FICHE IV - BOUDDHISME: PRATIQUE ET RITUEL


> fermer la fenêtre


LE CARACTERE QUASI DIVIN DU BOUDDHA S’EST RAPIDEMENT DEVELOPPE APRES SA MORT A PARTIR DE LA LEGENDE DE SES TRES NOMBREUSES VIES PASSES .
CES LEGENDES METTAIENT EN VALEUR L’EXTREME COMPASSION DU BOUDDHA QUI POUVAIT SACRIFIER SES PROCHES ET SA PROPRE PERSONNE PAR SOUCI D’AIDER TOUS LES ETRES VIVANTS.

ON CITE SOUVENT L’HISTOIRE DU PRINCE VESSANTERA, UNE DES INCARNATIONS DU BOUDDHA DONT LA GENEROSITE DEPASSAIT LES NORMES HUMAINES ET QUI ACCEPTA NON SEULEMENT DE FAIRE DON DE SES RICHESSES, MAIS AUSII DE SA FEMME ET DE SES ENFANTS QUI DEVINRENT ESCLAVES.

C’EST LE MAHAYANA ( GRAND VEHICULE ) QUI FUT A L’ORIGINE D’UNE CONCEPTION DIVINE DU BOUDDHA HISTORIQUE .EN INTEGRANT LE BOUDDHA HISTORIQUE DANS UN PROCESSUS INTEMPOREL QUI A VU L’APPARITION DE NOMBREUX BOUDDHAS.

CETTE INTEMPORALITE DU BOUDDHA EST PARFAITEMENT EXPRIMEE DANS LE SUTRA DU LOTUS DANS LEQUEL LE BOUDDHA HISTORIQUE EXPLIQUE A SES DISCIPLES QUE SON EXISTENCE TRANSCENDE LA VIE ET LA MORT. DEVANT L’INCREDULITE DE SES AUDITEURS, LE BOUDDHA APPELLA COMME TEMOINS LA MUTITUDE DE SES DISCIPLES DEPUIS L’ORIGINE DES TEMPS ET CEUX CI APPARUREN. LE BOUDDHA HISTORIQUE FIT AUSSI APPARAITRE UN AUTRE BOUDDHA ASSIS EN MEDITATION.

LE BOUDDHA HISTORIQUE N’ ETAIT PAS AU DEBUT REPRESENTE AUTREMENT QUE PAR DES SYMBOLES TELS QUE L’ARBRE DE L’EVEIL, LA ROUE DE LA LOI OU DES TRACES DE PAS PUIS AVEC LA DIVINISATION DU BOUDDHA, LES PREMIERES REPRESENTATIONS HUMAINES DU BOUDDHA APPARURENT .

DE MEME APPARURENT EN REPRESENTATION LESAUTRES BOUDDHA QUI ONT PRECEDE LE BOUDDHA HISTORIQUE

LE CANON BOUDDHIQUE

COMME NOUS L'AVONS VU DANS LA FICHE PRECEDENTE , LA DIFFUSION DES ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA FUT D’ABORD UNE DIFFUSION ORALE, LES PREMIERES COMPILATIONS ECRITRES APPARURENT AU DEBUT DE NOTRE ERE EN LANGUE PALI.
CES ECRITS ONT RETRANSCRIT UNE DOCTRINE QUI AVAIT DEJA LARGEMENT EVOLUEE PAR RAPPORT AUX ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA. IL N’YA DONC PAS DE TRACE ECRITE CERTAINE DE L’ENSEIGNEMENT ORIGINEL.

LE CORPUS BOUDDHISTE EST DIVISE EN TROIS SECTIONS DITES LES TROIS CORBEILLES
- LES SUTRAS OU DISCOURS DU BOUDDHA QUI COMMENCENT TOUTE PAR AINSI AI JE ENTENDU ATTRIBUES A ANANDA, DISCIPLE FAVORI DU BOUDDHA,
- LE VINAYA RELATIF A LA DICIPLINE MONASTIQUE
- L’ABBIDHARMA, ENSEMBLE DES ECRITS DES EXEGETES DES ENSEIGNEMENTS DU BOUDDHA.

