FICHE III - LA DIFFUSION DU BOUDDHISME


> fermer la fenêtre


JE SOUHAITE DANS CETTE FICHE RETRACER DE QUELLE MANIERE LE BOUDDHISME S’EST DIFFUSE DANS TOUTE L’ASIE ET DEPUIS QUELQUES DIZAINES D’ANNEES EN OCCIDENT.

LE BOUDDHA AVAIT REUSSI DURANT SA VIE TERRESTRE A CONSTITUER UNE COMMUNAUTE PUISSANTE ET LES ENSEIGNEMENTS DE L’EVEILLE S’ETAIENT REPANDUS DANS TOUT L’INDE DU NORD. A SA MORT, LE BOUDDHA N’ AVAIT PAS LAISSE D’INSTRUCTION PRECISE A SES DISCIPLES SUR LA CONDUITE A TENIR PAR LA SUITE

LA DISPARITION DU BOUDDHA RISQUAIT DE FAIRE ECLATER UNE COMMUNAUTE QUI N’AVAIT RECU QUE DES ENSEIGNEMENTS ORAUX DE LA PART DE L’EVEILLE.
PASSEE LA PERIODE DE DESARROI ET DE DEUIL, LES DISCIPLES DE BOUDDHA RESSENTIRENT LA NECESSITE DE FIGER POUR L’ AVENIR LE MESSAGE QU’ILS AVAIENT RECU.
ILS ORGANISERENT DONS LE PREMIER CONCILE DU BOUDDHISME DONT LA TRADITION RAPORTE QU’IL REUNIT CINQ CENT MOINES. CE CONCILE FUT L’OCCASION POUR LES MOINES QUI AVAIENT ETE LES PLUS PROCHES DU BOUDDHA DE RAPPELER A L’ASSEMBLEE MOT A MOT LES PAROLES DU BOUDDHA ET SES ENSEIGNEMENTS.
CEUX CI ETAIENT ENSUITE DISCUTES PAR L’ASSEMBLEE ET FIGES DANS LEUR FORME DEFINITIVE. L’ECRITURE N’EXISTANT PAS ENCORE DANS CETTE REGION, IL NE S’AGISSAIT PAS ENCORE DE TRADUIRE PAR ECRIT LES ENSEIGNEMENTS, MAIS QU’UN GRAND NOMBRE DE MOINES PUISSENT LES RETENIR DE MEMOIRE, AFIN DE POUVOIR LES TRANSMETTRE AUX GENERATIONS FUTURES.

DE CE CONCILE ET DES ENSEIGNEMENTS RETENUS PAR CŒUR SORTIRENT PLUS TARD TROIS DES OUVRAGES LES PLUS IMORTANTS DU BOUDDHISME : L’ABBIDHAMA ET LE RECEUIL DES SUTTA QUI COMPILENT TOUS LES ENSEIGNEMENTS ET LES PAROLES DU BOUDDHA ET LE VINAYA QUI RASSEMBLE TOUTES LES REGLES ET LES CONSEILS QUE LE BOUHHA AVAIT DONNE AUX MOINES SUR LA VIE MONASTIQUE.

NOUS NE SAVONS QUASIMENT RIEN DES DEUX CENT ANS QUI SUIVIRENT DANS L’HISTOIRE DU BOUDDHISME, SI CE N’EST QUE TRES TOT DES DISSENSIONS APPARURENT ENTRE LES MOINES. DIVERSES ECOLES APPARURENT QUI NE REMETTAIENT PAS EN CAUSE L’ESSENTIEL DES ENSEIGNEMENTS, MAIS QUI DIVERGAIENT SUR DES POINTS DE DETAIL.
IL FAUT NOTER QU’IL S’AGIT LA D’UNE CARACTERISTIQUE PERMANENTE DU BOUDDHISME QUI S’EST DEVELLOPPE EN MULTIPLIANT LES ECOLES ET LES TRADITIONS.
UN DEUXIEME CONCILE EUT PROBABLEMENT LIEU ENVIRON CENT VINGT ANS APRES LE PREMIER POUR ESSAYER DE REDUIRE LES DIVERGENCES APPARUES ENTRE LES DIFFERENTES ECOLES. LA MULTIPLICATION DES ECOLES ETAIT FAVORISE PAR LE NOMADISME DES MOINES QUI SE REUNISSAIENT PAR PETITS GROUPES AUTOUR DE MOINES PLUS AVANCEES ET QUI PENSAIENT ETRE EN MESURE D’ENSEIGNER.

