Le Yakawakang, 6482 m
Trois semaines pour un 6000 !


Printemps 2012




> fermer la fenêtre

Retour à la page d'acceuil

La présentation de l'école à Kathmandu. La Thamserku Mountain Guide School.

Dernière mise à jour le 10 septembre 2011



©Jocelyn Chavy


Le Thorong La est juste en face, avec notre sommet à sa gauche.
Nous le contournerons par un petit col tout à gauche avant le sommet en neige à 6195 m, qui est aussi au programme.

L’altitude ne fait pas bon ménage avec la précipitation.
Ces dernières années, je m’étais refusé de proposer un sommet himalayen en trois semaines chrono, souhaitant plutôt me consacrer aux grands sommets et à cette aventure singulière de «la progression douce», avec de longue immersion en altitude.
Mais mes compagnons de cordée des Alpes, souvent coincés par un emploi du temps compliqué, m’ont convaincu de revoir ma copie et de leur proposer une vraie expédition, en un temps plus court.
Un sommet qui me ressemble, loin des sommets classiques et formatés des agences. Un cocktail inédit entre alpinisme/culture et exploration.
Ainsi est né ce projet «Trois semaines pour un 6000», avec plusieurs idées à vivre au fil des saisons, sur des sommets adaptés à une première expérience himalayenne.

Comment faire une belle expé en 23 jours?
Comment construire une ascension himalayenne qui ne soit pas contrainte par le temps, bâclé par notre boulimie d’en faire toujours plus ?
La solution réside dans une utilisation judicieuse des moyens de transport locaux. Plutôt que de maudire la route qui a bousculé le tour des Annapurna, simplement accepter sa présence et même l’utiliser.
J’aime trop ces expériences en altitude pour me contenter d’un sommet «en passant» même si c’est l’offre principale aujourd’hui au Népal. À l’inverse, je vous propose une vraie expédition avec un camp de base et des camps d’altitude, où l’on prend le temps de bien faire les choses, de bien vivre en altitude.
J’aime partagé avec mes co-équipiers l’instant subtil de la première fois. Le premier regard «par-delà le col», comme l’exprime si bien Bernard Amy. Avoir l’impression de vivre une aventure unique, la nôtre, loin des standards habituels. Une manière de se distinguer, certainement.
J’aime aussi beaucoup les interstices. La notion de tourisme, de voyage interstitiel.
Et c’est donc l’un de ces entre-deux, dont personne ne se préoccupe, à deux pas d’un lieu archi connu, que nous allons découvrir ensemble.
Cap sur Jomosom et le Lower Mustang historique avec la région de Baragaon, les 12 villages.
Tout le monde connaît Muktinath, où s’échouent de nombreux randonneurs, comblés et souvent exténués de leur traversée du Thorong La. L’un des lieux les plus sacrés de la région, où se rassemblent de nombreux pèlerins Hindous et Bouddhistes, et que nous prendrons le temps de visiter en nous immergeant dans les bains et sous les 108 fontaines !
Après avoir visité Luprak, un petit village à l’écart et son monastère Bön, nous irons installer notre quartier général à Jhong, juste en face de Muktinath. Nous y serons étonnamment seul, immergé dans la vie locale. Alors commencera véritablement notre expédition.


La dernière douche ?


Jharkot, l'un des villages du Lower Mustang historique.
En face, le petit massif du Tashikang un prochain projet "Trois semaines pour un 6000".


Une carte des lieux, avec notre itinéraire. Comme par magie, les glaciers du Purkung Himal ont disparus. Etrange...
Il faudra que j'en parle à Pawan de Nepa Map.

Niveau technique et physique :
Il s'agit de plusieurs courses de neige en altitude d'un niveau moyen PD, qui devraient ressembler à l'ascension du Mont Blanc du Tacul par la voie normale.
Des pentes de neige à environ 35°, avec parfois un ressaut plus raide, des crevasses à négocier ou des séracs à contourner.
Nous serons en progression douce avec le soutien de quelques népalais pour installer les différents camps d'altitude.
Et bien sûr, encordés, en petites cordées alpines.

Date :
Du samedi 24 Mars 2012 au dimanche 15 Avril 2012.
Le week end de préparation est prévu le week end du 4 et 5 février 2012.

