSTE ENTRE L’ASCETISME ET LA VIE MONDAINE. SACHEZ ENSUITE, QUE C’EST UN CHEMIN A HUIT BRANCHES QUI SE NOMMENT, FOI PURE, RESOLUTION PURE, LANGUAGE PUR, ACTIONS PURES, VIE PURE, APPLICATION PURE, MEMOIRE PURE, MEDITATION PURE.
VOICI O MOINES LA VERITE SUR LA DOULEUR.
VOICI, O MOINES, LA VERITE SAINTE SUR LA SUPPRESSION DE LA DOULEUR.
VOICI, O MOINES, LA VERITE SAINTE SUR LE CHEMIN MENANT A LA SUPPRESSION DE LA DOULEUR, VOIE SEREINE ET LIBRE.
VOICI, O MOINES, LA VERITE SAINTE SUR LES HUIT ACTIVITES PURES NON AFFECTEES PAR LE DESIR DU DESIRABLE, NI PAR LA CRAINTE DU REDOUTABLE

PAROLES DU BOUDDHA


LA NOTION DE SOUFFRANCE

LA NOTION DE SOUFFRANCE EST FONDAMENTALE DANS LE BOUDDHISME.. LE BOUDDHA QUI A TOUJOURS REJETE LES CONSTRUCTIONS METAPHYSIQUES COMPLEXES SE BASE SUR UN ELEMENT TANGIBLE DONT. CHACUN PEUT, DE FACON EVIDENTE, FAIRE L’EXPERIENCE DANS SA VIE QUOTIDIENNE..
LE BOUDDHA N’AFFIRME PAS QUE TOUS LES INSTANTS DE LA VIE NE SONT QUE DES INSTANTS DE SOUFFRANCE, MAIS PLUTOT QUE LA VIE EST PAR NATURE DIFFICILE.. IL NE S’AGIT DONC PAS D’UNE AFFIRMATION PESSIMISTE, MAIS PLUTOT D’UN CONSTAT.

LE BOUDDHA DISTINGUE TROIS SORTES DE SOUFFRANCE

1) LA SOUFFRANCE DES DIFFICULTES ORDINAIRES DE LA VIE

IL S’AGIT DE TOUTES LES DIFFICCULTES QUE CHACUN RENCONTRE TOUS LES JOURS DE SA VIE : NE AVOIR TOUT CE QUE L’ON DESIRE, NE PAS ETRE AIME PAR CEUX QUE L’ON AIME, ETRE CONFRONTE A L’AGRESSIVITE DES AUTRES, VIEILLIR, ETRE MALADE.

2) LA SOUFFRANCE DES DIFFICULTES DUES AU CHANGEMENT.

NOUS REVONS TOUS DE PERMANENCE, TOUT PARTICULIEREMENT DANS NOS INSTANTS DE BONHEUR, MAIS CELA EST IMPOSSIBLE CAR TOUT EST SOUMIS AU CHANGEMENT PERMANENT. A PEINE PROFITONS NOUS D’UN INSTANT DE JOIE, QUE DEJA SA FIN EST PREVISIBLE. NOUS SOMMES TOUS SOUMIS A CETTE FRUSTRATION.

3) LA SOUFFRANCE DES DIFFICULTES DUES A LA NATURE DEFECTUEUSE DE LEXISTENCE CONDITIONNEE.

NOUS SOMMES TOUS CONDITIONNES PAR NOS SENS, NOS PERCEPTIONS, NOS INTENTIONS, NOTRE CONSCIENCE, QUI SONT TOUS SOUMIS AUX VARIATIONS PERPETUELLES. IL N’EXISTE PAS D’ENTITE PERMANENTE QUI SERAIT NOTRE PERSONNALITE.
CETTE VOLATILITE DES SENS ET DES PERCEPTIONS DE NOTRE CORPS ET DE NOTRE CONSCIENCE CONTRIBUE A CREER LES ILLUSIONS DONT NOUS SOMMES LES VICTIMES.