LE CANON SANSKRIT EST PLUS VASTE, CAR IL COMREND EGALEMENT DES TEXTES MAHAYANISTES QUI EURENT UNE TRES GRANDE IMPORTANCE COMME LE SUTRA DU DIAMANT OU LE SUTRA DU COEUR CONSACRE A LA VACUITE
CES SUTRAS SONT SUPPOSES AVOIR ETE PRECHES PAR LE BOUDDHA HISTORIQUE DANS DES LIEUX PLUS OU MOINS MYTHIQUES.

LE CORPUS SANSKRIT COMPREND EGALEMENT DES TEXTES PLUS TARDIFS OU RELATIS AU TANTRISME QUI SONT DES ENSEIGNEMENTS QUI SONT SUPPOSES AVOIR ETE PRECHES DANS DES LIEUX TOTALMENT MYTHIQUES.LA DIFFUSION DU BOUDDHISME EN CHINE FIT APPEL AUX ECRITS CAR L’ECRITURE EN CHINE REVETAIT UN CARACTERE QUASI SACREE.
DES PELERINS CHINOIS FIRENT DES VOYAGES TRES EPROUVANTS ET DANGERUX EN INDE POUR SE PROCURER DES TEXTES SUR LES ENSEIGNMENTS .
LE CORPUS CHINOIS DU BOUDDHISME FUT ACHEVE AU 8 EME SIECLE DE NOTRE ERE . IL SERVIT EGALEMENT DE BASE POUR LE BOUDDHISME EN COREE ET AU JAPON.

AU TIBET , LA DIFFUSION DU BOUDDHISME AU 8 EME SIECLE DE NOTRE ERE FUT A L’ORIGINE DE LA CREATION D’UNE ECRITURE TIBETAINE AFIN DE TRADUIRE LES ECRITS EN SANSKRIT. DE CE FAIT, LE CORPUS BOUDDHISTE EST TRES FIDELE AU CORPUS INDIEN EN SANSKRIT.
LE CANON TIBETAIN EST FORME DE DEUX PARTIES
- LE TANJUR QUI RASSEMBLE LES SUTRAS
- LE KANJUR QUI RASSEMbLE LES ECRITS DOCTRINAUX.

PAR AILLEURS, LE CANON TIBETAIN S’EST ENRICHIT AU COURS DU TEMPS PAR DES TEXTES TANTRIQUES qUI SON T SUPPOSES AVOIR ETE CACHES PAR LE BOUDDHA PADMASAMBHAVA LORS DE LA DIFFUSION DU BOUDDHISME AU TIBET ET QUI SON T REGULIEREMENT DECOUVERTS.

IL FAUT AUSSI COMPRENDRE QUE LE BOUDDHISME A DEVELOPPE A COTE DU CULTE DES RELIQUES DANS LES STUPAS UN VERITABLE CULTE DU LIVRE. AUTOUR DES SUTRAS.
AINSI LA DELIVRANCE DU SAMSARA EST PROMISE A CEUX QUI RECITERONT OU RECOPIERONT LE SUTRA DU LOTUS . IL SE DEVELOPPA DANS LE PEUPLE ET LES DIFFERENTS PAYS OU LE BOUDDHISME S’EST REPANDU UNE CROYANCE TRES FORTE DANS LE CARACTERE MIRACULEUX DES ECRITS BOUDDHISTES . PEU IMPORTAIENT ALORS LE VEITABLE CONTENU DES ECRITS ET LEUR REELLE COMPREHENSION.
EN CHINE CERTAINS ADEPTES EN VINRENT A RECOPIER LES TEXTES SACRES AVEC LEUR SANG.
CE CULTE DE L’ECRIT FUT FAVORABLE AU DEVELOPPEMENT D’OEUVRES D’ART EXTRAORDINAIRES PARTICULIEREMENT EN CHINE ET AU JAPON.

CET IMPORTANCE TARDIVE DE L’ECRIT DANS LA DIFFUSION DU BOUDDHISME FUT AUSSI A L’ORIGINE D’UNE MULTIPLICATION DES ECRITS APOCRYPHES, TOUT PARTICULIEREMENT EN CHINE CES ECRITS FURENT PROGRESSIVEMENT EXCLUS DU CORPUS OFFICIEL DU BOUDDHISME CHINOIS POUR NE RETENIR QUE LES TEXTES DONT L’ORIGINE INDIENNE POUVAIT ETRE PROUVEE.POUR LE PEUPLE, LE CULTE DE L’ECRIT A PU PRENDRE DES FORMES PUREMENT RITUELS COMME LES MOULINS A PRIERES AU TIBET OU LES CANONS TOURNANTS, SORTES DE BIBLIOTHEQUES CIRCULAIRES, MONTEES SUR GONDS ET CENSEES CONTENIR TOUT LE CANON BOUDDHISTE.
EN LUI FAISANT DECRIRE UNE ROTATION COMPLETE, LE PRATIQUANT EST SUPPOSE ACQUERIR LES MEMES MERITES QUE S’IL AVAIT LU LE CANON DANS SON ENTIER.

