"Expé amateur"
Les sommets du Kagmara
Dolpo, Népal

Du 4 novembre au 1 décembre 2006




> fermer la fenêtre


 

Comme sont nom l’indique, c’est donc une expé amateur et j’en suis simplement le Skipper d’Altitude, « le chef d’expé » amateur.
L’idée est de partir explorer les montagnes du Dolpo, les sommets proches du Kagmara La et de pénétrer un peu dans le massif du Kanjiroba.
le versant culture et trek est bien présent, et la partie montagne sera certainement à la hauteur, non pas par l’altitude, relativement modeste, mais par l’ambiance et l’isolement.

Depuis Juphal, atteints en avion, je rêve d’admirer le grand lac émeraude du film « Himalaya, l’enfance d’un chef » . Et, le Phoksumdo Tal sera juste un détour de quelques jours, un pas de côté idéal pour l’acclimatation.
Au Kagmara La, un col à plus de 5000 m, nous installerons un camp de base juste de l’autre côté pour gravir les différents sommets du massif. En technique alpine, bien sûr. Il n’y a peu d‘informations précises sur ces sommets, à nous de jouer les explorateurs et de préparer un topo précis des lieux.
La suite est encore à inventer… en fonction du temps disponible.
Vers les sommets :
Depuis le lac, il faudrait peut être aussi regarder du côté du Norbu Kang, 6005 m, c’est le chemin vers le Haut Dolpo et Dho Tarap.
Pour les Kagmaras, un premier sommet se trouve juste au-dessus du camp de base, le sommet le plus haut est à 5978 m. Un grand glacier sur le versant Sud donne également accès à d’autres pointes, un camp d’altitude devrait y être superbe.
La traversée complète des sommets est peut être réalisable.

Les dates et les points de repère dans le temps…
Du 4 novembre au 1 décembre 2006.
Une rencontre est prévue le we du 26 & 27 août, certainement à La Grave.
D’ici là, seul l’aérien est un problème à prendre en compte et un contact par mail ou téléphone est donc nécessaire.

L’organisation…
Elle est très simple.
Car c’est aussi pour moi l’opportunité de faire travailler et de former la petite équipe avec qui je partage la maison à Kathmandu. (voir la page du site sur l’équipe népalaise ou la maison de Kathmandu). C’est donc une organisation très familiale, presque artisanale.
Temba sera Sirdar, il s’occupera de toute l’intendance ( les transports, les porteurs…) et même de la cuisine si nous sommes un très petit groupe.
Chhotemba sera alpiniste et porteur d’altitude, Bishal aussi, mais avec moins d’expérience.
Rinzi et le frère de Bishal seront porteurs, et très proches de nous.
A Kathmandu, j’ai à la fois toutes les tentes nécessaires et le matériel de cuisine.
Reste à prévoir pour chacun d’entre nous la nourriture d’altitude.

Une idée de projet...
Pour l’instant il reste flou car nous devrons le caler avec les transports pour Juphal.
Dans les grandes lignes :

  • · 5 jours pour le vol international et la journée de préparation à Kathmandu. Pour le vol pour Nepalganj, puis le lendemain pour Juphal. Bonjour le stress !
  • Le trek pour le lac puis vers le col. Relativement simple à vivre et à organiser. Moins de 10 jours. Il faut juste que l’équipe de porteurs anticipe notre arrivée à Juphal.
  • La 1ère partie d’ascension vers les sommets du Kagmara, environ 4 à 5 jours.
  • La descente de l’autre côté du col jusqu’à Toijem, puis changement de direction pour remonter la Lagdula Khola puis la Panipalta…, et rejoindre un lac d’altitude le Dudhkundi Tal dans un grand cirque de montagne. Il devrait y avoir à la fois un bout de sentier et un passage pour traverser les crêtes et redescendre sur Naphukana.
  • Pour rentrer, il y a soit Jumla ou Juphal, deux aérodromes du bout du monde. Juphal étant le plus simple…avec un aller retour et la traversée du Balandra La.

Les aspects financiers…
Nous fonctionnerons avec un budget prévisionnel et une caisse commune géré par l’un d’entre nous.
Les postes a prendre en comptes sont :

  • L’aérien international.
  • L’aérien local.
  • Les frais de logistique (porteurs, nourriture en trek, salaire des népalais).
  • La location du matériel, tente, tente mess, caisson, le matériel de cuisine.
  • Les permits et les pourboires de l’équipe népalaise.
  • Les frais du Skipper d’altitude. Il n’y a pas d’honoraire de guide.
  • Les hôtel à Kathmandu et Nepalganj.
  • Les repas en commun à Kathmandu et Nepalganj.


Mes motivations…
J’ai besoin de visiter cette région et de mieux connaître ces sommets pour un livre en préparation.
J’ai envie de découvrir le massif du Kanjiroba, si peu connu et si mystérieux.
J’aime bien les sociétés et la culture du Dolpo, avec ce souhait de mieux les connaître et les comprendre.

Pour participer…
Faut être motivé ! Mais non, c’est de l’humour.
Un mail suffit pour me contacter. Puis l’aérien se traite avec SERAC.
Et un rappel du fonctionnement « Expé Amateur » :
« Pour qui ?
En priorité pour les personnes avec qui je suis déjà parti en expédition.
Puis pour les personnes ayant participer à un stage de cascade ou d’alpinisme et qui découvrent les expés.
Et enfin, a toutes personnes intéressées par la formule, mais seulement après une rencontre de prise de contact. »

Le groupe sera très restreint puisque limité à 6 personnes.


Niveau des participants :

  • Une bonne condition physique est nécessaire.

  • Une bonne pratique de l'alpinisme est obligatoire, pour pouvoir évoluer efficacement et en autonomie sur la montagne, dans un niveau PD/PD+ en neige.

  • Il faut également être préparé à des conditions d'isolement prolongé, avec la tolérance et l'autonomie indispensables à la pleine réussite d’une expédition, aussi bien sur la montagne qu'au sein d’un groupe.

Les cartes, pour y voir un peu plus clair...
Un croquis du massif du Kanjiroba.
Puis chez Nepa Maps, Lower dolpo, Shey Phoksumdo, au 1/135 000. Pour avoir une vision d'ensemble, mais avec beaucoup d'imprécisions et d'erreurs.
Les plus précises, les cartes du Survey Departement du Gouvernement Népalais, au 1/50 000 :

  • Phoksundo Tal, feuille n° 2982 16
  • Kaigau, feuille n° 2982 15
  • Kanjirowa Himal, feuille n° 2982 11

Paulo, juillet 2006.


 

> fermer la fenêtre