Le Chekigo, 6257 m
Avril 2006
Le plus beau des Trekking Peak et la vallée de la Rolwaling.




> fermer la fenêtre


Voir également le compte rendu de l'expédition au Chekigo de l'automne 2004.



Une superbe photo de ce sommet quasi inconnu... pas mal, pour un trekking peak !


L'autre versant du Chekigo, depuis les environs de Na...


Entre Tibet et pays Sherpa, la Rolwaling est une grande vallée un peu à l’écart des grands treks classiques. En effet, ne peuvent la visiter que des petits groupes d’alpinistes avec un permis d’ascension, généralement pour un Trekking Peak et le plus souvent pour le Pachermo avec une traversée vers Namche Bazar.

Depuis le lac de Tsho Rolpa, les sommets de Pigphera-Go

Le Népal de la Rolwaling est donc rude et peu développé, dramatiquement pauvre avec une économie agricole précaire, un peu comme dans les Alpes il y a bien longtemps.
Les villages sont encore préservés de la construction moderne et anarchique du Khumbu voisin. Le temps s’est comme arrêté, nous permettant ainsi de découvrir un monde ancestral.

Les sommets et les paysages sont à la hauteur de nos rêves d’Himalaya, et nous prendrons le temps de nous immerger dans ce monde particulier de l’altitude en consacrant quelques jours à l’ascension d’un sommet récemment ouvert à la frontière du Tibet, le Chekigo.

C’est donc un projet idéal pour une première approche de l’Himalaya et de ces sommets, c’est aussi un très beau trekking en altitude avec une partie alpinisme importante.


Un plan plus large de la montagne, avec la ligne d'ascension qui rejoins le col évident entre les deux sommets.

Une idée du projet :
Comme pour le Brikhuti au printemps 2005, l’autorisation d’ascension du Chekigo nous permet d’accéder à une vallée peu fréquentée mais surtout nous permet toutes les extravagances.
Pour rejoindre notre sommet, nous partirons de Lukla, atteins très facilement en avion, puis une randonnée de 3 jours en pays sherpa nous permettra de rejoindre le dernier village du Khumbu, Thame. Avec en perspective le passage d'un grand col glaciaire, le Trashi Labtsa 5755 m, nous permettant de basculer dans la vallée de la Rolwaling.
Notre équipe sera très légère, juste quelques porteurs, car tout le staff de cuisine avec notre matériel d'alpinisme nous attendra de l'autre côté, près du lac Tsho Rolpa.


Beding, typique village sherpa des hautes vallées.


Dans la vallée, nous aurons le temps de flâner un peu, de mieux nous imprégner de la vie des villages.
Puis, il nous faudra rejoindre notre camp de base près d'un grand col glaciaire, frontière avec le Tibet, le Namlung La, 5616 m...

 

 





pas de doute, ce col du Namlung La est bien glaciaire, et nous ferons un camp d'altitude au col.

Puis, nous aurons environ 6 jours pour profiter de notre sommet. Notre traversée du 1er col nous aura bien préparé à ce petit séjour en altitude.
Les possibilités d'ascension ? Elles sont pluriel...
D'abord, atteindre le sommet par la voie normale et en équiper les passages les plus délicats pour faciliter les descentes ultérieurs.
Puis, place à l'imagination...

  • il y a cette arête Est, juste en face de notre camp d'altitude avec un peu de mixte,
  • ou la face juste à droite avec des longueurs en glace.
  • Ou encore, le petit sommet à gauche du col, pour parfaire notre technique de parcours d'arête délicate !

    Et puis, grande nouveauté c'est aussi un séjour à la carte, avec une durée longue ou plus courte grâce à un retour en élico.

Au fil des jours :

J1 Départ Paris   J16 Asc 3  
J2 Arrivée KTM   J17 Asc 4  
J3 Kathmandu   J18 Asc 5  
J4 Vol Lukla, trek Monjo, 2840 m   J19 Asc 6, CB  
J5 Namche ou un peu + loin, 3440 m   J20 Beding,  
J6 Thame, 3820 m   J21 Elico pour KTM, Baktapur Simigaon
J7 Thame, repos   J22 Baktapur Manthale
J8 Thyangbo Kharka, 4230 m   J23 Départ KTM Singati
J9 Ngole, 5110 m   J24 Arrivée à Paris Chilingkha
J10 Passage du col, 5755 m et descente à Tsho Rolpa, 5000 m   J25   Biju Gompa
J11 Na, 4180 m, repos   J26   Passage du Tinsang La, Dholangsa
J12 Lha Dengka, 4030 m   J27   Barabise, bus Baktapur
J13 Arrivée au CB, 4920 m   J28   Baktapur
J14 Asc 1   J29   Depart KTM
J15 Asc 2   J30   Arrivée Paris

24 jours de voyage, du 31 mars au 23 avril 2006. c'est le séjour court.