COSMOLOGIES BOUDDHISTES

LE BOUDDHA HISTORIQUE NE S’EST JAMIS PRONONCE SUR LA NATURE ETERNELLE OU NON DU MONDE.
SES DISCIPLES APRES SA MORT ONT RAPIDEMENT DEVELOPPE UNE COSMOLOGIE QUI DEVINT UN ELEMENT ESSENTIEL DE LA DOCTRINE .
CETTE COSMOLOGIE INTIALE EST TRES PROCHE DE CELLE EXISTANT DANS L’HINDOUISME DE LA MEME EPOQUE.. LE BOUDDHISME NE CONCOIT DE COSMOLOGIE QUE COMME UN MONDE DANGEREUX DONT L’HOMME DOIT REUSSIR PAR L’EVEIL A S’ECHAPPER.

ON PEUT DISTINGUER DEUX TYPES DE COSMOLOGIE

LA COSMOLOGIE A UN SEUL MONDE QUI EST CELLE DE LA DOCTRINE DU PETIT VEHICULE ET EGALEMENT CELLE GLOBALEMENT DE LA DOCTRINE DU GRAND VEHICULE.
LA COSMOLOGIE A PLUSIEURS MONDES QUI EST CELLE DEVELOPPEE PAR CERTAINS TEXTES MAHAYANISTES.

LE MONDE UNIQUE A POUR CENTRE LE MONT SUMERU QUI RELIE LES TROIS NIVEAUX DE L’ENFER, DU MONDE DES HUMAINS ET DU PARADIS.
LE MONDE EST VISUALISE COMME UN DISQUE PLAT AVEC EN DESSOUS LES ENFERS ET AU DESSUS LES CIEUX ET LES SPHERES DE LA MEDITATION
LE DISQUE DU MONDE REPOSE SUR QUATRE COUCHES , CELLES DE L’EAU, DU VENT, DE LA TERRE ET DE L’ESPACE.
LE MONT SUMERU EST ENTOURE DE CINQ OCEANS EN ANNEAUX SEPARES PAR DES BANDES MONTAGNEUSES
AU QUATRE POINTS CARDINAUX ? DANS L’OCEAN EXTERIEUR SE TROUVENT QUATRE CONTINENTS DONT LE NOTRE ? LES TROIS AUTRES CONTINENTS SONT EGALEMENT PEUPLES D’HUMAINS, MAIS DONT LA TAILLE ET LA DUREE DE VIE SONT RADICALEMENT DIFFERENTES DE S NOTRES.
AU SOMMET DU MONT SUMERU SE TROUVE LE CIEL DE TRENTE TROIS DIEUX, GOUVERNES PAR INDRA , UNE DIVINTE D’ORIGINE VEDIQUE.

LE MONT SUMERU JOUE UN ROLE IMPORTANT DANS LE RITUEL ET L’ARCHITECTURE BOUDDHISTES LA STUPEA EST PERCUE COMME UNE REPLIQUE DE CETTE MONTAGNE COSMIQIE

PARALLE%EMENT A CE SYSTEME DE MONDE UNIQUE S’EST DEVELOPPE DANS LE MAHAYANISME UNE COSMOLOGIE MULTIPLE DANS LAQUELLE COEXISTENT UNE MULTITUDE DE MONDES PURS OU IMPURS. CHAQUE MONDE ETANT LE CHAMP D’UN BOUDDHA.
DANS CETTE CONCEPTION DANS LAQUELLE LE BOUDDHA EST PARTOUT, LE SALUT BOUDDHISTE N’EST PLU SEULEMENT LE SALUT D’UN HOMME, MAIS CELUI D’UN BOUDDHA COSMIQUE.