LA NOTION DE DESIR

CETTE SOUFFRANCE TROUVE SON ORIGINE DANS LE DESIR. CETTE NOTION DE DESIR SE RAPPROCHE DE LA NOTION DES PASSIONS DEVELOPPEES PAR LES PENSEURS EUROPEENS AU DIX SETIEME SIECLE.
LE BOUDDHISME PARLE DU DESIR COMME UNE SOIF SANS FIN QUI EMPRISONNE TOUS LES ETRES. SUPPRIMER LE DESIR NE SIGNIFIE PAS SUPPRIMER TOUTE VOLONTE, AINSI QUE TOUS LES OBJETS DU DESIR, MAIS PLUTOT REUSSIR A DOMINER LE SENTIMENT D’ATTACHEMENT.ET LE SOUHAIT DE POSSEDER. .
SEUL DOIT DOMINER LE SENTIMENT DE COMPASSION QUI TRANSCENDE LE DESIR.

LA FIN DE LA SOUFFRANCE : LE NIRVANA

LA SE TROUVE LE MESSAGE FONDAMENTAL DU BOUDDHA. NOUS AVONS TOUS EN NOUS LES MOYENS DE TROUVER LE NIRVANA, L’INCONCEVABLE PAIX INTERIEURE ET LA LIBERATION, LORSQUE NOUS AURONS REUSSI A ETANCHER NOTRE SOIF.
LE NIRVANA NE SE CONSTRUIT PAS , IL EXISTE EN CHACUN DE NOUS, DANS L’ATTENTE QUE NOUS TROUVIONS LA CLEF POUR Y ACCEDER. CETTE PROGRESSION VERS LE NIRVANA EST SYMBOLISEE PAR LE LOTUS QUE L’ON RETROUVE PARTOUT DANS L’ICONOGRAPHIE BOUDDHISTE ET SUR LEQUEL REPOSE LE BOUDDHA. LE LOTUS PREND RACINE DANS LA VASE ET POUSSE A TRAVERS L’EAU POUR ATTEINDRE L’AIR LIBRE ET S’EPANOUIR ALORS, EN DONNANT UNE TRES BELLE FLEUR.

AINSI CHAQUE ETRE A EN LUI LES MOYENS SPIRITUELS DE QUITTER LA VASE DES ILLUSIONS GENEREES PAR L’ATTACHEMENT QUI TROUBLENT LA REALITE , ET DE S’EPANOUIR DANS LA LUMIERE DE LA LIBERTE DU NIRVANA.


L’OCTUPLE SENTIER

CE CHEMIN VERS L’AIR LIBRE, LE BOUDDHA L’ A BALISE EN FIXANT LES QUALITES QUE CHACUN DEVRA OBTENIR.
CET OCTUPLE SENTIER EST VISUALISE, NON PAS COMME UN PROCESSSUS LINEAIRE ET PROGRESSIF, MAIS PLUTOT COMME UNE ROUE A HUIT RAYONS.. CHAQUE QUALITE PEUT SE TRAVAILLER AU MEME MOMENT, CHAQUE PROGRES VERS L’OBTENTION D’UNE DES HUIT QUALITES PERMET DE FACILITER LE PROGRES VERS LES SEPT AUTRES.

  1. L’APPRENTISSAGE DE LA SAGESSE

    LA VISION JUSTE

    CONSIDERE AINSI CE MONDE EPHEMERE ?
    TELLES LES ETOILES QUI PALISSENT
    EN S’EVANOUISSANT A L’AUBE,
    TELLE L’ECUME A LA SURFACE D’UN RAPIDE,
    TELLE LA ROSEE MATINALE SUR L’HERBE
    QUI S’EVAPORE,
    TELLE LA FLAMME QUI VACILLE,
    AU SOUFFLE D’UN VENT FORT,
    TELS L’ECHO, LES MIRAGES,
    LES FANTOMES, LES HALLUCINATIONS
    ET TEL UN REVE