  • 5 jours de voyage
  • 10 jours de trek
  • 6 jours sur la montagne + 1 journée pour le col
  • 2 jours + 2 1/2 journée de repos ou visite

30 jours de voyage pour le séjour long, du 31 mars au 29 avril 2006.

  • 5 jours de voyage
  • 15 jours de trek
  • 6 jours sur la montagne + 1 journée pour le col
  • 2 jours + 2 1/2 journée de repos ou visite

Niveau des participants :

  • Une bonne condition physique est obligatoire.
  • Une pratique régulière de l'alpinisme dans les Alpes est nécessaire, pour pouvoir évoluer en relative autonomie sur la montagne, à un niveau PD neige. Pour ceux qui n'ont jamais utilisé de cordes fixes, nous prendront le temps d'un apprentissage minimal.
  • Une motivation pour s'impliquer dans la préparation et le déroulement est préférable.
  • Aucune expérience préalable d'expédition ou de voyage n'est demandée. C'est bien une "1ere expérience Himalayenne" !
  • Par contre, iI faut être préparé à des conditions d'isolement prolongé, avec la tolérance et l'autonomie indispensable à la pleine réussite d’une expédition, aussi bien sur la montagne qu'au sein du groupe.


Une petite vision d'ice flute, pour bien se rendre compte qu'il nous faudra prévoir le matériel technique et quelques cordes fixes !

Les dates et le prix :

du 30 mars au 23 avril 2006, (dates a confirmer)
Environ XXX €uros

Ou du 30 mars au 29 avril 2006, (dates a confirmer)
Environ XXX €uros

Les "Plus" de ce voyage :

  • Un projet construit pour une 1ere approche du Népal et de ces sommets.
  • A la fois, un versant culture avec une vallée très "népalaise" et une partie montagne avec un beau sommet.
  • Une durée à deux vitesses si vous avez des contraintes de temps.
  • Un trekking peak original et peu connu, dans une vallée pas trop fréquentée.
  • Une vraie "petite" expé, avec une réelle expérience d'un camp de base et de l'altitude.
  • Une période plutôt tranquille.
  • Une dimension "en dehors des sentiers battus", à la fois en trek et pour l'ascension.
  • Un guide particulièrement attentif à la réussite de votre voyage, car totalement impliqué dans le projet, depuis sa préparation.
  • Et enfin, un sommet particulièrement esthétique, le plus beau des trekking peaks.

Plus d'information ?
Si vous avez des questions sur le matériel, rendez-vous dans "les clefs de l'Himalaya", à la page "matos d'expé".

Dans le n° 54 de Vertical, un superbe article de Jocelyn Chavy... sur le bonheur et l'incertitude des sommets vierges.
Et le compte rendu de notre aventure à l'automne 2004, avec Fabrice, Laurent & Jocelyn... dans les pages topo du site.

Pour ne pas se tromper dans le choix d'un sommet...
Voici une vision croisée des différentes définition d'une expédition, différents regards forcement complémentaires.

La carte d'identité du sommet.

Le pays
Népal
la saison
Printemps, pré-mousson
Le massif
Rolwaling
le permis
NMA
le sommet
Le Chekigo, 6257 m
la durée
Au choix !
la voie
Arête Sud
la date
A partir du 30 mars 2006
la difficulté
III/D, neige et glace, en cotations Himalaya.
le coût
XXXX

La représentation graphique des critères d'une expédition.
Pour mieux comprendre ce schéma une page spéciale vous explique tout !!!

Quelques mots.
Le Chekigo est un "petit sommet" de part son altitude, mais sa difficulté est bien réelle, ce n'est pas un "trekking Peak".
C'est le sommet idéal pour vivre une expérience de l'altitude sans trop de souci et avec un réel intérêt technique. C'est également une exploration du versant alpinistique de cette vallée très alpine encore peu transformé par le tourisme.

..., et les logos.
L'ascension du Chekigo est un projet :
"Expédition, mode d'emploi"
"1ère expérience himalayenne"

Il est organisé en collaboration avec François Damilano, guide de haute montagne.

 

Avec le soutien de mes partenaires habituels...

> fermer la fenêtre