CE MEME PHENOMENE S’EST PRODUIT A L’ORIGINE DU CHRISTIANISME, MAIS L’EGLISE DOMINANTE N’A EUT DE CESSE DE COMBATTRE, DE CONDAMNER ET DE DETRUIRE TOUTES LES ECOLES DE PENSEE CONSIDEREES COMME SCHISMATIQUES.
CETTE VOLONTE DE DOMINATION DU COURANT PRINCIPAL DE PENSEE EST GLOBALEMENT ABSENT DANS L’HISTOIRE DU BOUDDHISME, MEME SI DES CONFLITS ONT PU PARFOIS ECLATER.

L’ECRITURE APPARUT EN INDE DANS LES CLASSES AISEES ENVIRON VERS 250 AVANT NOTRE ERE ET LES PREMIERS ECRITS QUI NOUS SONT PARVENUS SONT CEUX QUI FIGURENT SUR LES STELES ERIGEES PAR L’EMPEREUR ASHOKA, DONT NOUS AVONS DEJA PARLE ET QUI DOMINA TOUTE LA REGION VERS 250 AVANT NOTRE ERE.

CE SOUVERAIN, CONVERTI AU BOUDDHISME REUNIT UN TROISIEME CONCILE QUI CONDAMNA LES ECOLES DIVERGENTES DE LA TRADITION INITIALE ET DECIDA D’ENVOYER DES MISSIONNAIRES AU KASMIR, DANS LES SATRAPIES GRCQUES DU NORD-EST, EN AFGHANISTAN, SYRIE A CEYLAN ET PEUT ETRE EN BIRMANIE ET EN MALAISIE.

LE SOUVERAIN ASHOKA CONTRIBUA TRES LARGEMENT A FAIRE ERIGER DES STUPA COMMEMORATIVES PARTOUT OU LE BOUDDHA AVAIT VECU ET ENSEIGNE.
AU DEBUT, CES MONUMENTS ETAIENT ASSEZ SIMPLES ET CONTENAIENT A LEUR SOMMET DES RELIQUES. PAR LA SUITE, CES STUPA SE GENERALISERENT DANS TOUS LES PAYS DE DIFFUSION DU BOUDDHISME ET PURENT ATTEINDRE DES TAILLES CONSIDERABLES. LES STUPA SONT A L’ORIGINE, PAR DEFORMATIONS SUCCESSIVES DES PAGODES.

A PARTIR DE CETTE EPOQUE APPARURENT DES DIVERGNENCES IMPORTANTES ENTRE LES DIFFERENTES ECOLES.
EN EFFET, LE PEUPLE QUI N’APPARTENAIT PAS A LA COMMUNAUTE MONASTIQUE N’ACCEPTAIT PAS LE COTE APPAREMMENT ELITISTE DES ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA QUI RESERVAIENT LE NIVARNA AUX SEULS MOINES .
SOUS L’ INFLUENCE DES PENSEURS HINDOUS, LA DOCTINE DU BOUDDHISME FUT DEFORMEE POUR INTRODUIRE LA NOTION DE BODHISATTVA.
LE NIRVANA DEVIENT ACCESSIBLE A TOUS PAR L’INTERCESSION DES BODHISATTAVA QUI REFUSENT LE NIRVANA POUR LEUR SEUL SALUT, MAIS DECIDENT DE RESTER SUR TERRE POUR AIDER TOUS LES ETRES A ATTEINDRE L’EVEL.

CETTE NOUVELLE ECOLE DE PENSEE CONNUT UN SUCCES CONSIDERABLE ET SURPASSA RAPIDEMENT L’ECOLE TRADITIONNELLE. DE NOUVEUAX REXTES APPARURENT TOUS ATTRIBUES AU BOUDDHA ? MAIS QUI DANS LES FAITES ETAIENR DES COMMENTAIRES DES TEXTES INITIAUX DU BIOUDDHA REDIGES PAR DES EXEGETES.

DES LORS LES TENANTS DE LA NOUVELLE DOCTINE L’APPELERENT LE GRAND VEHICULE OU MAHAYANA ET APPELERENT PETIT VEHICULE OU HINAYANA LA DOCTRINE TRADITIONNELLE OU THERAVADA

AVEC L’EMPERUR ASHOKA QUI DOMINE UNE GRANDE PARTIE DU CONTINENT INDIEN, LE BOUDDHISME PEUT PRENDRE UN ESSOR CONSIDERABLE, QUI SERA CONFIRME AVEC LES DYNASTIES QUI SUIVRONT CELLE D’ASHOKA.
LES MONUMENTS DEDIES AU BOUDDHISME DEVIENNENT DE PLUS EN PLUS GRANDS ET BEAUX ET SURTOUT COMMENCENT A APPARAITRE SOUS L’INFLUENCE GRECQUE DES REPRESENTATIONS DU BOUDDHA QUI ETAIENT ABSENTES AU DEPART.
PAR AILLEURS, LES MOINES DEVIENNENT DE PLUS EN PLUS SEDENTAIRES DANS DES MONASTERES DE GRANDES TAILLE RICHEMENT DECORES.