LES FETES BOUDDHISTES

LES PRINCIPALES FETES SONT D’ABORD CELLES QUI CONCERNENET LA VIE DU BOUDDHA.

SA NAISSANCE EST FETEE LE 8 AVRIL
SON EVEIL EST CELEBRE LE 8 DECEMBRE.
SON NIRVANA EST FETE LE 15 FEVRIER OU LE 15 MARS SELON LE CALEBNDRIE SOLAIRE.
EN CHINE, AU JAPON ET DANS LES PAYS D’ASIE DU SUD EST, LE BOUDDHISME A INTEGRE LES CELEBRATIONS TRADITIONNELLES POUR LA NOUVELLE ANNEE.. SON POINT CULMINANT EST LA CELEBRATION DE CENT HUIT BATTEMENTS DE CLOCHES QUI REPRESENTENT LES CENT HUIT PASSIONS DONT LE BOUDDHISTE FAIT VŒU DE SE DELIVRER.

CULTE DES RELIQUES

LE CULTE DES RELIQUES EST UN ELEMNT MAJEUR DU BOUDDHISME.
A SA MORT LE BOUDDHA DEMANDA A SES DISCIPLES DE BRULER SON CORPS ET DE PARTAGER SES CENDRES ENTRE SES FIDELES AFIN DE LES PRESERVER DANS DES STUPAS., SORTE DE MAUSOLES
LES STUPAS DEVINRENT UNE MANIFESTATION CARACTERISTIQUE DU BOUDDISME.
L’EMPERUER ASOKHA ACCENTUA CE CULTE.
LES HUITS PRINCIPALES STUPA ASSOCIES AUX EPISODES PRINCIPAUX DE LA VIE DU BOUDDHA DEVINRENT DES CENTRES DE PELERINAGE IMPORTANTS.
PAR LA SUITE ON EN VINT A DEPOSER DANS LES STUPAS DES TABLETTES D’ARGILE SUR LESQUELLES ETAIENT ECRITES DES FORMULES VERSIFIEES QUI JOUAIEnT LE ROLE DE RELIQUES CORPORELLES
LES RELIQUES CORPORELLES DU BOUDDHA INCLUENT NON SEULEMENT CERTAINS FRAGMENTS DU CORPS RESTES INTACTS ( DENTS ET CHEVEUX) AINSI QUE DES CENDRES, MAIS AUSSI DE PETITS FRAGMENTS CRISTALLINS SEMBLABLES A DES PERLES PRODUITS PAR LA CREMATION.
LA VENERATION DE CES RELIQUES PERMET ENTRE AUTRES DE MODIFIER SON KARMA, D’ACCROITRE LE BONHEUR, D’OBTENIR LA PROTECTION DES BONNES DIVINITES ET EN DERNIER LIEU DE S’ASSURER QUE L’ON DEVIENDRA BOUDDHA
LES AVANTAGES SONT EGALEMENT D’ORDRE COLLECTIF, PROTECTION DU PAYS, BONNES RECOLTES .
A COTE DES RELIQUES DU BOUDDHA, ON TROUVE AUSSI DES RELIQIUES, VOIRE DES MOMIES DES SAINTS BOUDDHISTES. CES RELIQUES SONT POUR LES BOUDDHIQTES UNE PREUVE QUE CES SAINTS AVAIENT ATTEINTS L’EVEIL.
LE DEVELOPPEMENT DE CES RELIQUES FUT CONSIDERABLE TOUT PARTICULIEREMENT EN CHINE.

LE CULTE DES ICONES

COMME NOUS L’AVONS VU PLUS HAUT, LES DOCTRINES BOUDDHISTES A L’ORIGINE REFUSAIENT DE REPRESEnTER LE BOUDDHA ET CONSIDERAIENT QUE LES STATUTS N’AYANT PAS DE SENTIMENT, IL ETAIT INUTILE DE LEUR FAIRE DES OFFRANDES .
MAIS CETTE TRADITION ICONOCLASTE NE RESISTA PAS AU DESIR DU PEUPLE DE POUVOIR VENERER DES IMAGES DU BOUDDHA ET AU DEVELOPPEMENT DES MONASTERES DONT UNE DES JUSTIFICATIONS TENAIT A LA VENERATION DES IMAGES DU BOUDDHA.
SE DEVELOPPA ALORS LA THEORIE SELON LAQUELLE, LES ICONES EN PERMETTANT DE RENDRE VISIBLES L’INVISIBLE SERVAIENT DE RECEPTACLE A LA DIVINITE ET PERMETTAIENT AU PRATIQUANT DE CENTRER SA MEDITATION
POUR LE CROYANT, COMME POUR LE PRETRE, LA VISION DES ICONES EST TRANSFORMANTE., CEPENDANT LEUR POUVOIR DEPEND DU KARMA ET DE LA FOI DU PRATIQUANT.