    PAROLES DU BOUDDHA

    LA VISION JUSTE CONSISIE POUR CHAQUE ETRE QUI SOUHAITE PROGRESSER VERS L’ EVEIL A REFLECHIR SUR SA VISION DU MONDE POUR SE DEBARASSER DE TOUS LES FANTASMES QUI SONT DEVELOPPES PAR NOTRE EGO ET QUI EMPOISONNENT NOTRE VIE. LA VISION JUSTE CONSISTE A REFAIRE LE CHEMIN EMPRUNTE PAR LE BOUDDHA DANS LES INSTANTS QUI ONT PRECEDE SON ILLUMINATION.
    AVOIR LA VISION JUSTE C’EST RECONNAITRE LA PUISSANCE DU KARMA QUI NOUS ENCHAINE DANS LE SAMSARA, C’EST ACCEPTER LES QUATRE NOBLES VERITES, NON COMME UN DOGME, MAIS COMME UNE EVIDENCE LUMINEUSE. LE BOUDDHA N’A PAS DEMANDE A SES DISCIPLES DE CROIRE AVEUGLEMEMNT A DES DOGMES, MAIS IL A DEMANDE A CHACUN DE EUX QUI L’ONT ECOUTE DE NE CROIRE QU’A LEUR PRORE EXPERIENCE DES VERITRES ENSEIGNEES.
    AVOIR UNE VISION JUSTE, C’ EST ACCEPTER DE CHERCHER A LACHER PRISE, A SE DEFAIRE DE TOUT ATTACHEMENT.


    L’INTENTION JUSTE

    LA PENSEE SE MANIFESTE PAR UNE PAROLE ?
    LA PAROLE SE TRADUIT PAR UN ACTE,
    L’ACTE DEVIENT UNE HABITUDE,
    ET L’HABITUDE SE SOLIDIFIE EN CARACTERE.
    ALORS, OBSERVE AVEC SOIN LA PENSEE ET SES MEANDRES,
    ET LAISSE LA JAILLIR DE L’AMOUR
    NE DU SOUCI DE TOUS LES ETRES
    DE MEME QUE L’OMBRE SUIT LE CORPS,
    TEL ON PENSE, TEL ON DEVIENT.

    PAROLES DU BOUDDHA

    NOTRE VIE EST ENTIEREMENT DIRIGEE PAR NOTRE EGO. NOS AMOURS, NOS HAINES NE SONT QUE DES MANIFESTATIONS DE NOTRE EGOCENTRISME FORCENE.
    LE BOUDDHA NOUS DEMANDE DE MAITRISER CET EGO ET DE DEVELOPPER UN VERITABLE SENTIMENT DE COMPASSION POUR L’ENSEMBLE DES ETRES. LE BOUDDHA NOUS DEMANDE DE CANALISER NOTRE ENERGIE VERS LES AUTRES ALORS QUE JUSQU’ A PRESENT CETTE ENERGIE ETAIT MOBILISEE EN TOTALITE PAR L’EGO, DANS LA DEFENSE DE CE QUE NOUS PERCEVIONS ALORS ETRE NOTRE INTERET.
    SHANDITEVA RESUMAIT CETTE NECESSITE DE COMPASSION EN DISANT

    TOUT LE BONHEUR QU’IL Y A DANS CE MONDE VIENT DU SOUCI DES AUTRES, ET TOUTE LA SOUFFRANCE VIENT DE CE QU’ .ON SE PREOCCUPE DE SOI.

    DANS LE BOUDDHISME TIBETAIN, CETTE INTENTION JUSTE, CETTE COMPASSION EST PERSONNIFIEE PAR AVALOKITESHVARA OU TCHERENZI, LE BOUDDHA DE LA COMPASSION.
    QUI A DECIDE DE SE REINCARNER TANT QUE TOUS LES ETRES N’AURONT PAS ATTEINTS L’EVEIL.. LE DALAI LAMA EST AUJOURD4HUI LA REINCARNATION DE TCHERENZI.
    NOUS ENTENDRONS PEUT ETRE AU NEPAL, LE MANTRA AUX SIX SYLLABES DE TCHERENZI
    OM MANI PEDME HUNG , DONT LA SIGNIFICATION EST « LE JOYAU EST DANS LE LOTUS » . LE JOYAU EST LA COMPASSION ET LA SAGESSE ET LE LOTUS, COMME ON L’A VU PLUS HAUT EST LE SYMBOLE DE NOTRE MARCHE VERS L’EVEIL.
    AINSI CE MANTRA, TRES POPUlAIRE SIGNIFIE QUE LA SAGESSE ET LA COMPASSION SONT DEJA EN NOUS ET NE DEMANDENT QU’ A .SE DEVELOPPER

     

  2. L’APPRENTISSAGE DE L’ETHIQUE
  3. LA PAROLE JUSTE


    UNE SEULE PAROLE RICHE DE SENS,
    QUI PROCURE LA PAIX QUAND ON L’ENTEND,
    VAUT MIEUX QUE LES MILLE MOTS,
    D’UNE HISTOIRE DEPOURVUE DE SENS