LES TENANTS DU GRAND VEHICULES INTRODUISENT A COTE DU BOUDDHA UNE COSMOGONIE COMPLEXE IMITEE DE CELLE DU BRAHMANISME. .DE NOMBREUSES DIVINITES ENTOURENT LE BOUDDHA QUI LUI MEME S’INTEGRENT DANS UNE SUCCESSION DE SIX BOUDDHAS AYANT VECU DANS DES TEMPS MYTHIQUES.. LE BOUDDHA CESSE D’ETRE UN ETRE HUMAIN, MAIS DEVIENT LE SYMBOLE D’UNE ENTITE DIVINE.
LE BOUDDHA EST EGALEMENT ENTOURE DE NOMBREUX BODHISATTVA.

LES THEORIES DES PENSEURS BOUDDHISTES SE MULTIPLIENT ET CHACUNE DE SES ECOLES ATTRIBUENT AU BOUDDHA DES PAROLES QUI CONFIRMENT LE BIEN FONDE DE CHAQUE THEORIE. IL EST CLAIR QUE LE PRIX A PAYER POUR CETTE OUVERTURE AU PLUS GRAND NOMBRE DES ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA EST UNE DEFORMATION DE LA SIMPLICITE ORIGINELLE DU MESSAGE DU BOUDDHA VERS PLUS DE SPECULATION INTELLECTUELLE ET DE RITUEl.. EN QUELQUE SORTE LE MAHAYANA EST LA REVANCHE DU BRAHMANISME.

A COTE DU GRAND ET DU PETIT VEHICULE SE DEVELOPPA EGALEMENT UNE NOUVELLE ECOLE DE PENSEE, LE TANTRISME OU VAJRAYANA
LE TANTRISME INSISTE SUR LE RITUEL ET LA RECITATION DE MANTRA. UN AUTRE ELEMENT QUI DISTINGUE LE TANTRISME DES AUTRES ECOLES DU BOUDDHISME EST L’ACCENT PLACE SUR LA TRANSMUTAION DES ENERGIES NEGATIVES, SYMBOLISEES PAR LES DIVINITES TERRIBLES QUE VISUALISENT LE PRATIQUANT TANTRIQUE. CELUI CI NE CHERCHE PLUS, COMME DANS LES AUTRES TRADITIONS, D’INVOQUER LES DIVINITES POUR LES VENERER A DISTANCE, IL CHERCHE A S’UNIR A ELLES RITUELLEMENT POUR S’APPROPRIER LEURS POUVOIRS.
LES POUVOIRS MAGIQUES SONT SUPPOSES JOUER UN ROLE ESSENTIEL DANS CETTE ECOLE, MAIS CONTRAIREMENT AUX AUTRES TRADITIONS, LE TANTRISME CONSIDERE COMME POSITIFS LES EFFETS DE LA MAGIE.
CONSIDERE AU DEPART COMME TRES RADICAL, LE TANTRISME FUT PROGRESSIVEMENT INTEGRE DANS L’ENSEMBLE DU CORPUS BOUDDHISTE ET DEVINT UNE DISCIPLINE QUE LES MOINES DES AUTRES ECOLES POUVAIENT ETUDIER ET PRATIQUER DANS LEUR MONASTERE. LE TANTRISME AURA UNE INFLUENCE IMPORTANTE DANS LA DIFFUSION DU BOUDDHISME EN CHINE ET AU TIBET

LA DEFORMATION DU BOUDDHISME EN INDE LE FRAGILISA AU COURS DES SIECLE.LE BOUDDHISME NE PU RESISTER DE MANIERE EFFICACE AU RENOUVEAU DU BRAHMANISME ET DE L’HINDOUISME. LE BOUDDHISME VA PERDRE PROGRESSIVEMENT DU TERRAIN POUR N’ETRE PLUS RECONNU OFFICIELLEMENT AU 9 EME SIECLE DE NOTRE ERE QU’AU BENGALE ET DANS LA PROVINCE DU BIHAR.
LE BOUDDHISME SUBIRA ENSUITE UN COUP FATAL AVEC L’ INVASION MUSULMANE DE 1193 QUI RASERA TOUS LES MONASTERES ET MASSACRERA LES MOINES..
AU 12 EME SIECLE, LE BOUDDHISME A QUASIMENT DISPARU DU CONTNIENT INDIEN.

L’ADOPTION RECENTE DES PRINCIPES DEMOCRATIQUES PAR LES RESPONSABLES DES TRADITIONS BOUDDHISTES ET LEUR ENGAGEMENT EN FAVEUR DES PLUS DEFAVORISES ET NOTAMMENT DES INTOUCHABLES A PERMIS LE RENAISSANCE DU BOUDDHISME EN INDE .


