Tukuche Peak, 6 920 m




> fermer la fenêtre


Depuis le camp de base du Tukuche, dans la Hidden Vallée, à plus de 5000m.
Le début de l'ascension est très accessible et le premier sommet ne devrait pas nous poser beaucoup de problème...

Le Tukuche Peak est un grand sommet du Népal de presque 7000 m., très proche du Dhaulagiri, juste en face de l’Annapurna I. Il domine la profonde vallée de la Kali Gandaki et les petits villages de Marpha et Tukuche. Si proche des plus hautes montagnes de la terre, nous sommes ici en des lieux chargés de l’histoire de la conquête du 1er 8000.

Facilement accessible depuis Jomoson, entre le French Pass et la Hidden Valley, notre camp de base s’ouvre sur un petit massif inconnu avec de nombreux sommets à plus de 6000 m., le Muktu Himal.

Les sommets et les paysages sont à la hauteur de nos rêves d’Himalaya, et nous prendrons le temps de nous immerger dans ce monde particulier de l’altitude avec l’ascension de quelques « petits » sommets, idéale pour parfaire notre acclimatation. Pour rejoindre ces haut lieux, entre Mustang et Haut Dolpo, nous nous transformerons aussi en explorateur pour redécouvrir la « Vallée Cachée ».

L'ascension de la voie normale du Tukuche Peak est très abordable et accessible à beaucoup d’alpinistes.
Par contre, le projet de traversée, du Dhampus Pass au pied du Dhaulagiri est plus complexe et nous ouvre les portes de la technique alpine. Un monde exigeant, forcement magique et grandiose.

Presque au même endroit mais après une chute de neige... l'ambiance est bien différente.
En face le Sita Chuchura, 6613 m et les petits sommets du Muktu Himal.

Une idée de projet :

Explorer le petit massif des Muktu Himal et la Hidden Valley et en gravir quelques sommets de niveau III/F (cotations Himalaya ). Hongde 6556m., Dhampus Peak 6012m.
Faire l’ascension du Tukuche Peak, 6920 m.
1. Par la Voie Normale, l’arête Nord Est, avec un équipement léger de la voie, ( IV/PD ?, cotations Himalaya).
2. En traversant les différents sommets de l’arête, ( V/PD à AD ?, cotations Himalaya ), du Dhampus Pass au camp 1 du Dhaulagiri.

Pour voir d'autres photos du sommet...

La vallée de la Kali Gandaki et le petit village de Tukuche, base de départ de l'expédition "Annapurna, 1er 8000"

Au fil des jours :

· Arrivée à KTM et une journée de break pour l’achat de la nourriture d’altitude.
· Bus pour Pokhara.
· Avion pour Jomoson et départ en trek.
· Trek pour rejoindre le camp de base.
· Exploration et ascension des sommets entourant le camp de base.
· Ascension du Tukuche Peak, environ 10 jours pour la partie ascension.
· Trek de retour sur Jomoson et vol pour Pokhara.
· 1 journées à KTM, servant aussi de journées de sécurité en cas d’aléas divers.
· Vol retour et arrivée à Paris.

Soit environ 30 jours, du 20 septembre au 19 octobre 2003. ( date à confirmer)

Une vue déjà plus lointaine, depuis Poon Hill. Au centre, le Dhaulagiri, bien sûr !
Juste à sa droite, le Tukuche Peak, puis très petit mais tout de même à 6012 m, le Dhampus Peak.

Niveau des participants :

Une bonne condition physique est indispensable.
Une bonne pratique de l'alpinisme est obligatoire, pour pouvoir évoluer en relative autonomie sur la montagne, dans un niveau PD à AD neige.
Une motivation certaine pour s'impliquer dans le fonctionnement et acquérir une réelle autonomie est également nécessaire.

Il faut aussi être préparé à des conditions d'isolement prolongé, avec la tolérance et l'autonomie indispensable à la pleine réussite d’une expédition, aussi bien sur la montagne qu'au sein d’un groupe.


Cette expédition est organisée par le Club Alpin français, dans le cadre de "Montagne de la Terre".


>> Fiche technique

> fermer la fenêtre