Budget :
Environ 4000 €

Au fil des jours :

J1 Départ Paris   J13 ASC 1
J2 Arrivée Kathmandu et vol pour Pokhara   J14 ASC 2
J3 Vol pour Jomosom, trek pour Luprak.
  J15 ASC 3
J4 Trek pour Jhong   J16 ASC 4
J5 Journée de repos à Jhong
  J17 Retour au camp de base
J6

Le Gyu La, une porte sur le Mustang, Jhong

  J18 Descente à Jhong
J7 Montée dans les alpages de Jhong   J19 Kagbeni et Jomosom
J8 Arrivée au camp de base   J20 Vol Jomosom/Pokhara/Kathmandu
J9 Repos au camp de base.   J21 Journée à Kathmandu
J10 Montée et installation au camp 1   J22 Kathmandu et vol retour
J11 Un 1er petit sommet   J23 Arrivée à Paris
J12 Installation du camp d’altitude du Yakawakang.      
  • 6 jours de voyage
  • 6 jours de trek
  • 8 jours sur la montagne
  • 3 jours de repos ou de visite

Niveau des participants :

  • Une bonne condition physique.
  • Une expérience de l'alpinisme est obligatoire à un niveau PD, pour être à l'aise sur des crampons dans des pentes de neige à 40°.
  • Une réelle autonomie en trek et en alpinisme, pour les déplacements en montagne et dans la vie quotidienne.
  • un peu de temps à consacrer à la préparation, car nous sommes en "progression douce"™
  • Une bonne dose de patience, de tolérance et d'humour.
  • Être prêt à vivre un véritable voyage d'exploration, avec forcément un peu d'aventures...

Avec qui... ?
Ces dernière années j'aime beaucoup travailler avec Catherine, Durba KC et Alexandre de Glacier, Safari Treks.
Il y a aussi cette belle opportunité de poursuivre mon chemin himalayen avec Bikram Singh, futur guide Népalais.

Au sujet de Muktinath...
Un lieu à découvrir à la sacralité incroyable




Pour participer à cette expédition... Comment faire partie de l’équipe ?
Une logique de cooptation mutuelle. De la notion de «client à celle de «co-équipier".

Les modalités d’inscription que je souhaite utiliser illustrent la tonalité des expéditions que j’encadre. L’objectif est de se déplacer de la notion de «client» vers celle de «co- équipier» pour construire un groupe solidaire, compétent et dynamique, impliqué dans la réussite du projet.
Mais pas de souci... Il ne s’agit pas pour moi de me soustraire à mes devoirs, obligations et responsabilités, bien au contraire. C’est simplement une autre manière d’aborder le sujet, plus en cohérence avec mes valeurs, la nature de ces projets parfois très complexes, et ma vision des choses.
Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs.
C’est donc à elle qu’il faut s’adresser pour une demande d’inscription, via le site internet de SERAC.

Le Yakawakang... Un 6000 en trois semaines.

En complément de la présentation sur mon site, une fiche technique est également disponible. Elle regroupe toutes les informations minimales concernant le voyage. Il vous suffit de cliquer sur le lien dans le site de SERAC.

La préparation de l'expédition commencera effectivement lors du we de rencontre de toute l’équipe. Elle est donc fondamentale car elle permet de valider la pertinence de l’ascension pour chaque participant, tant du point de vue technique que de cohésion de groupe.

Je suis bien sûr à votre disposition pour répondre à toute les questions que vous vous posées :
soit

  • par mail, (le plus simple),
  • par téléphone fixe 04 76 79 99 68 ou mobile 06 42 90 75 34.

N’hésitez surtout pas !
Quand je suis en Himalaya, tout n’est pas perdu !
Appelez SERAC au 04 76 86 46 84  Noëlle peut également vous répondre. Elle connait parfaitement le domaine des expéditions et Stéphanie avec son expérience dans le monde du voyage, pourra vous informer sur votre réservation aérienne , le suivi de votre demande de réservation, entre autre.

@bientôt...



Location... de matériel d'expédition
Voici une proposition de nature à se simplifier la vie pour partir en expé : une page qui explique ce nouveau service de location de matériel spécifique d'expé.

Le petit village de Lubrak...
A deux pas de la grand route, l'un de mes villages préférés. Une petite porte ouverte sur le monde et la culture Bön.



L'arble le plus sacré du village, un noyer plus que centenaire et toujours vivant au centre de la légende des lieux.


Kemi Tsewang, une belle personnalité de Lubrak. Il construit actuellement le premier lodge du village.
Forcément une bonne adresse...
Il a assisté Charles Ramble, éminent anthropologue, durant ces nombreux séjours au Mustang.

Et bien sûr, un petit clin d'oeil à mes partenaires habituels
logo


Et les liens qui vont bien : Salewa, Asolo, Petzl, Beal, les lunettes Adidas

logo

Mais aussi avec Triple Zero pour les duvets, CILAO pour les sacs à dos, les baudriers light.

Et bien sûr, l'IFREMMONT pour son soutien et suivi médical.

logo

 




> fermer la fenêtre