La haute route du Kanjiroba
printemps 2009
Un nouvel intinéraire à construire...




> fermer la fenêtre

Retour à la page d'acceuil
La page principale sur ce massif du Kanjiroba



Le maitre des lieux : le sommet principal du Kanjiroba.
Un jour prochain, forcement...


L'équipe des porteurs d'Hurikot...


La clefs de la sortie du massif : "le sentier des jeunes mariés".
Le rond rouge du bas correspond à notre campement, "middle camp" et la croix sur l'arête indique le col qui permet de basculer dans la vallée de la Jagdula Khola.
Les flèche en horizontales du col représentent le sentier normal de retour par le haut.



Hurikot, un village typique du Sud Dolpo, de culture bouddhiste.

Mon 1er voyage dans le massif du Kanjiroba à l’automne 2008 a été une découverte exceptionnelle et une très belle expérience.
Par la beauté des paysages traversés bien sûr, mais surtout par la qualité des relations avec les habitants de la région et en particulier du village d’Hurikot.
Avec cette haute route du Kanjiroba, je voudrais continuer ce chemin de découverte des régions de l’Ouest
Pour visiter un Népal très peu fréquenté et approfondir la connaissance d’un massif au caractère bien marqué.

Il s’agit avant tout d’un alpinisme exploratoire. Et tout est possible…
Même de réussir et d’inaugurer un itinéraire vraiment original et susceptible de devenir classique. C'est une petite pierre apportée au développement de cette région trop longtemps laissée pour compte.
Pour cela, il nous faut :

  1. Trouver un passage dans les contreforts Ouest du massif.
  2. Atteindre le cœur du Kanjiroba pour en photographier les sommets principaux.
  3. Traverser l’ensemble du massif en connectant ce nouveau passage avec l’itinéraire repéré à l’automne 2008.
  4. Gravir un sommet au fond du cirque pour mieux comprendre l’envers du massif.
  5. Vivre une ascension en technique alpine qui soit aussi une formation in situ des Népalais de mon équipe et en particulier en impliquant deux jeunes d’Hurricot.
  6. Vivre une nouvelle aventure avec les porteurs d’Hurricot et s’immerger au plus profond de la vie népalaise.

Du point de vue technique, cette haute route devrait se situer entre l’itinéraire des 3 cols (du Makalu au Khumbu) et celui de Mustang Phu, mais avec un engagement important qui nécessite une collaboration étroite avec les gens de la vallée.
Une haute route est aussi une belle manière de faire de l’alpinisme à un niveau technique très abordable. Un interstice entre la randonnée et l’alpinisme.
Voici donc un projet aux multiples facettes… À vivre avec une équipe très intimiste.


Jumla, simplement une porte d'entrée. Mais au loin se profile déjà d'autres aventures.
La petite pyramide blanche c'est le Dudh Kundali, le sommet de l'expédition de l'automne 2008.


Un paysage de rizières qui, au printemps, sera éclatant de vert.


Une maison typique du Sud Dolpo.



A l'automne en remontant la vallée.

Une idée du projet :
Il sagit d'inaugurer un nouvel itinéraire qui traverse le coeur du massif du Kanjiroba en franchissant un col glaciaire.
De Patrasi à Huricot.

Date :
Du jeudi 26 mars au dimanche 19 avril 2009.

Budget :
Environ 4000 €, à confirmer.

Au fil des jours :

J1 Départ Paris   J14 Trek down to Kanjiroba BC
J2 Arrivée Ktm   J15 Trek up to col ???,  Middle camp
J3 Kathmandu   J16 Trek Jagdula
J4 KTM and afternoon fligh to Nepalganj   J17 Trek Huricot
J5 fligh Nepalganj/ Jumla, Trek to Uthugaon   J18 Huricot rest
J6 trek to Patrasi   J19 Trek Chauricot
J7 trek to ???, Chaudhabise Khola 1   J20 Trek Gautichaur
J8 trek to ???, Chaudhabise Khola 2   J21 Trek Jumla
J9 Base Camp 4200 m   J22 vol Jumla/Nepalganj/Kathmandu
J10 C1 Lake at 5002   J23 Kathmandu
J11 repérage...   J24 Départ Ktm
J12 traversé du col, Patrasi BC   J25 Arrivée à Paris
J13 repos au camp de base      
  • 7 jours de voyage
  • 12 jours de trek
  • 3 jours sur la montagne
  • 2 de repos ou de visite


La vallée de la Jagdula Khola avec le sommet principal du Kanjiroba Himal.


Une vue plongeante sur le versant nord du col. Un peu raide mais sans plus.
A la montée, ce sera aussi plus simple.


En redescendant du col, le camp se trouve au bord de la rivière, rive gauche.
La flèche rouge indique la direction de la sortie...


Middle camp, le seul petit replat des lieux.


Il y a bien un petit sentier, mais c'est quand même raide et impressionnant.


Sandy avec le chef des porteurs comme ange gardien.
Le sentier plonge directement sur Jagdul, le camp de base 61 de Tyssen.
Et nous retrouvons, Dudh Kundali, le sommet pyramidal aperçu au départ.

Niveau des participants :

  • Une bonne condition physique.
  • Une expérience de l'alpinisme et de la marche en crampons dans des pentes de neige à 30/35°, à un niveau PD en neige.
  • Une réelle autonomie en trek, pour les déplacements en montagne et dans la vie quotidienne.
  • Par contre, une expérience de l’altitude et des expéditions n'est pas obligatoire, simplement conseillé.
  • un peu de temps à consacrer à la préparation.
  • Une bonne dose de patience, de tolérance et d'humour.


Pour s'incrire...
Un 1er contact par téléphone ou mail est nécessaire.
Puis, une fiche technique plus précise est à votre disposition.

A bientôt...

Et bien sûr, un dernier petit clin d'oeil à mes partenaires habituels
logo

avec : Triple Zero pour les duvets et les lunettes Adidas

logo

logo


Nous voici arrivé aux termes du voyage, l'ancien camp de base de Tyssen en 1961, Jagdul.
Demain, nous serons à Hurikot !


La partie basse de la Jagdula Khola et les 1er grands sommets du massif.


La première clefs de l'accès au camp de base du Kanjiroba.
Il faut remonter la croupe de droite puis traverser horizontalement les pentes à l'ombre.


Un retour en douceur vers les vallées du Sud Dolpo et Hurikot.
Mais au printemps, tout sera vert.

> fermer la fenêtre