Les ascensions dans le massif du Damodar Himal,
au Népal

Automne 2008



> fermer la fenêtre

Les autres pages de ce dossier...

Retour à la page d'acceuil

Dernière modification : le 22 février 2009



Le versant ouest du Saribung, avec le Saribung Pass au centre et le Kharsang Peak à gauche.
Le Sonam Himal est encore plus à gauche en dehors de la photo.
Depuis le col à gauche du Saribung, on voit bien l'arête sud qui permet de faire une tès belle traversée de ce petit sommet.

En format PDF, la carte du massif avec les sommets officiellement autorisés. Mais, il ne faut surtout pas oublier tous les autres, prétextes à de belles aventures loin du monde.
Une contribution de Denis Flaven, compagnon du Bhrikuti.

Les bosses à Mary
Il s'agit des deux sommets au nord du Col du Saribun, que nous avons appelé Sonam Himal et Kharsang peak. Un clin d'oeil aux deux habitantes de Phu qui nous acceuillent régulièrement dans leur maison.
Le col entre les deux s'appelle le Col Claire.
Ces petits sommets sont une agréable balade à réaliser en complément d'une ascension du Saribung, par exemple le jour de l'installation d'un camp au col.
Ils ne présentent aucune difficulté à part la présence de quelques crevasses discrètes qui nécessitent simplement d'être encordé.
Avec Nemo, nous avons également traversé le Col Cler pour rejoindre le De Hults Pass depuis le Saribung Pass, par des pentes de neige à 40°.
Ce qui sous entend, que "Les bosses à Mary" sont également accessibles depuis ce De Hults Pass.

Nom du sommet : Sonam Himal et Karsang Peak, "Les bosses à Mary"
Altitude : 6 225 m  
Permis d’ascension : Ce sont des sommets qui n'existent pas ! Du moins officiellement.
Cotation Himalaya : II/F neige en cotation Himalaya.
Première ascension : le 11 octobre 2008, Marie-Christine Cler et Paulo Grobel


Karsang et son petit bout, dans son lodge de Phu.
Il ne manque que le son... !


Le camp 2 directement au Saribung Pass avec les pentes de la voie normale du Saribung.
C'est une manière très agréable de réaliser cette ascension.
Voir également le topo.

"Le Belvédère d'Alfred"
C'est le sommet triangulaire qui se trouve au centre du Glacier du Damodar.
Initialement nous avions projeté de continuer par l'arête sud jusqu'à l'autre sommet au fond du cirque. Mais les distances ont importantes et nous nous sommes contentés de ce 1er sommet.
Le nom a été donné en continuation de l'histoire d'Alfred de Hults, car nous avons trouvé au sommet un cairn et une tabatière du début du siecle.

Nom du sommet : "Le Belvédère d'Alfred"
Altitude : 6226 m  
Permis d’ascension : c'est un sommet qui n'existe pas ! Du moins officiellement.
Nom de la voie : l’arête Est
Cotation Himalaya : II/PD neige en cotation Himalaya.
Première ascension : Probablement Alfred De Hults et des compagnons.
Plus certainement, Vincent Stellato, Pascal Pueyo, Jean Milteau et Paulo Grobel le 13 octobre 2008.


Un vue des sommet du fond du cirque depuis le bout de la moraine, après le gros bloc caractéristique.
C'est aussi l'emplacement idéal pour le camp 1.
Jusqu'à présent, toutes les équipes s'arretent un peu plus bas où cette moraine est plus large. Mais ici, le soleil arrive beaucoup plus tôt !


Jean et Pascal arrive au sommet, tranquilles.


Vincent sur l'arête à mi parcours. Tout les deux, nous avons formé une très bonne cordée, pour une journée exceptionnelle.


Mince alors, il y a déjà un cairn au sommet !
En casse-croutant au sommet, je déplace une pierre pour m'installer plus confortablement et je découvre une vielle tabatière du début du siècle. A l'intérieur, un vieux parchemin tibétain a moitié décomposé.
Nous arrivons difficilement à déchiffrer des inscriptions, peut être une date. Et des initiales.
ADH..., pas de doute c'est bien d'Alfred de Hults dont il s'agit.
Le bougre a donc pénétré à l'intérieur du cirque glaciaire alors que nous pensions qu'il c'était arrêté au col qui porte maintenant son nom.


Les sommets sans nom du fond du cirque.
Jean Annequin est son équipe ont gravi l'un des deux à ski, à la fin de l'automne 2008.

Le Kumlun


Depuis le camp 2 au col du Saribung, l'accès au Kumlun


Au départ de notre camp 2 au col du Saribung.
Tout est plié.
Pour nos compagnons, c'est le jour de la descente au camp de base.
A 10 h, les porteurs seront là avec Temba et Chhotemba.
Juste dernière nous, le Col Cler nous tends les bras et en arrière plan, c'est le sommet du Kumlun.
Il me fait rire ce Nemo avec ces bâtons gigantesques... alors que nous irons le plus doucement possible pour digérer une très longue journée.


