l'Himlung Himal, 7 140 m


> fermer la fenêtre


Une idée de projet :


"La carte du trek"
La marche d'approche débute doucement par la première partie du tour des Annapurnas, après un trajet en bus de Kathmandu à Dumre, jusqu'à Besi Sahar.

Les 5 premières étapes du trek permettent de se mettre dans l'ambiance du Népal sans stress... le chemin est large et fréquenté, et les lodges sont très confortables. Heureusement, en ce début de saison, les touristes sont encore peu nombreux.

Juste au dessus de Besi Sahar, en début de trek.

A partir de Chame, nous quittons le tour des Annapurnas pour remonter un vallée transversale en direction du Tibet, la vallée de Naar, jusqu'à présent interdite aux trekkeurs.


Le sommet du Pisang Peak nous invite à changer de direction.
Trois jours de marche nous conduisent à Phu, au bout du monde, par des sentiers escarpés au dessus des gorges sauvages de la Naar Khola puis de la Phu Khola.

Le village de Naar, au centre de la vallée... un lieu de vie important.



Les traversées des petits villages botias, perchés surun piton rocheux ou blottis au creux d'une combe aux multiples terrasses, seront des instants inoubliables et chaleureux.

Et voici Phu, dernier village de la vallée, à plus de 4000 m., sur son piton rocheux.

 

Au fil des jours :

  • Du dernier village de Phu, une simple demi-journée de marche nous sépare de notre camp de base. Le sentier devient peu marqué et traverse des moraines et un glacier recouvert de pierre. Le camp de base à 4 850 m. est très agréable, c'est un alpage de Phu où les villageois montent souvent avec leurs yacks.

  • Du camp de base l'accès au Camp 1 ne nécessite pas de matériel d'alpinisme, puisqu'il s'agit simplement de remonter une grande moraine jusqu'à proximité du glacier à 5 300 m. Environ 3 à 4 h.

  • Du Camp 1 au Camp 2, le trajet est déjà plus long sur un glacier peu crevassé nécessitant quelques contournements de crevasses ou de séracs et l'équipement d'une pente un peu plus raide. Le camp 2 est situé sur un grand replat à 6 200 m. Environ 6 à 8 h.

  • L'étape entre le camp 2 et 3 est un grand moment d'alpinisme avec le parcours d'une superbe arête en plein ciel à plus de 6 400 m. Ce type d'arête est tout à fait exceptionnel et représente un des points forts de cette ascension... pouvoir cheminer sans difficulté dans un cadre grandiose au cœur des montagnes et s'approcher doucement de notre sommet. Après une courte descente, l'arête nous conduit naturellement au pied de la pyramide sommitale. Le camp se situe au col à 6 300 m. Environ 4 à 6 h.

  • Nous voici très proche du sommet, l'arête se redresse en une belle pente de neige régulière ne nécessitant pas d'équipement particulier. 4 à 6 heures d'effort pour nous retrouver enfin à plus de 7000 m., au sommet.


l'arête finale, entre ombre et lumière... une pente raisonnable en neige.

Difficulté de l'ascension
L'Himlung Himal ne présente pas de difficulté particulière, les quatre étapes qui conduisent du camp de base au sommet représentent un très beau parcours d'alpinisme en altitude, de niveau F à PD ( facile à peu difficile), en neige.

Seule une courte pente d'environ 150 m à 35°, pourra être équipée de corde fixe.

Niveau des participants :

  • Une bonne condition physique est nécessaire.
  • Une petite pratique de l'alpinisme est conseillée, pour pouvoir évoluer en relative autonomie sur la montagne mais si vous n'avez jamais vu de crampons de votre vie, pas de panique nous prendrons le temps pour apprivoiser ces engins.
  • Une expérience des voyage ou des expéditions n'est pas obligatoire... simplement conseillée.


Il faut également être préparé à des conditions d'isolement prolongé, avec la tolérance et l'autonomie indispensable à la pleine réussite d'une expédition, aussi bien sur la montagne qu'au sein d'un groupe.


>> Fiche technique


> fermer la fenêtre