    PAROLES DU BOUDDHA


    TOUS LES ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA ETAIENT ORAUX, IL CONNAISSAIT DONC LA VALEUR DE LA PAROLE .
    LA PAROLE EST UNE ARME DONT SE SERT CONSTAMMENT NOTRE EGO POUR PROUVER SON EXISTENCE AU MONDE. LA PLUPART DE NOS PAROLES SONT EN EFFET DESTINEES A MONTRER AUX AUTRES ETRES QUI NOUS ENTOURENT QUE NOUS EXISTONS, QUE NOUS PENSONS ET QUE NOUS SOMMES DIGNES DE LEUR ATTENTION.
    LE LACHER PRISE DE CELUI QUI A DECIDE DE SUIVRE LE CHEMIN DE L’EVEIL IMPLIQUE ALORS UN USAGE PLUS SUBTIL DE LA PArOLE QUI DEVIENT ALORS TRANSMETTEUR DU MESSAGE DU BOUDDHA ET VECTEUR DE COMPASSION.
    CETTE PAROLE DE L’ETRE EN MARCHE VERS L’EVEIL EXCLUT BIEN SUR LE MENSONGE PUISQUE CELUI CI EST UNE DEFORMATION DE LA REALITE.
    MAIS LA PAROLE DOIT SERVIR LES AUTRES ET NON LEUR NUIRE, LA PAROLE N’EST PAS POUR LE BOUDDHISME LA SEULE MANIERE. DE COMMUNIQUER . LE SILENCE, LES REGARDS ET LES GESTES PEUVENT AUSSI BIEN EXPRIMER LA COMPASSION.


    .l’ACTE JUSTE


    NE FAITES RIEN DE NUISIBLE, NE FAITES QUE LE BIEN, PURIFIEZ ET ENTRAINER VOTRE ESPRIT : TEL EST L’ENSEIGNEMENT DU BOUDDHA, TELLE EST LA VOIE DE L’EVEIL ;

    PAROLES DU BOUDDHA


    L’ACTE JUSTE EST LE QUATRIEME ELEMENT ESSENTIEL DE L’OCTUPLE SENTIER. EN EFFET, IL FAUT EVITER DE CREER PAR SES ACTES DU KARMA NEGATIF QUI PRODUIRA SES EFFETS DEFAVORABLESQ DE FACON INEXORABLE ;
    CELUI QUI A DECIDE D’AVANCER SUR LE CHEMIN DE LA LIBERATION DOIT POUSSER LE RUGISSEMENT DU LION, FACON IMAGEE DE DIRE QUE LE DISCIPLE DE BOUDDHA DOIT, PAR LES ACTES DE SA VIE, FAIRE ENTENDRE A TOUS LES AUTRES ETRES LE MESSAGE DE SAGESSE ET DE COMPASSION DU BOUDDHA.
    POUR LA PLUPART D’ENTRE NOUS, IL NE S’AGIT PAS D’ACTES HEROIQUES, MAIS LA DIFFICULTE RESIDE DANS LA CONTINUITE DE CETTE CONDUITE DE VIE, l’EGO ETANT TOUJOUES A L AFFUT D’UNE OCCASION DE REPRENDRE LE CONTROLE DE LA SITUATION>.
    L’ACTE JUSTE IMPLIQUE BIEN ENTENDU DE NE PAS TUER. CETTE OBLIGATION CONCERNE TOUS LES ETRES VIVANTS. ELLE EXPLIQUE, POURQUOI LE BOUDDHISME PRECONISE D’ETRE VEGETARIEN.
    LE BOUDDHISME ACCEPTE CEPENDANT QUE DANS CERTAINS CAS, IL SOIT POSSIBLE DE TUER. SI LA VIE D’AUTRES ETRES EST MENACEE.
    L’ACTE JUSTE IMPLIQUE EGALEMENT DE NE PAS VOLER, MAIS AUSSI DE PRATIQUER LES DONS.
    LE BOUDDHISME COMPREND AUSSI DES RESTRICTIONS EN MATIERE DE VIE SEXUELLE QUE L’ON RETROUVE PRATIQUEMENT DANS TOUTES LES GRANDES RELIGIONS, MAIS TOUJOURS AVEC UNE GRANDE OUVERTURE D’ESPRIT ET UNE GRANDE CAPACITE A EVOLUER SI LES ENSEIGNEMENTS DE BASE DU BOUDDHA NE SONT PAS MENACES.