L'autre versant du Col Cler. Damned, ça penche !
Pas de crevasse ? La corde a disparu ilico.
Au De Hults Pass, juste en dessous, nous laisserons tout le matériel superflu et ne prendrons qu'un sac pour deux à se partager entre montée et descente.


"Honorez la vie..." Tout simplement.


Nemo, dans les grandes pentes de neige au début de la voie.


Le Paulochon, au milieu de la traversée sous l'arête Nord-Ouest.


Le rocher est vraiment très mauvais sur le fil de l'arête. Et si on la contournait par les bandes de neige ?


Le Kumlun... C'est le sommet directement au Nord du De Hults Pass.
la voie normale (qui a été notre voie de descente) remonte les grandes pentes de neige au dessus du col, 40 puis 45 °, avec quelques crevasses et une rimaye à négocier. II/PD en neige en cotation Himalaya.

L'arête Est qui rejoint le Bhrikuti est un très beau projet.
Il y a une imprécision quant au positionnement du sommet.
Sur la carte, le nom est proche du sommet à www. C'est que nous avons gravi. Mais le Kumlun est peut être le sommet plus à l'Ouest à 6380 m qui marque la fin de la chaîne et le changement de direction de l'arête.
Initialement, c'est également un sommet que nous souhaitions gravir au passage. Mais, avec Nemo, arrivé au col 6273, devant la médiocre qualité du rocher nous avons préféré nous abstenir.

Nous avons rejoins ce sommet depuis un camp au saribung Pass, en traversant le Col cler pour descendre au De Hults Pass. puis nous avons traversé des pentes de neige pour rejoindre l'aplomb du col 6273.
C'est pente est environ à 45/50 °.
Puis depuis le col, nous avons commencé à remonté l'arête Nord-Ouest. Mais devant la mauvaise qualité du rocher, nous avons rejoins les pentes du flan Sud de l'arête pour atteindre le sommet.
Le nom de la voie a été donné par Paul Vulin et il correspond exactement à notre état d'esprit durant cette ascension où nous avons évolué le plus souvent sans corde. Mais, il est fou ce guide...
C'est un des grands moments de notre voyage 2008 de Mustang à Phu.

Nom du sommet : Kumlun
Altitude : 6365 m  
Permis d’ascension : c'est un sommet qui n'existe pas ! Du moins officiellement.
Nom de la voie : "Honorez la vie..."
Cotation Himalaya : II/D neige en cotation Himalaya.
Première ascension : le 14 octobre 2008, Paul Vulin et Paulo Grobel


Le vide se creuse, mais nous avons l'habitude de ce terrain et nous choisisons d'évoluer sans corde. Relier de temps en temps par un "ça va de ton côté?"
Une forme un peu particulière du métier de guide et bien loin des schémas habituelles des expéditions commerciales !


Un peu plus tard...
C'est plutôt sympa comme balade..., non ?


Les pentes deviennent plus douces à l'arrivée au col.


De l'autre coté du col, l'autre sommet ne nous inspire guère.


En clair, c'est un tas de caillou.


Nous choisirons donc l'arête ouest.


Malheureusement, après le premier ressaut de l'arête, la qualité détestable du rocher nous oblige à traverser de grandes pentes en contrebas de l'arête.
Heureusement, la neige est bonne, il fait grand beau, nous sommes en forme et bien acclimaté.


Un paysage superbe


Une phrase rassurante au départ du camp 2 :
"Pas de souci Dom, nous avons une corde... et nous ferons attention !"


Puis, à la fin de la traversée, il est temps remonter et de gagner l'arête et le sommet.


Derrière Nemo, l'arête continue vers le Bhrikuti et le Lagula.


Une superbe journée. Sans stress et pleine de bonheur.
Nous sommes comblés, tout simplement.


Nemo


Le Kumjungar Himal
C'est le sommet principal du massif, avec de nombreux itinéraire encore à ouvrir.
Le parcours de la voie normale par les arête doit être superbe.
L'approche la plus simple devrait être celle décrite dans le compte-rendu de l'expédition de Claude Jacoux en 1986.
C'est un très bel objectif...

Le Bhrikuti
C'est le sommet que nous avons réussi au printemps 2005,

Le Gaugiri

 

Le Lagula


Depuis le camp de base du Bhrikuti.
L'arête au centre de la photo est superbe


La traversée Kumlun, Bhrikuti, Lagula. Un grand voyage...


La même traversée, mais le versant nord.

 

Le Pokarkang


Depuis le camp de base du Bhrikuti, les sommets du Pokarkang.
Un superbe objectif qui devrait être interessant au printemps en utilisant les skis.
Le col à droite devrait aussi permettre d'accéder à la vallée de l'Amotsang.

C'est aussi l'expédition de l'automne 2009

Le Chako
Depuis Phu, il y a bien longtemps nous l'avions appelé le Paramount Peak !


Et bien sûr, un dernier petit clin d'oeil à mes partenaires habituels

Et les liens qui vont bien : Salewa, Asolo, Petzl, Beal.

avec : Triple Zero pour les duvets et les lunettes Adidas

logo

logo


 

> fermer la fenêtre