Notre ascension du Manaslu
Au printemps 2009

Le déroulement...




> fermer la fenêtre

Retour à la page d'acceuil du site

Dernière mise à jour le Mardi 11 août 2009



François et Hubert...

Cette page reprends le déroulement exact de notre ascension, pour mieux comprendre ce qui c'est passé et pour identifier les points clefs de notre voyage en altitude.

Une courbe bien étrange qui représente notre voyage en altitude de 18 jours, avec la première partie de l'acclimation qui commence à Goa vers 2500 m et traverse le Larkye Pass à 5170 m.
Avec des situations particulières, comme la période du 9 au 15 mai : nous avons poser une tente à 6520 m, pour la récuper 6 jours plus tard sans avoir progresser d'un pas.
Ou encore la descente en deux jours, sans même s'arreter au camp de base. D'ailleurs, toute l'équipe avait déjà déménager vers le bas, il n'y avait plus de camp de base.
Il sera aussi très intéressant de faire la courbe idéale de l'ascension, pour réfléchir à un diagramme de Perth.
(Merci à Nemo & Dom et à Denis Flaven).


A Samdo, chez Kharsang Diki... un moment très tranquille.

1ère étape : la marche d'approche, pour rejoindre Sama Gaon, le village au pied du Manaslu.
J1 Kathmandu/Besisahar/Syange : un tranport en bus puis en Jepp éprouvant. Malgré la pluie et les routes défoncées nous arrivons à rejoindre le lodge avant la nuit. L’équipe est bloquée à Bulbule. Nuit en lodge.

J2 Syange/ Chamje : étape courte. Toute l’équipe nous rejoins. Midi à Jagat, nuit en lodge. .

J3 Chamje/Dharapani : étape courte, midi à Tal, nuit en lodge.

J4 Dharapani/Goa : une étape écourtée car Philippe c'est cassé ou foulé les côtes et Florent n'est pas très bien. Repas de midi à Tilje. En passant dans le village, je loupe l'équipe de cuisine. Mais, comme j'ai envie d'être un peu seul, je continue mon chemin jusqu'à Goa. Ce sera l'étape du soir, plutôt agréable... Nuit en tente.

J5 Goa/Bimthang : une étape un peu plus longue pour rejoindre Bimthang. Un sentier superbe et un emplacement de midi top. Nuit en tente.

J6 Bimthang : repos obligatoire pour tout le monde. Breffing du matin sur l’acclimatation. Nuit en tente.

J7 Bimthang/le pied du col : de nouveau une étape très courte. Le paysage est splendide. Nuit en tente par binôme.

J8 Le pied du col/Samdo : passage du Larkye Pass à 5100. Grand beau. Une étape très longue en distance, mais avant 16h tout le monde est à bon port, même les officiers de liaison ! Nuit en tente.

J9 Samdo/Sama Gaon : repos le matin, déjeuner à Samdo puis rando l’après midi pour rejoindre Sama. Un souci entre les gens de Samdo et les muletiers. Nuit en lodge.


Le camp de base, un véritable village...

Deuxième étape : rejoindre le camp de base et s’installer.
J9 Sama/camp de base : une grande montée qui se passe plutôt bien. 1ère nuit à 4850 m.

J10 Camp de base : repos et préparatifs. 2ème nuit à 4850 m.

J11 Camp de base/camp 1/camp de base :  3ème nuit à 4850 m.

J12 Camp de base : mauvais temps, repos. Philippe et Florent peuvent récupérer. 4ème nuit à 4850 m.

J13, Asc1 Camp de base /camp 1 : c’est le grand départ, nous quittons définitivement le camp de base. 1ére nuit à 5360 m.


Le camp 1 sous la protection de Pungyen.

L’ascension, 1ère partie. Nous montons, il fait relativement beau.
J14, Asc2 camp1/camp2 : démontage du camp et installation du camp 2. 1ère nuit à 5700 m.

J15, Asc3 camp 2 : certains font un portage descendant, d’autres se reposent. De mon côté, je monte repérer notre prochain camp avec Bill. Départ des trekkeurs ! 2ème nuit à 5700 m.

J16, Asc4 camp 2/camp3/camp 2 : un portage au camp 3. 3ème nuit à 5700 m.

J17, Asc5 : Départ de Florent. Démontage du camp et installation du camp 3 avec une petite tente déposit. 1ère nuit à 6120 m.

J18, Asc6 : un portage au camp 4 à 6520 m. 2ème nuit à 6120 m.

J19, Asc7 : repos au camp 3 pour permettre à Laurent de se reposer. Avec l’équipe népalaise, je fais un portage au camp 4 que nous déplaçons un peu plus bas et moins dans la pente, installation de la nouvelle tente Salewa jaune. Départ de Laurent en fin d’après-midi avec Bikram et Chhotemba. Il commence à neiger. 3ème nuit à 6120 m.


Le camp 3 à 6120 m où nous allons dormir 6 nuits !

L'ascension, 2ème partie. Le mauvais s’installe pour une grosse chute de neige.
J20, Asc8 : il neige… 4ème nuit à 6120 m.

J21, Asc9 : il neige toujours… 5ème nuit à 6120 m.

J22, Asc10 : fin de la tempête, mais impossible d’avancer vers le haut la neige est trop profonde. 6ème nuit à 6120 m.


Le même, quelques jours plus tard !


A 6400 m la tente déposit est détruite mais nous avons retrouvé notre matériel.
L'expédition peut continuer...