    PAR AILLEURS , A AUCUN MOMENT DANS LE BOUDDHISME, IL N’Y A DE NOTION DE JUGEMENT DE LA PART D’UN CREATEUR. L’HOMME RESTE LIBRE DE CHOISIR OU NON. LA VOIE DE LA LIBERATION. CETTE VOIE N’EST PAS TOUJOURS FACILE ET NOUS POUVONS TOUS TREBUCHER.
    SI LES ACTES NEGATIFS PRODUISENT DU KARMA LUI AUSSI NEGATIF, IL EST CEPENDANT POSSIBLE D’EN ATTENUER LES EFFETS EN S’AMENDANT AVEC SINCERITE DES ACTES NEGATIFS COMMIS.
    CETTE CONFESSION JOUE UN ROLE IMORTANT DANS LE BOUDDHISME ET SURTOUT DANS LE MONACHISME. LA COMMUNAUTE DE LA SANGHA DOIT PERMETTRE A CHACUN DE SES MEMBRES DE TROUVER RECONFORT ET AIDE SUR LE CHEMIN INDIVIDUEL QUE CHACUN PARCOURE.


    LE JUSTE MODE DE VIE

    QUE NUL NE TROMPE AUTRUI OU NE MEPRISE UNE ETRE, DANS QUELQUE ETAT QU’IL SOIT.
    QUE NUL NE SOUHAITE DE MAL A UN AUTRE, PAR COLERE OU PAR MALVEILLANCE,
    TELLE UNE MERE QUI PROTEGE SON ENFANT, SON UNIQUE ENFANT, AU PRIX MEME DE SA VIE,
    IL FAUT CHERIR TOUS LES ETRES VIVANTS AVEC UN CŒUR SANS BORNES ET REPANDRE LA BONTE DANS LE MONDE ENTIER

    PAROLES DU BOUDDHA

    IL N’EST PAS BESOIN DE SE RETIRER DU MONDE COMME UN ERMITE POUR VIVRE LES ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA.
    LE BOUDDHISME ACCEPTE LES CONTRAINRES DE LA VIE QUOTIDIENNE. CELUI QUI CHERCHE L EVEIL DEVRA AVANT TOUT ESSAYER DE DOMINER SES PULSIONS NEGATIVES SANS CESSE SOLLICITEES PAR LE STRESS DE LA VIE MODERNE.
    CELA EST POSSIBLE SI NOUS RESTONS PLEINEMENT CONSCIENTS DE L’INPERMANENCE DES CHOSES , DU CARACTERE PARFAITEMENT TRANSITOIRES DES CHOSES QUI NOUS PRAISSENT INSUPPORTABLES OU REMARQUABLES.
    TOUTES LES EMOTIONS NEGATIVES DEVRONT ETRES CONTROLEES PAR UN SENTIMENT DE COMPASSION.
    J’AIME CE RAISONNEMENT BOUDDHISTE QUI CONSIDERE QUE TOUS LES ETRES QUI NOUS AGRESSENT SONT DESESPEREMENT A LA RECHERECHE DU BONHEUR, QU’UN JOUR, DANS UNE VIE PASSEE, ILS ONT ETE NOTRE PERE OU NOTRE MERE ET QU’ALORS ILS NOUS ONT TEMOIGNE TOUT L’AMOUR DONT ILS ETAIENT CAPABLES.
    LE BOUDDHISME A PAR RAPPORT A L’ARGENT UNE ATTITUDE MOINS HOSTILE QUE LA RELIGION CATHOLIQUE. LA RICHESSE N’EST QUE L’EFFET DU KARMA POSITIF ACCUMULE DANS LES VIES PASSES. L’ARGENT N’A DONC PAS DE VALEUR NEGATIVE EN SOI, MAIS ELLE PEUT REPRENTER UN RISQUE DE CREER DU KARMA NEGATIF POUR SON DETENTEUR SI CET ARGENT N'’EST PAS UTILISE POUR AIDER LES AUTRES ETRES.