L’EXPANSION DU BOUDDHISME EN ASIE


A PARTIR DU III EME SIECLE AVANT NOTRE ERE, LE BOUDDHISME ATTEINT L’ILE DE CEYLAN. LA LEGENDE VEUT QUE LE ROI DE L’EPOQUE AIT ETE CONVERTI PAR LE PROPRE FILS D’ASHOKA.
DANS UN PREMIER TEMPS, IL Y EUT COEXISTENCE ENTRE LE THERAVADA ET LE MAHAYANA, MAIS APRES PLUSIEURS SIECLES, LE HINAYANISME OU THERAVADA FINIT PAR DOMINER ET PAR S’IMPLANTER DANS TOUTE LA PENINSULE INDOCHINOISE. (THAILANDE, VIETNAM ? CAMBODGE)
EN BIRMANIE, LE BOUDDHISME DEVIENT RELIGION OFFICIELLE AU 11 EME SIECLE DE NOTRE ERE
LORS DE SA CREATION AU 13 EME SIECLE, LA THAILANDE EST DEJA ACQUISE AU BOUDDHISME QUI DEVIENT LA RELIGION OFFICIELLE DU PAYS ET DE LA MONARCJHIE.
AU CAMBODGE JUSQU’AU 10 EME SIECLE, LE PAYS SE PARTAGE ENTRE LE MAHAYANISME ET LE BRHAMANISME, PUIS A PARTIR DE CETTE DATE, LE HINAYANISME SE REPAND ET DOMINE POUR DEVENIR LEA RELIGION OFFICIELLE.
AU VIETNAM, LE BOUDDHISME FUT D’ABORD INTRODUIT SOUS SA FORME HINAYANISTE AU DEBUT DE L’ERE CHRETIENNE ? MAIS IL RECUT QUELQUES SIECLES PLUS TARD LE BOUDDHISME MAHAYANISTE DE LA CHINE SOUS LA FORME DU CHAN/ZEN ET LE BOUDDHISME DE LA TERRE PURE

DURANT TOUTE CETTE PERIODE, LE HINAYANISME TENDIT A SE DIVERSIFIER, MAIS EN GARDANT COMME BASE L’IMPORTANCE DONNEE AU MONACHISME.
LE PASSAGE A L’ETAT MONACAL EST UN PASSAGE OBLIGE POUR TOUS LES JEUNES GARCONS. CE PASSAGE EST UN MOYEN D’ASSURER LEUR EDUCATION. LE BOUDDHISME EST DEVENU RELIGION NATIONALE ET L’ALLIANCE EST TOTALE ENTRE LA SANGHA ET LE ROI. LE BOUDDHISME DEVIENT LE CIMENT DE LA NATION.
DANS TOUTES CES NATIONS, LE BOUDDHA HISTORIQUE RESTE LA REFERENCE PRINCIPALE MEME SI CERTANS ELEMENTS DES CULTES LOCAUX SE SONT MELES AU BOUDDHISME.

LE TIBET, MALGRE SA PROXIMITE GEOGRAPHIQUE AVEC LE LIEU DE NAISSANCE DU BOUDDHISME, RESTA LONGTEMPS FERME A SON INFLUENCE.
SON INTRONDUCTION OFFICIELLE CORRESPOND AU REGNE DU ROI TIBETAIN SONGTSEN GEMPO VERS 640 DE NOTRE ERE. L’HISTOIRE DU BOUDDHISME AU TIBET SE DEROULE EN TROIS PHASES :
- SON ETABLISSEMENT AU 7 EME SIECLE.
- SA RENAISSANCE A PARTIR DU 11 EME SIECLE
- L’INSTAURATION DU REGNE DES DALAI LAMA AU 17 EME SIECLE

DANS LA PREMIERE PHASE, LE TANTRISME JOUA UN ROLE TRES IMPORTANT AVEC L’ARRiVEE AU TIBET DU SAGE INDIEN PADMA SAMBHAVA . LE TANTRISME PUT SE DEVELOPPER SUR LE FOND DES ANCIENNES CROYANCES DES TIBETAINS QUI LAISSAIENT UNE LARGE PART AUX ESPRITS.
IL FALLUT ATTENDRE LE 11 EME SIECLE ET L’ARRIVEE DU MOINE INDIEN ATISHA POUR QU’UNE REFORME DU BOUDDHISME REMETTE EN PLACE LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DU MAHAYANA.

