Le Noijing, 7220m
Automne 2002...
encore en travaux !!!


> fermer la fenêtre




Cette idée d'expé au Tibet est née dans un bureau de Terres d'Aventure, quand Jean Pierre Rigal m'a montré une photo du sommet en me demandant mon avis. Nous cherchions alors des sommets fréquentable au mois d'août.
Une région que je ne connaissais pas, un "grand" sommet esthétique et peu connu, un rêve ancien d'aller au Tibet et de visiter Lhassa... tous les ingrédients étaient présent pour essayer de concrétiser cette idée et faire les recherches nécessaires.

Au retour...
Je n'arrive toujours pas à comprendre comment nous avons réussi à faire le sommet !
Comment, nous avons réussi à nous glisser entre le mauvais temps persistant (neige, orage,tempête,vents ou pluie) et les rares éclaircies.
Mais cette descente du sommet, en cette fin d'après midi sereine, avec une vue plongante sur le grand lac turquoise d'Amdrok Tso et les montagnes environnantes, restera un moment exceptionnel de cette expédition.

En clair, nous n'avons donc pas eu beaucoup de chance avec le temps. Juin, juillet et août sont les seuls mois où il pleut au Tibet, et encore relativement peu d'après les statistiques... mais nous espérions passer entre les gouttes.

Il a fait relativement beau durant notre trajet en 4 x 4 du Népal au pied de la montagne, (c'était la pleine lune !), puis notre arrivée au camp de base c'est faite sous la pluie !
3 jours plus tard, une nuit de tempête au camp 1, nous a procurer des souvenirs marquants. J'ai bien cru que nous allions nous envoler, la nuit fut épique et le sommeil rare. Puis nous avons installé le camp 2, en se posant quelques questions sur la nivologie dans des pentes de neige, et, le lendemain, le sommet c'est fait tranquillement, presque par hasard !

 

Le topo
boltupluxdsz!ù


Camp de base parking, les chevaux sont au rendez vous, dans une journée nous serons au camp de base.

Le camp de base :


Un emplacement très agréable au bord d'un petit lac de montagne, la vue sur le sommet est splendide.

 


Durant la montée au camp 1, un petit sentier dans des éboulis...

Depuis le camp 1, notre sommet se dégage.
Le prochain camp sera installé dans le grand col après la 1ère bosse.
La montée est très agréable, car nous voici enfin dans la neige.


Le camp 2 et l'itinéraire d'ascension.
Il faudra juste faire attention à quelques crevasses.

 

Les autres versants


Le versant Ouest, depuis la route du Kari La en venant de Shigatse. Et au col du Kari La, la montagne est toute proche


Les sommets d'en face, peut être de bonnes idées d'ascensions pour compléter l'acclimatation
et au fond le grand lac Yamdrok Yum Tso.

Sur Lhasa





Bon voyage...


Ces informations vous ont aidées à construire votre expédition ?
A votre retour, vous pouvez aussi les compléter, les modifier en m'envoyant vos remarques et commentaires par mail.
Merci d'avance.
Paulo, décembre 2005.

Et bien sûr, un dernier petit clin d'oeil à mes partenaires habituels


Et un grand merci à Jeff pour ces photos.

>> Téléchargez le Topo (format .PDF)

 

> fermer la fenêtre