  4. L’APPRENTISSAGE DE LA MEDITATION

    AVANCER SUR LE CHEMIN DE L’EVEIL NECCESSITE D’AVOIR UNE CONSCIENCE AFFINEE. LA MEDITATION DOIT PERMETTRE DE PURIFIER PROGRESSIVEMENT LA CONSCIENCE DE TOUS LES VOILES QUI OBSCURSISSENT L’ESPRIT.
    LA MEDITATION EST AVANT TOUT UNE ACTIVITE DE TYPE EXPERIMENTALE, SA VERITE NE PEUT ETRE RESSENTIE QUE PAR L’ EXPERIENCE PROPRE DU MEDITANT, MAIS LE BOUDDHA ET PAR LA SUITE LES GRANDS MAITRES ONT DEFINI CERTAINES REGLES A SUIVRE POUR PROGRESSER DANS LE PROCESSUS DE MEDITATION.
    LA MEDITATION EST UN PROCESSUS LONG QUI DEMANDE DE LA CONSTANCE ET DE LA DISCIPLINE. L’UN DES AUTEURS QUE j’AI LU POUR FAIRE CETTE FICHE UTILISE POUR DECRIRE LE PROCESSUS DE MEDITATION, l’IMAGE D’UN TERRAIN A DEFRICHER AFIN DE LE METTRE EN CULTURE. IL CONVIENT D’ABORD DE COUPER LES ARBRES, ARRACHER LES SOUCHES, LABOURER LE SOL ET REPANDRE DE L’ENGRAIS..
    POUR CULTICVER L’ESPRIT, LE MEDITANT DEVRA COUPER LES DIFFERENTS IRRITANTS QIUI FONT OBSTRUCTION, PUIS LES ARRACHER COMPLETEMENT AVEC LES RACINES POUR QU’ILS NE REPOUSSENT PAS . ENSUITE METTRE DE L’ENGRAIS : INJECTER DE L’ENERGIE ET DE LA DISCIPLINE DANS LE SOL MENTAL. ENSUITE SEMER LES GRAINES ET RECOLTER LA MOISSON DE FOI, DEMORALITE, D’ATTENTION ET DE SAGESSE.
    POUR PARCOURIR LE CHEMIN DE LA MEDITATION, TROIS NOTIONS SONT ESSENTIELLES : LE JUSTE EFFORT, lA JUSTE VIGILANCE ET LA JUSTE CONCENTRATION

    LE JUSTE EFFORT


    PAR L’EFFORT SOUTENU ET LA SINCERITE,
    LA DISCIPLINE ET LE CONTROLE DE SOI,
    LES SAGES DEVIENNENT COMME DES ILES,
    QUE NULLE INONDATION NE PEUT SUBMERGER

    PAROLES DU BOUDDHA

    IL EST SIGNIFICATIF QUE LE MOT BOUDDHISTE N’EXISTE PAS EN TIBETAIN, MAIS SOIT REMPLACE PAR LE MOT NANG PO QUI VEUT DIRE GENS DE L’INTERIEUR. LA RECHERCHE DE L’EVEIL EST AVANT TOUT UNE DEMARCHE INTERIEURE QUI NECESSITE UN TRAVAIL SPIRITUEL CONTINU.
    L’EGO A TENDANCE A NOUS CONDUIRE VERS DES SCHEMAS MENTAUX ET DES COMPORTEMENTS AUXQUELS NOUS SOMMES HABITUES, L’EFFORT CONSITE DONC A SE SORTIR DE CES SCHEMAS POUR SE TOURNER VESR LES AUTRES.
    CES EFFORTS SONT SPECIFIQUES A CHACUN EN FONCTION DE SON HISTOIRE ET DE SON KARMA., MAIS CES EFFORTS MULTIPLES PEUVENT ETRE SOUTENUS PAR UNE DEMARCHE COMMUNE QUI EST LA MEDITATION.

