Mustang Phu
L'incroyable voyage

Du Mustang à Naar par le Teri La




> fermer la fenêtre

Les autres pages de ce dossier...
Bonne lecture et bon voyage.

Retour à la page d'acceuil

Dernière modification le 11 janvier 2009
Encore à compléter... navré.


teri
Au col, avant de basculer versant Naar. Vincent, Sonam Zambu Sherpa et Betty

Voici des informations rares sur la traversée du Col du Teri La que Tilman avait nommé Mustang La.
Il y a bien longtemps. En 1950...

Les photos et les informations sont de Jean-René Minelli, guide de haute montagne dans les Ecrins.
Que je remercie chaleureusement...

Quelques remarques et conseils.
Le début de l'itinéraire est classique jusqu'à Lo Manthang et Yara. Elle est décrite dans "Mustang Phu, l'original"
La description commence d'ailleurs à partir de Yara.
Le versant Mustang est le plus difficile à parcourir, même si c'est un simple trek sans passage vraiment technique.
Il est plus simple de traverser dans le sens Mustang Naar. Comme partout, il est plus simple de trouver son chemin à la montée, en venant du Mustang.
L'acclimatation est aussi plus simple et le trajet plus intéressant dans le Mustang.

Le plus complexe reste la gestion du portage et le problème du rupture de charges au-dessus de Beli Kharka.
Car, actuellement, les mules ne peuvent pas aller plus loin.
Il faut 6 jours pour traverser de Yara à Naar.
Les emplacements de campings sont bien définis mais peu nombreux.



Sur les chemins du Mustang.

De Yara à Tange
repas de midi à XXX
horaire :
description :




L'arrivée à Tange


Le premier camp à Beli Kharka.

 

De Tange à Beli Kharka
repas de midi à XXX
horaire :
description :

teri
Le camp de Beli Kharka et l'itinéraire d'accès.

teri

 

teri
La petite croix correspond au camp de Beli Kharka, avec la suite de l'itinéraire.

teri


Le passage du Teri La avec près du col l'emplacement du monolite caractéristique.
Sur cette carte, la dénomination de Teri Bhanjian n'est pas judicieuse car c'est une utilisation d'un nom en Nepali alors que les lieux sont de culture tibétaine. Le mot, La, est donc plus approprié.

De Beli Kharka au Teri La Phedi
repas de midi à XXX
horaire :
description :

Le nom de "Teri La Phedi" pour le dernier camp avant le col n'est pas le nom local. C'est simplement le nom d'usage, utilisé par le Sirdar du groupe.

teri
Un autre emplacement de camp possible. Les mules peuvent aller jusque là.



A un petit col, le sentier devient moins marqué...




Un terrain peu agréable à cause de gigantesques glissements de terrain.







 

 

Du Teri La Phedi à la Labse Khola.
repas de midi à XXX
horaire :
description :


teri
Le col est enfin en vue, il faut rejoindre le fil de la moraine puis les replats enneigés.


Le Purbung Himal, en novembre 2003, par Jocelyn Chavy, depuis le Teri La.



La dernière partie d ela montée au col, il y a même des cains de temps en temps.



Et voici le monolite caractéristique qui est indiqué sur la carte.


Première vision de l'autre côté du col.


Le camp n'est plus très loin, même si la journée a été longue.
Juste en face, le petit sommet de neige, c'est le Thansunjuti. Un des sommets gravis lors de notre expédition de l'automne 2003 vers l'Amotsang.
Koichi Kato, un alpiniste japonais en à fait l'ascension à l'automne 2004 et l'a nommé Namy Peak.... !


Le debut de la descente depuis le camp 3. Le petit point rouge indique notre camp de base 2003.

 

De la Labse Khola à XXX
repas de midi à XXX
horaire :
description :


A la descente du col, à la jonction avec la vallée principale de la Labse Khola.Le Khumjungar Himal est gauche.
Par contre, le sommet de droite n'a officiellement pas de nom. Il a été récemment baptisé par Koichi Kato, en automne 2004. C'est le Yuri Peak.


Le sentier est beaucoup plus marqué sur ce versant.





Un sentier parfois escarpé...


Et le camp, au bord de la Labse Khola.


La fin d el'itinéraire avec le camp 4 au bord de la rivière. le petit point rouge indique les bergeries en photos.
Et l'autre itinéraire, c'est le nouveau trek de Phu à Naar.


De la Labse Khola à Naar
repas de midi à XXX
horaire :
description :


En ce début d'automne, il y a encore quelques bergers dans la vallée.
C'est peut être l'emplacement du deuxième camp de la traversée Phu Naar par les alpages.

teri
Il y a encore du chemin pour rejoindre Naar, qui se trouve juste en face au même niveau, mais de l'autre côté de la vallée sur de grands alpages.

teri
Les dernières bergeries.



Au dernier petit col, avant de rejoindre Naar. En face le Pisang et quelques beaux itinéraires à ouvrir...

 

Et bien sûr, un dernier petit clin d'oeil à mes partenaires habituels
logo

Et les liens qui vont bien : Salewa, Asolo, Petzl, Beal.

avec : Triple Zero pour les duvets et les lunettes Adidas

logo

logo


> fermer la fenêtre