"A la recherche de l'Amotsang"
Ascension du Pokarkang, 6372 m
Automne 2009




> fermer la fenêtre

Retour à la page d'acceuil


Ce projet est directement connecté avec l'expédition de l'automne 2003.
Nous cherchions notre chemin vers l'Amotsang
. Depuis Naar, nous avions remonté la vallée de la Labse Khola jusqu'au Teri La, pour nous apercevoir que l'accès de l'Amotsang se situait de l'autre côté, depuis la vallée de Phu.
Ce jeu de cache cache n'est pas terminé.
Car il faut encore trouver la porte d'entrée de cette Very Lost Vallée, qui est défendu par des gorges à priori infranchissables.
Dernier élément du puzzle, l'itinéraire de trek "les alpage de Phu" inauguré à l'automne 2008 permet maintenant de rejoindre le bas de ces gorges, mais toujours pas le camp de base du sommet.
Seule solution pour rejoindre l'Amotsang, accédé à cette vallée par le haut en franchissant un col au pied du Pokarkang.
C'est l'un des objectifs de cette aventure... Découvrir ce passage et gravir au passage un très beau sommet.


Le petit massif du Pokarkang, un beau sommet au-dessus de Phu.

phu
Le village de Phu, bien sûr...
J'aime beaucoup cet endroit ! C'est un peu comme La Grave... en plus radical.
Et j'y suis presque chez moi.

phu
Le glacier de Pangri et la partie nord du massif du Peri Himal.
Le sentier qui conduit à Ngaru est bien visible, il coupe l'ensemble du versant d'en face.

 

Une idée du projet :
Il sagit de gravir un sommet de plus de 6 000 m dans la vallé de Phu et de repérer l'accès à la vallée de l'Amotsang.

Une réelle connaissance des lieux... et des habitants.
Ce n'est un secret pour personne, je suis souvent à Phu.
J'aime beaucoup cette vallée, les sommets, le village et ces habitants.
Certains pensent même que c'est louche !
Au Népal, c'est le seul endroit avec une telle concentration de sommet de plus de 7000.
Et, je n'ai que des bons souvenirs de mes différentes expés.

 


Une photo surprenante de Phu, qui a été prise du haut depuis le sentier qui vient de Ngaru.
On voit bien la disposition particulière des champs cultivés qui sont situés au-dessus du village, avec à droite Gomren et à gauche Ubi.


Depuis le bord du plateau de Ubi.
Toute la partie haute du village est maintenant quasi désertée, et menace de tomber en ruine.
Les maison sont anciennes et beaucoup moins confortable que celles qui ont récemment été construites dans le bas du village, en utilisant des champs qui, avant, étaient cultivés.

 

Date :
Du Samedi 31 octobre au dimanche 29 novembre 2009

Budget :
4 000 €, à confirmer

Au fil des jours :

J1 Départ Paris   J16 ascension 4
J2 Arrivée Ktm   J17 ascension 5
J3 Kathmandu,   J18 ascension 6
J4 Bus to Besisahar, jeep pour Syange   J19 retour camp de base
J5 trek to Tal   J20 trek Phu
J6 trek to Dharapani   J21 Phu, rest
J7 trek to Koto   J22 Meta
J8 trek to Meta   J23 trek Koto
J9 trek to Kyang, 1/2 j   J24 trek to Tal
J10 trek to Phu, lundi 9 novembre,
RDV de toute l’équipe.
  J25 trek to Syange
J11 Ngaru, ½ j   J26 Jeep to Besisahar,bus to Kathmandu.
Hôtel Padma
J12 vers les lacs, Camp de base   J27 Kathmandu, Hôtel Padma
J13 ascension 1   J28 Départ Kathmandu
J14 ascension 2   J29

Arrivée à Paris

J15 ascension 3      
  • 6 jours de voyage
  • 13 jours de trek
  • 7 jours sur la montagne
  • 3 jours de repos, de shopping ou de visite

Niveau des participants :

  • Une bonne condition physique.
  • Une habitude des randonnées de plusieurs jours et une réelle autonomie
  • une pratique de l'alpinisme à un niveau PD dans les Alpes, pour être à l'aise dans des pentes de neige à 35/40°
  • Une bonne dose de patience, de tolérance et d'humour...


Mary, sur le toit de la maison de Sonam. Y'a pire comme camping !

phu
Quand nous sommes chez Sonam, la tente mess et quand même installée dans un champs voisin,
pour nous permettre plus de confort et d'intimité.


Une carte avec le camp de base du Bhrikuti. On retrouve le petit lac sous le sommet du Pokarkang.


Pour s'incrire...
Première étape, contacter SERAC, pour demander une fiche technique plus précise et vous inscrire en ligne.
Voici le lien ... http://www.serac-organisation.com/fiche.php?id=568
Par contre, un 1er contact par téléphone ou mail avec moi est indispensable.

A bientôt...

Un petit clin d'oeil à mes partenaires
logo


Et les liens qui vont bien : Salewa, Asolo, Petzl, Beal, les lunettes Adidas

logo

logo

Mais aussi avec Triple Zero pour les duvets, CILAO pour les sacs à dos, les baudriers light.

Et bien sûr, l'IFREMMONT pour son soutien et suivi médical.

logo

 

Les "Plus" de ce voyage :

  • Un projet construit spécialement pour vivre une expédition originale, hors des sentiers battus.

  • Cette expédition peut être votre 1ère expérience himalayenne.
  • La taille du groupe qui est limitée à 6 personnes.
  • Un tarif plutôt doux.

  • A la fois, un versant culture avec un acceuil dans le village de Phu, puis une partie très haute montagne

  • Un encadrement par un guide de haute montagne UIAGM, spécialiste de l'Himalaya & des expés…
    Facile, puisque je vis une grande partie de l'année à Kathmandu.
    Secondé par Bishal Rai, guide de trek Népalais, et Chhotemba Sherpa, futur guide de haute montagne.

  • Un contact privilégier avec l'équipe népalaise, avec laquelle nous serons très proche.

  • Une agence qui est aussi une micro économie familiale et solidaire.

  • Un fonctionnement très collégial, où chacun peut s’impliquer… à hauteur de ces envies et de sa disponibilité.

  • Une préparation en France pour faciliter la cohésion du groupe et répondre concrètement à toutes les questions.

 

> fermer la fenêtre