EN CHINE, LE DEVELOPPEMENT DE L’ICONOGRAPHIE BOUDDHISTE FUT FAVORISEE PAR LE CROYANCE ANCESTRALE QUE LES STATUTS ETAIENT VIVANTES

IL FAUT RETENIR QUE LES RITUELS MAJEURS DU BOUDDHISME MAHAYANA, PREDICATION, MEDITATION, ORDINATION ET CONFESSION SONT LIES A LA PRESENCE DES ICONES ET A LA VISUALISATION DES BOUDDHAS ET DES BODHISATTAVAS
L’ANIMATION DES ICONES BOUDDHISTES SE FAIT SELON LE RITUEL SUIVANT :

LA TRANSMISSION DE L’EFFICACITE D’UNE ICONE ETABLIE ET PUISSANTE A UNE OU PLUSIEURS NOUVELLES ICONES.
UNE CONSECRATION QUI CORRESPOND AU RITE DE NAISSANCE, DE CONSECRATION ROYALE ET D’ENTREE DANS LES ORDRES MONSASTIQUES
L’INSTALLATION DU SOUFFLE AU COURS DE LAQUELLE UN OU PlUSIEURS MOINES AU MOYEN D’INCANTATIONS EXHORTENT UN BOUDDHA A DESCENDRE DANS L’ICONE OU ENCORE TRANSFERENT A L’ICONE L’ENERGIE QU’ILS ONT ACCUMULE GRACE A LEUR MEDITATION ET AU RITUEL.
LE DEPOT DE RELIQUES ET DE DIVERS OBJETS CULTUELS DANS UNE CAVITE AMENAGEE DANS LE CORPS OU LE SOCLE DE LA STATUE.
L’OUVERURE DES YEUX : EN POINTANT LES PUPILLES DE L’ICONE AVEC UN PINCEAU, LE MOINE QUI OFFICIE EVITE ALORS DE REGARDER LA STATUE CAR SON PREMEIR REGARD SERAIT TROP PUISSANT.IL UTILISE DONC UN MIROIR DANS LEQUEL L’ICONE SE REFLETE .



RITUEL ET MAGIE

SI LE BOUDDHISME CONNUT UN ACCEUIL FAVORABLE DE LA PART DES PUISSANTS , CE FUT AVANT TOUT PARCE QU’IL ETAIT SUPPOSE DOTER SES PRATIQUANTS AVANCES DE POUVOIRS SUPRANATURELS SUSCEPTIBLES DE DONNER AUX GOUVERNANTS DES POUVOIRS QUE LES AUTRES DIEUX N’AVAIENT PAS.

CES POUVOIRS RECOUVRAIENT LA POSSIBILITE DE PASSER A TRAVERS LES OBSTACLES, DE VOLER, DE DOMPTER LES ANIMAUX SAUVAGES ET DE TRANSFORMER A SON GRE, MAIS AUSSI L’OEIL DIVIN QUI PERMET DE VOIR LA MORT ET LA RENAISSANCE DE TOUS LES ETRES, L’OREILLE DIVINE QUI PERMET D’ENTENDRE TOUS LES SONS DE L’UNIVERS., LE DISCERNEMENT DE L’ESPRIT D’AUTRUI, LA MEMOIRE DE SES PROPRES EXISTENCES PASSEES ET DE CELLES D’AUTRUI

LE BOUDDHA A LUI MEME UTILISE DES POUVOIRS MIRACULEUX, MAIS A CONDAMNE SES DISCIPLES QUI FAISAIENT OUVERTEMENT ETALAGE DE CES POUVOIRS.
LE BOUDDHISME MAHAYANA DEVELOPPA ENVERS LA MAGIE UNE ATTITUDE PLUTOT FAVORABLE, MAIS QUI DEVINT TRES FAVORABLE DANS LE BOUDDHISME TANTRIQUE QUI RECHERCHAIT OUVERTEMENT LE DEVELOPPEMENT DES POUVOIRS MAGIQUES.

