Le topo du Bhrikuti

Massif du Damodar Himal
Mustang






> fermer la fenêtre

Dernière mise à jour, le 10 mars 2011

Retour à la page d'accueil

Le topo du Bhrikuti Shail.
L'itinéraire pour la marche d'approche.

Et bien sûr un peu de culture et de poésie...



Une très belle statue de Bhrikuti, du 17-18ème siècle, visible au musée de Patan à Kathmandu.


Le "vrai" sommet du Bhrikuti !!!

Pendant longtemps, il y avait une certaine incertitude sur la situation exacte de ce sommet.
Pour les premiers ascensionistes, le manque de précision de la couverture cartographique (les cartes de cette période étaient relativement fausses) et une absence d'information ont rendu l'aventure particulièrement incertaine et aléatoire. Pour nous, il est surtout difficile de savoir quel est le sommet qui a réellement été gravi.

Nom du sommet : Bhrihuti
Altitude :
6460 m  
Permis d’ascension :
Expédition
Nom de la voie :
par l'arête Est
Cotation Himalaya :
II/F neige en cotation Himalaya.
Première ascension : 
Takashi Sakuma, Tashi Jangbu Sherpa (Namche Bazar), Masanobu Tsuchiya. Le 18 mai 1982


Le trait rouge indique le "vrai" Bhrikuti à 6460 m avec le point rouge qui pourrait être un sommet alternatif à 6328 m (souvent gravi).
Le trait bleu correspond au Bhrikuti Shail à 6361 m. Et le dernier sommet à gauche est le Lagula.


La dernière carte éditée par Nepa Map en 2010. La prochaine édition sera forcément corrigée.


Une très belle expédition menée par un groupe de Japonais au printemps 1982, avec beaucoup de réussites.

"This area of Nepal was only open to climbers in 1982, and in the spring of that year a permit to climb Bhrikuti Shail was gained by Karuo Kikuchi for a joint Japanese-Nepalese expedition. A reconnaissance had convinced the Japanese that an approach from Manang to the south was impractical, so they took a much longer approach, coming in from the west and establishing base camp to the north of the range close to the Damodar Kunda, a collection of small lakes that form a notable pilgrimage site. Noting that the maps were completely wrong, they placed two camps on what they deemed to be Bhrikuti and summited via the west ridge. The peak was described as the last in a group of many of around the same height. They are also thought to have climbed several other summits on the same ridge." By Lindsay Griffin.


La carte de Richard Salisbury, inclus dans l'Himalayan Data Base. Le Bhrikuti est bien positionné.

Pour la marche d'approche...
Au Mustang, l'itinéraire par le Nord via les lacs de Damodar Kunda est maintenant classique et fréquenté car c'est aussi la première partie de la traversée Mustang Phu.
Une page spéciale décrit les étapes depuis Kagbeni et elle sera actualisée régulièrement en fonction de l'ouverture de la route.


Le French Camp, juste avant les Damodar Kunda.

lag
Le Lagula depuis le French Camp.


Une vue complète de l'ensemble des sommets de cette arête des Damodar Kunda, juste en face des lacs. ©Etienne Principaud

Le camp de base.
Il devrait se situer dans les alpages sur la rive gauche de la rivière.A environ une demi journée de marche du French Camp.

L'ascension du Bhrikuti.
C'est l'objectif du voyage de l'été 2011 avec Tirawa. Gravir cette fois le vrai Bhrikuti et en faire la traversée.
L'ascension me semble être de niveau F avec un avant sommet à 6328 m.
Ce sera aussi l'occasion de savoir précisement quel est le temps au Mustang durant l'été.

Rendez-vous à notre retour pour plus de précisions et des photos.

Un peu d'histoire pour ce Bhrikuti...

Les différentes expéditions au Bhrikuti (6476m) de 1900 to 2002

  • 1982 Spr Japan,Nepal Kaoru Kikuchi W Ridge 1st-3rd

  • 1982 Aut Austria,Nepal Hans Christian Unger NW Ridge-N Smt Unsuccessful

  • 1986 Spr France Claude Jaccoux W Face/Ridge Unsuccessful

  • 1990 Spr UK,Japan, Nepal Elaine Brook Unsuccessful

  • 1991 Spr Italy,Canada, Norway Felix Gradstein Unsuccessful

  • 1991 Spr Switzerland Andre Luethi Unsuccessful

  • 1991 Aut UK Elaine Brook SE Ridge 4th ascent

  • 1991 Aut France Bertrand Doligez SE Ridge 5th ascent

  • 1991 Win Switzerland Romolo Nottaris SW Ridge Unsuccessful

  • 1992 Aut France Bertrand Doligez SW Ridge 6th,7th ascents

  • 1993 Aut France,Luxembourg Bertrand Brouta Unsuccessful

  • 1998 Aut Spain Jesus Gonzalez NE Face 8th ascent

  • 1999 Sum Japan Kiyoshi Ishii W Face (same as Japanese and 9th ascent

  • 2002 Aut Belgium,Switzerland Doug Rossillon W Face-N Ridge 10th ascent

Les premiers ascensionistes du Bhrikuti.
Les Français sont très présent sur ce sommet. Principalement grâce à une première expédition menée par Claude Jacoux et relativement médiatisée.
Voici une page spéciale sur cette expédition, la première expédition Française au Mustang (sous la plume de Claire et Bruno Kriner). Ils ont accédés au massif par le village de Tangge et le camp de base du Khumjungar dans la vallée de la Yamkang Khola. Puis, après avoir traversée la première arête avec le Khumjungar, l'équipe est descendue sur le glacier pour remonter vers le De Hults Pass pour rejoindre ce qu'ils pensaient être le Bhrikuti et qui s'appelle actuellement le Kumlung Himal.

  • 18/19/21 Mai 1982. 1ère ascension par une équipe japonaise (7J/2N)
  • 22 octobre 1991. Trois Népalais.
  • 3 Novembre 1991. Une équipe française encadrée par Bertrand Doligez (5F/2N).
    Avec l’agence Allibert.
  • 1 Novembre 1992. Une équipe française encadrée par Daniel Rossetto (4F/1N).
    Avec l’agence Allibert.
  • 2 Novembre 1992. Une équipe française encadrée par Bertrand Doligez (5F/2N).
    Avec l’agence Allibert.
  • 17 Octobre 1998. Une équipe espagnole (4E/0N)
  • 3Août 1999. Une équipe Japonaise (4J/3N)
  • 29 Octobre 2002. Une citoyenne helvétique, un Belge et deux Népalais.

"In the late '90s the launch of the HGM-Finn maps, the most up-to-date survey of the country's mountainous regions and generally considered the official cartographic reference to the Nepal Himalaya, kept up the confusion. Bhrikuti Shail is now officially designated on the ridge west of Lugula, but Damodar Kunda is still inaccurately marked about nine kilometers to the north of its true location. Referencing mountains to these lakes has continued to cause confusion."
Toujours sous la plume de Lindsay Griffin.

 

 

 


> fermer la fenêtre