L'ascension, 3eme partie. Il faut remettre la machine en route malgré deux mètres de neige.
J23, Asc 11 : un petit saut de puce pour rejoindre le camp 2 classique. Impossible de faire plus. Deux portages et installation du camp 4. 1ère nuit à 6370 m.

J24, Asc 12 : une  trace monstrueuse et la récupération des deux tentes déposit. OUF, l’expé peut continuer !!! Chhotemba et Bikram arrivent du camp de base et quelques équipes nous rejoignent. 2ème nuit à 6370 m.

J25, Asc 13 : un double portage pour installer le camp 5. 1ère nuit à 6780 m.

J26, Asc 14 : un loupé avec l’équipe népalaise. Repos et attente au camp 5. 2ère nuit à 6780 m. C'est la journée clefs de l'ascension...


Michel, Hubert et Philippe encordés à l'arrivée au camp 6 à 7100 m.

camps
Une vue plus éloignée de notre itinéraire pour rejoindre le camp 7 à 7450 m.

L'ascension, 4ème partie. Au-dessus de 7000 m, la partie finale.
J26, Asc 15 : installation du camp 6. Descente de Luc avec Izu. François perd la batterie de sa camera. 1ère nuit à 7110 m.

J27, Asc 16 : installation du camp 7. L’équipe népalaise fait un double portage. 1ère nuit à 7450 m.

J28, Asc 17 : tentative vers le sommet jusqu’aux environs de 7600 m. Vol en parapente de Michel depuis 7450 m.
Démontage du camp et descente au camp 4 à 6370m.


Nemo et Pierre Olivier en route vers le sommet...

L'ascension, 5ème partie. Une descente express !
J29, Asc 18 : démontage du camp, descente au camp de base puis directement à Sama Gaon à 3390 m. Tout le matériel arrivera tard dans la nuit grâce à la mobilisation de toute l’équipe népalaise. Total respect !

J30 : repos à Sama Gaon. Fin de l’expédition. Il pleut !!!


Philippe et Luc...

Bilan des nuits en altitude dans la phase d’ascension.

Camp de base
4850 m
4 nuits
Camp 1
5360 m
1 nuit
Camp 2
5700 m
3 nuits
à + de 6000 m
Camp 3
6120 m
6 nuits
Camp 4
6370 m
2 nuits
Camp 5
6780 m
2 nuits
à + de 7000 m
Camp 6
7110 m
1 nuit
Camp 7
7450 m
1 nuit

Une conclusion surprenante :
Pour cette ascension du Manaslu, notre séjour en haute altitude au-dessus de 7000 m a été particulièrement réduit. Simplement 2 nuits et nous aurions du y dormir une nuit supplémentaire. Ce qui signifie qu'en progression douce, si le nombre de nuits en altitude est réellement important, par contre, c'est surtout aux environs de 6000 m qu'elles se déroulent.

Au sujet du camp de base :
Le temps passé au camp de base est également très limité, avec seulement 4 nuits.
Ce qui ne nécessite nullement "le luxe" que l'on observe actuellement dans l'organisation des camps de base classiques.
C'est même devenu un argument commercial ! Tel organisme est mieux qu'un autre, car il propose des tentes chauffées au camp de base, avec l'électricité, des DVD, internet, le téléphone...
C'est une véritable surenchère de moyens qui me semble peu en adéquation avec les besoins profonds et les aspirations réelles d'un alpiniste en route vers un grand sommet.
C'est une manière d'ancrer les expéditions encadrées dans une logique de consommation de services et de produits, une manière de gommer la notion de compétence de l'encadrement par le tape à l'oeil technologique de notre société citadine.
Il n'y a plus de rapport avec la nature..., plus de rapport avec soi..., plus de voyage...
Tout cela a-t-il encore un sens ?

Différence d’altitude entre les camps et nombre de portages

du CB à 4850 m au C 1 à 5360 m 510 m 2 portages mais avec une aide importante des porteurs d'altitude juniors
du C 1 à 5360 m au C 2 à 5700 m 340 m 2 ou 3 portages ... en fonction des participants
à + de 6000 m      
du C 2 à 5700 m au C 3 à 6120 m 420 m 2 portages  
du C 3 à 6120 m au C 4 à 6370 m 250 m 2 portages  
du C 4 à 6370 m au C 5 à 6780 m 410 m 2 portages ... avec un bricolage à partir de la tente déposit
à + de 7000 m      
C 5 à 6780 m  C 6 à 7110 m 330 m 1 seul portage mais 1 et demi par les porteurs d'altitude
C 6 à 7110 m C 7 à 7450 m 340 m 1 seul portage  

Une remarque :
Plus l’altitude augmente, plus il faut réduire notre effort et donc plus il faut réduire la distance et la dénivellée entre deux camps.
Si au début de l’ascension, 500 m est acceptable, très rapidement aux alentours de 6000 m, 400 m est largement suffisant, pour se réduire encore plus haut à 300/350 m.
De la même manière, le poids du sac doit évoluer en fonction de la prise d’altitude, pour les occidentaux comme pour les Népalais.
Pour moi, de 15 kg entre 5000/6000 m il passe à moins de 12 kg au-dessus, et proche de 10 kg encore plus haut, au-dessus de 7000 m.


Et pour finir, le Paulochon, de retour d'un grand voyage...

 

Un petit clin d'oeil à mes partenaires
logo


Et les liens qui vont bien : Salewa, Asolo, Petzl, Beal, les lunettes Adidas

logo

logo

Mais aussi avec Triple Zero pour les duvets, CILAO pour les sacs à dos, les baudriers light.

Et bien sûr, l'IFREMMONT pour son soutien et suivi médical.

logo

 

 

 

 

 


> fermer la fenêtre