CES DIFFERENTES PERIODES VOIENT LA NAISSANCE DES PRINCIPALES ECOLES DU BOUDDHISME TIBETAIN , LES NYNGMAPA OU ANCIENS, LES SAKYAPA DU NOM DE LEUR MONASTERE PRINCIPAL, LES KAGYUPAS, ADEPTES DE LA TRADITION ORALE, ET LES GELUKPA.
L’ORDRE DES GELUKPAS , DONT SONT ISSUS LES DALAI LAMAS FINIRA PAR DOMINER LE BOUDDHISME TIBETAIN AU MOINS AU NIVEAU DES INSTITUTIONS OFFICIELLES.
LE TIBET FUT ORGANISE SELON UN SYSTEME THEOCRATIQUE FEODAL QUI DOMINA TOUTE L’ORGANISATION POLITIQUE ET ECONOMIQUE DU PAYS JUSQU'A L’INVASION DES CHINOIS ET L’EXIL DU 14 EME DALAI LAMA EN INDE..
CE SYSTEME PERMIT A CHAQUE TRADITION DE S’ORGANISER AUTOUR DE RESEAUX DE MONASTERES RICHES ET PUISSANTS.
L’AUTORITE CENTRALE AVAIT BEAUCOUP DE DIFFICULTES A IMPOSER SON AUTORITE ET LES CAS DE REBELLION ET DE COMPLOTS FURENT TRES NOMBREUX.. LE TIBET RESTE CEPENDANT L’UN DES PAYS DANS LEQUEL LE BOUDDHISME A LE PLUS INFLUENCE L’ORGANISATION DE LA SOCIETE;
PAR AILLEURS, A AUCUN MOMENT, IL N’Y EU DE VERITABLES COUPURES ENTRE LES DIFFERENTES TRADITIONS ET ECOLES DU BOUDDHISME TIBETAIN, MAIS AU CONTRAIRE ECHANGES PERMANENTS, AU DELA DES CONFLITS EPISODIQUES.

LE BOUDDHISME SE DIFFUSA EN MONGOLIE VERS LE 13 EME SIECLE GRACE A LA BIENVEILLANCE DE GENGHIS KHAN ET DE SON PETIT FILS KOUBILAI. IL A SURVECU JUSQU'A MAINTENANT.

LA DIFFUSION DU BOUDDHISME EN CHINE ET AU JAPON VONT PROFONDEMENT TRANSFORMER LE BOUDDHISME.
LE BOUDDHISME COMMENCE A SE REPANDRE EN CHINE ? GRACE AUX FLUX COMMERCIAUX ET CULTURELS GENERES PAR LA ROUTE DE LA SOIE . LE BOUDDHISME QUI ARRIVE BN CHINE A DEJA ETE SOUMIS A L’INFLUENCE D’AUTRES COURANTS DE PENSEE PRESENTS EN ASIE CENTRALE COMME LE ZOROASTRISME, LE MANICHEISME ET LE CHRISTIANISME.
LORSQUE LE BOUDDHISME ATTEINT LA CHINE AU DEBUT DE NOTRE ERE, IL EST D’ABORD PRIS POUR UNE VARIANTE DU TAOISME, RELIGION AUTOCHTONE QUE LA LEGENDE FAIT REMONTER A LAO ZI.
A PARTIR DU 4 EME SIECLE, LES DIFFERENCES DEVIENNENT EVIDENTES ET LA RIVALITE ENTRE LES DEUX RELIGIONS S’ACCENTUENT. CETTE RIVALITE DURERA PLUSIEURS SIECLES POUR VOIR TRIOMPHER LE BOUDDHISME AU 12 ME SIECLE.
LE BOUDDHISME FUT CONFRONTE, EN CHINE, A UN AUTRE PROBLEME QUI EST L’INDEPENDANCE DES MOINES. CONTRAIREMENT A L’INDE, PAYS DANS LEQUEL LES MOINES DISPOSENT DU POUVOIR RELIGIEUX, EN CHINE TOUT LE POUVOIR APPARTIENT A L’EMPERIEUR, LE FILS DU CIEL, QUI DISPOSE DU MANDAT CELESTE.. MALGRE UNE FORTE RETICENCE DES COMMUNAUTES MONASTIQUES, LE POUVOIR IMPERIAL OBTINT GAIN DE CAUSE ET DES LE 5 EME SIECLE DE NOTRE ERE , LE BOUDDHISME EST TOTALEMENT INTEGRE DANS L’APPAREIL D’ETAT.

LES EMPEREURS CHINOIS ONT VU DANS LE BOUDDHISME, NON PAS UNE RELIGION DU RENONCEMENT, MAIS UN MOYEN DE RENFORCER LEUR POUVOIR, Y COMPRIS EN AYANT RECOURS A LA MAGIE DE CERTAINS RITUELS BOUDDHISTES..
LE BOUDDHISME, MALGRE SON SUCCES RESTERA TOUJOURS CONSIDERE EN CHINE COMME UNE RELIGION ETRANGERE ET FUT L’OBJET DE LA PART DES EMPEREURS ET DES CONFUCIANISTES DE PERSECUTIONS PERIODIQUES.
SON IMPLANTATION RESTE CEPENDANR SUFFISAMMANT FORTE ET ANCIENNE POUR RESISTER JUSQU’ A NOS JOURS