    LA JUSTE VIGILANCE


    LE DISCIPLE AGIT EN PLEINE CONNAISSANCE DE CAUSE LORSQU’IL VA ET VIENT.
    IL AGIT EN PLEINE CONNAISSANCE DE CAUSE LORSQU’IL REGARDE DEVANT OU DERRIERE LUI.
    IL AGIT EN PLEINE CONNAISSANCE DE CAUSE LORSU’IL MANGE, BOIT, MACHE ET GOUTE..
    IL AGIT EN PLEINE CONNAISSANCE DE CAUSE QUAND IL MARCHE, SE TIENT DEBOUT, S’ASSIED, S’ENDORT, S’EVEILLE.
    IL AGIT EN PLEINE CONNAISSANCE DE CAUSE LORSQU’IL PARLE OU SE TAIT.

    PAROLE DU BOUDDHA


    LA MARCHE VERS L’EVEIL IMPLIQUE QUE NOUS SOYONS PLEINEMENT ATTENTIFS A L’INSTANT PRESENT, QUE NOUS LACHIONS PRISE, QUE NOUS SOYONS DELIVRES DES SOLLICITATIONS PERMANENTES QUE LE MONDE EXTERIEUR ET NOS ILLUSIONS EXCERCENT SUR NOTRE ESPRIT. NOUS SOMMES EMPORTES PAR LE FLUX DE NOS PENSEES ET LES JOURS PASSENT SANS QUE NOUS AYONS PU REPOSER UN INSTANT NOTRE ESPRItT. NOTRE FRUSTRATION AUGMENTE AVEC LE SENTIMENT GRANDISSANT QUE NOUS PERDONS DES INSTANTS PRECIEUX ALORS QUE NOUS EST DONNE LE PRIVILEGE RARE D’UNE VIE HUMAINE ET DE LA RENCONTRE POSSIBLE AVEC LE DHARMA.
    LA VIGILANCE DOIT NOUS PERMETTRE DE NOUS DELIVRER DU PASSE ET DE L’AVENIR ? DONT NOTRE PERCEPTION N’EST QUE FANTASME.

    LA JUSTE CONCENTRATION

    O VIVONS DANS LA JOIE ET DANS L’AMOUR PARMI CEUX QUI HAISSENR ! VIVONS DANS L’AMOUR PARMI LES HAINEUX
    O VIVONS DANS LA JOIE ET DANS LA SANTE PARMI CEUX QUI SONT MALADES ! VIVONS EN BONNE SANTE PARMI LES MALADES.
    O VIVONS DANS LA JOIE ET DANS LA PAIX PARMI CEUX QUI SE BATTENT ! VIVONS EN PAIX PARMI LES COMBATTANTS.
    O VIVONS DANS LA JOIE, BIEN QUE N’AYANT RIEN ! VIVONS DANS LA JOIE, TELS DES ESPRITS DE LUMIERE.

    PAROLE S DU BOUDDHA

    LA CONCENTRATION EST PLUS QUE DE L’ATTENTION, ELLLE REPRESENTE UNE MOBILSATION COMPLETE DE L’ESPRIT ET DU CORPS . ELLE DEMANDE A LA FOIS LE JUSTE EFFORT ET LA JUSTE VIGILANCE. LA CONCENTRATION IMPLIQUE LA DISPARITION DU MOI DANS UNE UNITE TOTALE ENTRE NOUS MEME ET LE MONDE EXTERIEUR..

     

BIBLIOGRAPHIE

  • VENERABLE HENEPOLA GUNARATANA : MEDITER AU QUOTIDIEN - MARABOUT
    LIVRE EXTREMEMNT CLAIRE ET ACCESSIBLE POUR DEBUTANT
  • LAMA SURYA DAS : EVEILLEZ LE BOUDDHA QUI EST VOUS - POCKET
    LAMA AMERICAIN PRESENTE LA VIE ET L’ENSEIGNEMENT DU BOUDDHA AVEC UNE EFFICACITE TRES OUTRE ATLANTIQUE

QUELLE JOIE DE CONTEMPLER L’EVEILLE ET
D’ETRE EN LA COMPAGNIE DES SAGES !
SUIS DONC LES RAYONNANTS,
LES SAGES, LES EVEILLES, LES AIMANTS
CAR ILS SAVENT ŒUVRER ET TENIR BON.
MAIS SI TU NE TROUVES POINT
D’AMI OU DE MAITRE
POUT T’ACCOMPAGNER,
CHEMINE SEUL,
TEL UN ROI QUI A RENONCE
A SON ROYAUME
TEL UN ELEPHANT DANS LA FORET

PAROLES DU BOUDDHA


> fermer la fenêtre