LES POUVOIRS MAGIQURS DES MOINES ETAIENT MIS AU SERVICE DU ROYAUME ET DE LA FAMILLE DES SOUVERAINS POUR LES PROTEGER EN CAS D’EVENEMENTS IMPORTANTS OU GRAVES.
MAIS LA MAGIE ETAIT AUSSI UTILISEE POUR DEFENDRE LES PAYSANS CONTRE LES CALAMITES AGRICOLES QUI ETAIENT GENERALEMENT ATTRIBUEES A DES ESPRITS VENGEURS QU’IL FALLAIT VAINCRE.
LA DIVINATION JOUAIT UN ROLE CONSIDERABLE POUR DEPISTER LES CAUSES OCCULTES DES MALADIES ET DES CATASTROPHES. CETTE DIVINATION POSSEDAIT TOUT UN ARSENAL ALLANT DE L’ASTROLOGIE A LA POSSESSION.
CETTE DIVINATION EST ENCORE UTILISEE DANS LE BOUDDHISME TIBETAIN DANS LEQUEL, PAR EXEMPLE LE DALAI LAMA DISPOSE DE SON ORACLE OFFICIEL QUI A JOUE UN ROLE TRES IMPORTANT DANS SA VIE PUISQUE CET ORACLE LUI A ORDONNE DE QUITTER LE TIBET. CETTE SCENE EST TRES BIEN RECONSTITUEE DANS LE FILM KUNDUN.

PAR AILLEURS, EN CAS DE MALADIE ? LES EXORCISMES ETAIENT NOMBREUX ET SE FAISAIENT LE PLUS SOUVENT PAR L’INTERMEDIAIRE D’UN MEDIUM. QUI POUVAIT ETRE UN ENFANT.

GESTES ET POSTURES

LA GESTUELLE EST FONDAMENTALE DANS LE BOUDDHISME, LA SANGHA EST AUTANT UNE COMMUNAUTE DE GESTE QU’UNE COMMUNAUTE DE DOCTRINE ET DE DISCIPLINE.
LES MOINES ESSAYENT DANS LEUR VIE DE REPRODUIRE LES QUATRE ATTITUDES DU BOUDDHA :MARCHER, SE TeNIR DEBOUT, ASSIS OU COUCHE.

LA POSITION PREVILEGIEE EST LA POSITION ASSISE , CELLE DE LA MEDITATION QUI EST COMMUNE A TOUTES LES TRADITIONS BOUDDHISTES . IL S’AGIT DE LA POSTURE DU LOTUS , LE CORPS DROIT, LES JAMBES CROISEES , LE PIED DROIT REPOSANT SUR LA CUISSE GAUCHE ET INVERSEMENT, LES DEUX MAINS POSEES L’UNE SUR L’AUTRE, A HAUTEUR DE L’ABDOMEN ET LES PAUMES VERS LE HAUT.
LA PROSTERNATION EST EGALEMENT UNE GESTUELLE ESSENTIELLE DANS LE BOUDDHISME CAR ELLE SYMBOLISE L’HUMILITE DEVANT LE BOUDDHA..IL EXISTE DEUX TYPES DE PROSTERNATIONS, LA PREMIERE , LE FRONT CONTRE TERRE QUI EST LA TRADITION CHINOISE ET CELLE QUI IMPLIQUE QUE LE PRATIQUANT ELEVE SES DEUX MAINS , LES PAUMES VERS LE HAUT , DANS UN GESTE QUI SIGNIFIE QUE LE PRATIQUANT S’OFFRE AU BOUDDHA COMME PIEDESTAL.
ON TROUVE DANS LA GESTUELLE BOUDDHISTE ? LA CIRCUMAMBULATION.
A L’ORIGINE, LES DISCIPLES DU BOUDDHA TOURNAIENT AUTOUR DE LUI TROIS FOIS, EN LE GARDANT A MAIN DROITE, LEUR EPAULE DROITE DENUDEE. PAR LA SUITE, CETTE CIRCUMAMBULATION S’EST FAITE AUTOUR DES STATUES ET DES STUPAS ; CE RITUEL DEVINT TELLEMENT IMPORTANT QU’IL EN VINT A CONCERNER EGALEMENT LES PELERINAGES QUI DEVAIENT SE FAIRE TOUJOURS DANS LE SENS DU SOLEIL A TRAVERS LE CIEl DURANT UNE ANNEE .