AU JAPON, LA SITUATION FUT D’ABORD FAVORABLE AU BOUDDHISME. IL DEVINT TRES RAPIDEMENT APRES SON INTRODUCTION RELIGION OFFICIELLE SOUS LE REGNE DU PRINCE SHOTOKU ( 574 - 622)
LES MOINES PRIRENT UNE IMPORTANCE CONSIDERABLE. AVEC L’ETABLISSEMENT DE TRES IMPORTANTS MONSTERES .
POUR SE DEGAGER DE CETTE EMPRISE, LES SOUVERAINS JAPONAIS FAVORISERENT LA CREATION DE DEUX NOUVELLES ECOLES BOUDDHISQTES LE TENDAI ET LE SHINGON
DANS LA PERIODE QUI SUIVIT SE DEVELOPPERENT DE NOUVELLES ECOLES COMME LE CHAN/ ZEN ET LE BOUDDHISME DE LA TERRE PURE..
LES ECOLES DU CHAN/ZEN ET DE LA TERRE PURE SE SONT DEVELOPPEES INITIALEMENT EN CHINE ET MALGRE LEUR CARACTRER CONTRAIRE VISENT TOUTES DEUX A SIMPLIFIER LE BOUDDHISME EN SUPPRIMANT LE RITUEL, EN S’APPUYANT SUR UNE PRATIQUE PLUTOT QUE SUR LA DOCTRINE.

LE CHAN/ZEN A RETENU COMME PRATIQUE LA MEDITATION ASSISE ET LA TERRE PURE LA RECITATION AMBULANTE DU NOM DU BOUDDHA AMITABHA, QUI AVAIT FAIT LE VŒU DE CONDUIRE EN SA TERRE PURE DE L’OUEST TOUS CEUX QUI L’INVOQUERAIENT AVEC FOI. CETTE ECOLE DE LA TERRE PURE TROUVAIT SA JUSTIFIVCATION DANS UNE PROPHETIE DU BOUDDHA HISTORIQUE QUI PREDISAIT QUE CINQ CENT ANS APRES SON NIRVANA, LA LOI VERITABLE SERAIT SUPPLANTEE PAR UNE LOI CONTREFAITE ET QUE MILLE ANS APRES, CETTE LOI CONTREFAITE SERAIT SUIVIE PAR LA LOI FINALE .
A CETTE EPOQUE LES HOMMES NE SERAIENT PLUS CAPABLES DE COMPRENDRE LA LOI VERITABLE. LES FONDATEURS DE L’ECOLE DE LA TERRE PURE ETAIENT PERSUADES QUE CETTE EPOQUE ETAIT ARRIVEE ET QUE LA SEULE POSSIBILITE DE SALUT POUR LES HOMMES INCAPABLES DE PRATIQUER ET DE COMPRENDRE LES ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA ETAIENT DE S’EN REMETTRE A LA COMPASSION DU BOUDDHA AMITABHA
L’ECOLE DE LA TERRE PURE PRECONISAIT DONC D’ARRETER LA VENERATION DES AUTRES DIVINITES DU BOUDDHISME .

CES DEUX ECOLES DU CHAN/ZEN ET DE LA TERRE PURE ETAIENT TRES ICONOCLASTES ET POUVAIENT REPRESENTEES UNE MENACE POUR LE POUVOIER SECULIER QUI AVAIT BESOIN D’UN BOUDDHISME MOINS REVOLUTIONNAIRE.

A LA FIN DU SYSTEME MEDEVIAL JAPONAIS, LE BOUDDHISME FUT A L’ORIGINE DE REVOLTES POPULAIRES.
APRES LA REPRESSION DE CES REVOLTES ET LA REUNIFICATION DU JAPON SOUS LE GOUVERNEMENT DES SHOGUNS TOKUGAWA, LE BOUDDHISME JAPONAIS DEVINT RELIGION OFFICIELLE, MAIS FUT TRES EMBRIGADEE.

AVEC LE RETOUR DES EMPEREURS AU POUVOIR ET LA RESTAURATION MEIJE, LE BOUDDHISME FUT CONSIDERE COMME UNE RELIGION ETRANGERE ET REMPLACE COMME RELIGION OFFICIELLE PAR LE SHINTO/.
FA CE A CETTE HOSTILITE DU POUVOIR, LE BOUDDHISME JAPONAIS SE REPLIA SUR LUI MEME ET CHERCHA A SE CONCENTRER SUR LA PURETE DOCTRINALE EN ACCENTUANT SON CARACTERE ELITISTE ET SECTAIRE

