Le Tukuche Peak, 6920 m
Topo & photos




> fermer la fenêtre



Dhaula & Tukuche depuis Alubari, le 1er camp après Marpha.

J'ai encadré et organisé cette expédition en automne 2003 dans le cadre de « Montagnes de la Terre », l’agence de la fédération des Clubs Alpins Français, avec le soutien de la commission alpinisme du CAF.
Nous étions un petit groupe de 5 alpinistes occidentaux et deux népalais, plus bien sûr l'équipe complète pour le trek d'approche..

Le Tukuche Peack est un sommet dont l'ascension est soumis à autorisation du ministère du tourisme & de l'aviation civil du Népal.

C'est un sommet "ouvert aux expéditions étrangères", sous le n° 83 de "la liste des sommets himalayens ouverts pour l'alpinisme". Tourism Act 2035.

Il est situé dans le massif du Dhaulagiri, latitude 28 44 45, longitude 83 33 43.

C'est un sommet très accessible et d'une difficulté abordable, idéal pour une 1ère expédition en Himalaya.

Il est souvent gravit sans autorisation, mais le risque de sanction est important (Trop !) car les alpinistes ou leurs traces et le camp de base sont très visible depuis le sentier par les OL de passage des différentes expés, du Dhaula par exemple.
D'autres sommets sont plus adaptés, car vraiment à l'abri des regards !!!

L'arête Nord Nord-Est représente la voie normale la plus fréquentée.

Le camp de base :


Un camp de base idéal...


Il se situe dans le haut bassin de la Hidden Valley, entre le Thapa Bhanjyan, 5244 m ( appelé aussi Thapa Pass ou Dhampus Pass) et le French Pass, 5360 m ou Col des Français.
Proche du point 5082 (carte népalo-finlandaise), c'est un emplacement très agréable et confortable..., une prairie très plate avec de l'eau à proximité et relativement à l'écart des groupe de trekkeurs faisant le tour du Dhaula.
D'autre emplacements sont souvent utilisés de l'autre côté de la moraine avec le grand chorten.

L'accès le plus simple et direct se fait par Marpha, par le Thapa Pass.
En 2, 3 ou 4 jours en fonction de l'acclimation.
Le retour se fait en une longue journée.
Le sentier est bien marqué et accessible par des mules pour le portage, s'il n'y a pas trop de neige.

Attention au printemps, la situation est bien différente avec beaucoup de neige dans la grande traversée.


Depuis le French Pass, le Dhaulagiri est vraiment gigantesque... C'est le seigneur des lieux !

Camp d'altitude :
Nous avons utilisé deux camps d'altitude.

Le premier sur l'arête Nord, à un replat juste avant le glacier. Cette arête est une grande croupe d'éboulis.
Environ 5600 m, 3 à 4 h du CB. (a vérifier)

le deuxième à un grand col glaciaire évident, juste avant un ressaut un peu plus raide. ( Crevasses à proximité du col ! ).
Environ 6200m, 4 à 5 h du camp 2. (a vérifier)


Depuis le camp de base, l'arête est bien visible, les deux petites croix indiquent l'emplacement des camps d'altitude.


Benoît en route pour le sommet.
D errière lui, le Hongde 6556 m et le massif du Mukut Himal.

Difficulté :
L'arête Nord Nord-Est est une course de neige, de niveau V/PD à PD+ en neige (cotation Himalaya).
Elle peut être comparée à la traversée des 3 Mont Blanc.
Les pentes de neige peuvent atteindre 35°, max 40° très ponctuellement.


En route vers le sommet de droite, le paysage est gigantesque et splendide... une bien belle journée !


Une vue surprenante de l'arête, de profil depuis les environs du French Pass.
Le grand col du camp 2 est bien visible, ainsi que le dernier petit ressaut avant de déboucher sur l'arête.


Très haut sur l'arête, le dernier ressaut s'approche doucement, corde ou pas corde ?

L'itinéraire est simple, il suffit de suivre l'arète relativement large avec quelques ressauts plus raides, jusqu'à un col. Puis, il faut choisir entre les deux sommets, à droite ou à gauche.
Le sommet de droite est le plus facile, le moins haut aussi (environ 6900 m).
Celui de gauche nécessite de redescendre à un col (donc avec au retour une remontée !), puis l'arête est plus effilée avec de longues traversées exposées.

Il n'y a pas de séracs et très peu de crevasses, mais un risque d'avalanche de plaque est néanmoins possible en fonction de l'enneigement.

Au départ, il est possible de suivre l'arête depuis le French Pass, pour rejoindre le camp 2. Aucune Difficulté.

Un vrai sommet...


Fred au sommet, nous sommes encore bien petit devant le Dhaula.

Equipement, progression :
En automne 2003, nous avons progressé sans corde durant toute la course, avec seulement une main courante de 20/30 m à la descente.
Pour un groupe, quelques passages plus raides peuvent être équipés de cordes fixes, très agréable à la descente ! Au maximum, 200 à 300 m devrait suffir (à vérifier).


Le camp I est situé sur un petit replat de l'arête. Un camp panoramique et facile a installer.

Cartes, topo & liens :
Il n'existe aucun livre ou topo décrivant cette montagne, par contre il y a beaucoup de pages sur le Web.
Les liens :
XXXXX, mettre les liens...
Pour les cartes :
celle de la série Nepa Maps sont suffisantes, bien que très approximatives.
Par exemple, Dhaulagiri Circuit au 1/87 500 !!!
Les carte du Survey Department au 1/50 00 (népalo-finlandaise) sont beaucoup plus précises (sauf pour les sentiers !) .
Il faut les deux feuilles 2883 03 Jomsom et 2883 07.
Disponible à Kathmandu au magasin "Maps of Nepal", Naya Baneshwor (c'est à gauche de l'Everest Hôtel ) ou par Internet www.omnimap.com ( J'ai pas encore essayé...).

Paulo Grobel, mai 2004.

Bonne ascension et vous pouvez m'envoyer un petit mot par mail si vous souhaitez plus d'infos ou pour compléter ce topo.
Merci d'avance...

 

> fermer la fenêtre