OBJETS RITUELS

LES MOINES ETAIENT AUTORISES A POSSEDER CERTAINS OBJETS JUGES INDISPENSABLES POUR LA VIE QUOTIDIENNE.
TRES VITE CES OBJETS SE CHARGERENT D’UN SYMBOLISME COMPLEXE.VARIANT SELON LES TRADITIONS.
PARMI LES OBJETS RITUELS LES PLUS IMPORTANTS ON PEUT CITER

L’HABIT DU MOINE QUI A L’ORIGINE ETAIT UNE SIMPLE ETOFFE DE COULEUR ROUGE OU BRUNE FAITE DE BANDES RAPIECEES DONT LE NOMBRE DEPENDAIT DU ROLE ET DU RANG DE CELUI QUI LA PORTAIT

LE BOL DU MOINE ESEENTIEL POUR SA VIE DE MENDIANT ETAIT LE SYMBOLE DU DHARMA. IL REVETAIT POUR LE MOINE UNE IMPORTANCE CONSIDERABLE. IL ETAIT ECRIT QUE LE MOINE MOURRAIT SI SON BOL SE BRISAIT. LES LEGENDES PARLENT EGALEMENT DU BOL VOLANT DU BOUDDHA DONT L>4APPARITION EN UN LIEU ETAIT CONSIDEREE COMME LE SIGNE PRECURSEUR DE L’EXPANSION DU BOUDDHISME.

LE CHASSE MOUCHE
FAIT DE POIL DE CERF, DE YAK OU DE BŒUF SYMBOLISE DANS LE BOUDDHISME L’AUTORITE DU MAITRE SUR SES DISCIPLES.. IL SYMBOLISE AUSSI LA COMPASSION CAR IL PERMET D’ECARTER LES INSECTES SANS LES BLESSER.


LE ROSAIRE, ASSEZ SEMBLABLE AU ROSAIRE CHRETIEN, IL COMPORTE UN NOMBRE DE GRAINS VARIABLES SELON LES TRADITIONS ET QUI SYMBOLISENT LES ARHATS OU SAINTS BOUDDHISTES.

LE VAJRA QUI EST PARTICULIER AU TANTRISME ( DORDJE EN TIBETAIN) LE VAJRA A UNE POINTE EST UN SYMBOLE PHALLIQUE SOUVENT ASSOCIE A LA FLEUR DE LOTUS, SYMBOLE FEMININ ; LE VAJRA A CINQ POINTES SYMBOLISENT A LA FOIS LES CINQ SAGESSES, MAIS AUSSI LE CORPS HUMAIN. LE CROISEMENT DE DEUX VAJRAS AU COUS DE CERTAINES CEREMONIES REPRESENTENT L’UNION SEXUELLE.

INCLINER-VOUS DOUCEMENT VERS LE BOUDDHA, AU
CORPS DORE ET RAYONNANT, A BODH GAYA.
ASSEYEZ VOUS, INSTALLEZ VOUS CONFORTABLEMENT
IMAGINEZ LE BOUDDHA RAYONNANT DE LUMIERE, VETU
DE ROBES D’UN JAUNE CHALEUREUX, ASSIS SOUS
LA FRONDAISON DU GRAND ARBRE DE BODHI,
DEVANT VOUS.
VISUALISEZ LE, ENTOURE DE MOINES ET DE MONIALES
D’UNE GRANDE SAINTETE, VETUS DE ROBES JAUNES ET
ASSIS EN MEDITATION.
DE LEURS CORPS JAILLISSENT DES LUMIERES ARC EN CIEL,
DES BENEDICTIONS, LA PAIX ET LA JOIE.
VOUS VOUS FONDEZ DANS CETTE LUMIERE ET EN EUX ,
ET EUX SE FONDENT EN VOUS.
REPOSEZ CONTEMPLATIVEMENT DANS LE POINT DE VUE
JUSTE,
OU IL N’Y A PLUS RIEN A FAIRE,
DANS LA GRANDE PERFECTION NATURELLE DE TOUTES LES
CHOSES, TELLES QU’ELLES SONT.

> fermer la fenêtre