EN COREE , LE BOUDDHISME FUT INFLUENCE PAR LE BOUDDHISME CHINOIS, MAIS REUSSIT A DEVELOPPER SON CARACTERE PROPRE. IL FUT PENDANT PLUSIEURS SIECLES ECLIPSE PAR LE CONFUCIANISME.
AVEC L’OCCUPATION JAPONAISE, EN 1910 ; IL PASSA SOUS LA COUPE DU BOUDDHISME JAPONAIS.
DEPUIS LA FIN DE LA GUERRE, IL A PU REUSSIR UN RETOUR EN FORCE, MALGRE LA FORTE CONCURRENCE DU CHRISTIANISME

LE BOUDDHISME EN OCCIDENT

EN DEHORS DES ESSAIS INFRUCTUEUX MENES PAR ASHOK POUR DIFFUSER LE BOUDDHISME EN SYRIE , EN EGYPTE ET EN MACEDOINE, ON PEUT DIRE QUE LE BOUDDHISME RESTA LONGTEMPS MECONNU EN OCCIDENT.
LES PREMIERES INFORMATIONS TRANSMISES ENTRE AUTRES PAR MARCO POLO AU 13 EME SIECLE NE RETINRENT PAS L’ATTENTION.
IL FALLUT ATTENDRE LE 16 EME SIECLE ET LES MISSIONS JESUITES AU JAPON ET EN CHINE POUR DISPOSER D’INFORMATIONS PLUS DETAILLEES.
LES MISSIONNAIRES JESUITES AU JAPON SONT A LA FOIS HOSTILES ET FASCINES PAR UNE RELIGION DONT L’ASPECT MONASTIQUE RAPPELLE SUR BIEN DES POINTS LE CATHOLISCISME.
EN CHINE, LE BOUDDHISME FUT DECOUVERT UN PEU PLUS TARD. IL FAUT PRENDRE EN COMPTE QUE LES PREMIERS MISSIONNAIRES EURENT DU MAL A RECONNAITRE QUE LE BOUDDHISME EN CHINE ET AU JAPON ETAIT LA MEME RELIGION ET ISSU DES ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA EN INDE ? DONT ILS AVANIENT QUELQUES CONNAISSANCES.

DEVANT LES SIMILITUDES ENTRE LE BOUDDHISME ET LE CHRISTIANISME, LA POSITION DES JESUITES FUT D’ABORD D’IMAGINER QUE LE BOUDDHISME DEVAIT ETRE UN REJETON DU CHRISTIANISME NESTORIEN, UNE DES SECTES CHRETIENNES, DONT L’INFLUENCE FUT IMPORTANTE EN ASIE CENTRALE.
CETTE THESE FUT ABANDONNEE, POUR FAIRE PLACE A UNE AUTRE BEAUCOUP PLS NEGATIVE, QUI ETAIT QUE LE BOUDDHA DEVAIT ETRE L’ANTECHRIST, QUI UTILISAIT DES SIMILITUDES AVEC LE CHRISTIANISME POUR TROMPER LES ORIENTAUX.

LES MISSIONNAIRES MIRENT ALORS EN EXERGUE TOUTES LES DIFFERENCES ENTRE LES DEUX RELIGIONS.. LES ECOLES BOUDDHISTES EN CHINE ET AU JAPON RIPOSTERENT EGALEMENT EN ECRIVANT DES REFUTATIONS DU CHRISTIANISME.
QUAND AU JAPON, LE CHRISTIANISME FUT INTERDIT ET PERSECUTE, LE BOUDDHISME SERVIT DE REFERENCE IDEOLOGIQUE POUR LES SOUVERAINS ET TOUS LES JAPONAIS DURENT S’AFFILIER A UNE SECTE BOUDDHISTE.

LA CONNAISSANCE DU BOUDDHISME RESTA QUASIMENT NULLE JUSQU’AU 19 EME SIIECLE . AVEC LA REDECOUVERTE DE L’ INDE, CZTTE SITUATION EVOLUA RAPIDEMENT.
DE NOMBREUX OCCIDENTAUX, CONFRONTES A UNE REVOLUTION INDUSTRIELLE GALOPANTE ET AU TRIOMPHE DU RATIONALISME ETAIENT A LA RECHERCHE DE MYSTIQUE ET EURENT L’IMPRESSION QUE L’INDE POUVAIT LEUR APPORTER CE QU’ILS RECHERCHAIENT.
LES PREMIERS TEXTES CONCERNANT LE BOUDDHISME FURENT TRADUITS DANS LA DEUXIEME MOITIE DU 19 EME SIECLE, CES TEXTES PERMETTAIENT D’ACCEDER AUX ENSEIGNEMENTS D’ORIGINE DU BOUDDHA.
LE BOUDDHISME CONNUT UN TRES LARGE SUCCES PARMI LES PENSEURS DU DEBUT DU 20 EME SIECLE A LA FOIS COMME ANTIDOTE DU CHRISTIABNISME, MAIS AUSSI PARCE QUE LE BOUDDHISME METTAIT EN EVIDENCE LE CARACTRERE ESSENTIEL DE LA PSYCHOLOGIE.

