Fiche technique,
ascension et traversée du Tukuche Peak


> fermer la fenêtre


A qui s'adresse cette expédition ?

* à des alpinistes désirant réaliser l’ascension d’un sommet himalayen dans un cadre participatif, bien différent des offres habituelles des agences.

* à des alpinistes souhaitant se perfectionner ou découvrir le monde de la haute altitude, tout en étant impliqué dès le départ dans l’organisation et la conduite, pour une formation à l’alpinisme en Himalaya, pour devenir plus autonome et surtout plus conscient des problèmes à résoudre en haute altitude.

*à des personnes pratiquant déjà l'alpinisme lointain
, pour devenir plus autonome, et motivé pour aborder le domaine de l’organisation et de la gestion d’un projet d’expé. C’est donc aussi une formation de « chef d’expédition ».

Le nombre des participants est limité à 10 personnes, avec un minimum de 4.


L'encadrement

L'encadrement est assuré par Paulo GROBEL, guide de haute montagne.
Ses tâches sont multiples et évoluent avec le temps...

  • Durant la préparation, il doit veiller à la constitution des groupes, structurer la préparation.
  • Sur la montagne, le guide est responsable de l'organisation générale de l'ascension, du choix et de la position des camps d'altitude.
  • Sa mission le conduit à superviser l'équipement de l'itinéraire, à conduire une cordée, à surveiller les cordées qui l’accompagnent.
  • Il est le conseiller technique des cordées qui évoluent seules sur la montagne.
  • Il est également gestionnaire de la logistique de l'expédition.

    En fonction des conditions de la montagne et des participants, il peut modifier le programme, arrêter la progression des cordées, faire redescendre un participant, mais toujours dans le cadre très participatif propre à "expédition, mode d'emploi".


L'organisation

Une grande partie de l’organisation du voyage est prise en charge par les participants eux-mêmes, durant les différends week end de préparation.
* la logistique de l'aérien, est assurée par une agence de voyage.
* Pour les transports sur place, l’hébergement, l’infrastructure jusqu’au camp de base, nous contacterons une agence locale.
* Puis, nous prendrons en charge toute l'organisation au-dessus du camp de base. Des petits groupes de travail se chargeront de l’organisation plus précise du séjour :
  • Les agences sur place. Comment la choisir, quels services, à quels prix ?
  • L’itinéraire de trek à l’aller et au retour. Quel est le meilleur choix, par rapport à l’acclimatation ou à l’équipe locale ?
  • Les informations sur les montagnes envisageables à partir du camp de base et la rédaction d’un topo ?
  • Quel type de matériel d’alpinisme ?Combien de tentes d’altitude, de réchauds ?

En Résumé :
La nourriture
* durant le trek et au camp de base : préparée par l'équipe locale.
* en altitude : achetée, conditionnée et préparée par chaque personne ou par groupes de 2 ou 3 personnes.
* à Kathmandu et Bakthapur : petit déjeuner pris en B&B, repas de midi et du soir dans les restaurants de la ville
L'hébergement :
* à Kathmandu et Bakthapur dans des hôtels confortables.
* durant le trek, au camp de base et pour l’ascension : en tentes d’altitudes.

Quelques points de repères dans le temps :
Hiver et printemps 2002, information et inscription.
1ere rencontre, à La Grave, les 1 & 2 février 2003.
Début de la préparation, un dimanche en avril ou mai.
Début juillet : clôture définitive des inscriptions, sélection et constitution de l’équipe.
Week end de préparation sur glacier, durant l'été.
Eventuellement, en fin d’été, une dernière rencontre avant le départ.
Le 19 septembre, c’est le grand départ.

 

Matériel personnel

Nous aborderons toute la partie « matériel » lors du week end de préparation en utilisant les documents du site Web « les clefs de l’Himalaya ».
Pour diminuer le coût de l’achat de l’équipement d’alpinisme de chacun, une procédure de détaxe à l’exportation sera mis en place, pour l’exonération de la TVA sur ces achats, principalement auprès des sociétés Salewa et Asolo.

Une idée à creuser

Impliquer un petit groupe de jeunes népalais qui se destinent à des professions du tourisme et des expéditions, en formant avec eux des cordées multinationales, une sorte de formation et d’acquis d’expérience :
... pour plus de contacts et de liens entre les alpiniste des deux pays.
... pour une meilleur connaissance des conditions de vie des uns et des autres.
... pour un véritable échange de savoir ou de technique sur l’alpinisme ou la haute altitude.


Le prix

Le choix des participants, pour les hôtels comme leur implication dans les négociations tarifaires avec les agences locales sont de nature à faire varier le budget.
Le nombre réel de participants modifie aussi les réalités financières.
Il est donc plus juste de parler de budget prévisionnel, qui peut être évalué à la louche, à environ 5000 euros.

En voici les grandes lignes :
L’aérien, les transports, la prestation de l’agence pour le camp de base, la location du matériel d’expé, ( tente mess, tentes CB, tentes d’altitude, réchauds, caisson , pharmacie, radios, etc.), les hôtels en B&B sur place, les frais et les honoraires de l’encadrement pour la mise en place, la préparation et la partie montagne.

Cette évaluation ne comprend pas :
les petits déplacements sur place, les repas (midi et soir) à Kathmandu et Bakthapur, les pourboires, les boissons et dépenses personnelles.
L'équipement personnel, l’achat de la nourriture d’altitude pour la partie ascension, la taxe d'aéroport, les frais de participation (nourriture et hébergement) du week-end de préparation.

INSCRIPTION

Il faut prendre contact avec ...
« MONTAGNES DE LA TERRE »
125, chemin des Longs Prés
38660 LUMBIN
Tél : 04 76 92 29 84
E mail : mdlt@clubalpin.com

Puis, retourner la fiche d'inscription de la brochure "Montagnes de la Terre" accompagné d'un règlement de 1.500 euros ainsi que le CV d'alpiniste retraçant les faits les plus marquants.



>> Téléchargez le Topo (format .PDF)

> fermer la fenêtre