LE BOUDDHISME SOUS SA FORME TIBETAINE ET MAGIQUE CONNUT UN TRES GRAND SUCCES POPULAIRE AVEC DES RECITS COMME CEUX D’ALEXANDRA DAVID NEEL QUI MELAIENT L’ERUDITION, L’AVENTURE ET LA MAGIE.
LE TIBET, LE TOIT DU MONDE A TRES LARGEMENT FASCINE ET FASCINE ENCORE LES OCCIDENTAUX. L’EXIL DU DALAI LAMA, SA PERSONNALITE EXCEPTIONNELLE ET SA COMPREHENSION DES PARADOXES DES CIVILISATIONS OCCIDENTALES DEVRAIENT PERMETTRE AU BOUDDHISME TIBETAIN UNE LARGE DIFFUSION EN OCCIDENT.

LA DIFFUSION DU BOUDDHISME DANS UN OCCIDENT PETRI DE RATIONALISME DEVRAIT PERMETTRE UNE NOUVELLE EVOLUTION DU BOUDDHISME. LES BOUDDHISTES OCCIDENTAUX POURRONT PEUT-ETRE EN PRENANT LE RECUL QUE LEUR OFFRE LEUR POSITION DE NEOPHYTES, FAIRE UNE SYNTHESE DES PRINCIPALES ECOLES POUR SE RAPPROCHER DU MESSAGE DU BOUDDHA

LE BOUDDHISME DANS LE MONDE EN CHIFFRES

EN ASIE

  • TRADITIONS DU HINAYANA : ENVIRON 105 MILLIONS DE FIDELES DONT :
    • BIRMANIE : 30 MILLIONS
    • THAILANDE : 47 MILLIONS
    • CAMBODGE : 6 MIILIONS
    • SRI LANKA : 11 MILLIONS
    • LAOS :3, 5 MILLIONS
  • TRADITIONS DU MAHAYANISME :ENVIRON 406 MILLIONS DE FIDELES DONT :
    • CHINE : ENTRE 100 ET 250 MILLIONS
    • JAPON : ENTRE 40 ET 100 MILLIONS
    • COREE : 20 MILLIONS
    • VIETNAM 30 MILLIONS
    • TIBET : 1,6 MILLION
    • TIBETAINS ET MONGOLS EN CHINE DU NORD OUEST :14’ MILLIONS
    • MONGOLIE : 1, 2 MIILION
    • BOUTHAN : 1, 4 MILLION
    • NEPAL : 6 MILLIONS
    • TAIWAN : 6 MILLIONS
    • SINGAPOUR : 1 MILLION

HORS D’ASIE

    • ETATS UNIS :ENTRE 3 ET 5 MILLIONS
    • CANADA: : 0,6 MILLION
    • EUROPE :1 MILLION

BIBLIOGRAPHIE

  • BERNARD FAURE : BOUDDHISME EDITIONS LIANA LEVI
    TRES BEAU LIVRE SUR LE BOUDDHISME AVEC DES PHOTOS MAGNIFIQUES
  • LOUIS FREDERIC : BOUDDHA EN SON TEMPS EDITIONS DU FELIN
    SPECIALISTE DE L’ASIE , RECADRE LA VIE ET L’ENSEIGNEMMENT DU BOUDDHA DANS SON CONTEXTE HISTORIQUE
    TRES ACCESSIBLE POUR NEOPHITES
  • LAURENT DESHAYES ET FREDERIC LENOIR / L’EPOPEE DES TIBETAINSFAYARD
    OUVRAGE PASSIONNANT LE TIBET, DONT ON REVE ET LE TIBET REEL
    RASSUREZ VOUS, A LA FIN ON EST TOUJOURS FASCINE
  • BERNARD BAUDOIN : LE BOUDDHISME, UNE ECOLE DE SAGESSE EDITIONS DE VECCHI
    TRES SIMPLE ET TRES FACILE D’ACCES POUR COMPRENDRE L’AVENTURE DU BOUDDHISME

LE MAITRE CHAN YUNNEN DISAIT :

DANS LE CHAN, ON EST PARFAITEMENT LIBRE
PARFOIS ON NIE, PARFOIS ON AFFIRME :
ON PREND UNE VOIE OU L’AUTRE, A SA GUISE
- COMMENT NIE- T’-ON
- L’HIVER PASSE, LE PRINTEMPS VIENT.
- QU’ARRIVE- T’- IL QUAND LE PRINTEMPS VIENT ?
- UN BATON A L’EPAULE, ON VAGABONDE
A TRAVERS CHAMPS. A L’EST OU A L’OUEST
AU NORD OU AU SUD, ON FRAPPE A CŒUR JOIE
SUR LES VIEILLES SOUCHES .


> fermer la fenêtre