Au Nord du Manaslu
L'ascension des Larkye Peak...
une timide approche du Samdo Tower !
Automne 2010






> fermer la fenêtre

Retour à la page d'acceuil

Dernière modification, le 6 février 2011
Encore en travaux


Bon, juste un petit début pour ce compte rendu du Larkye Peak... qui aurait du, aurait pu, s'appeler Samdo Tower !

Voici une expédition bien particulière juste deux personnes et un sommet, caché derrière le Manaslu.



ça fait un peu la Belle et la bête... Non ?

 

 

 






Pas de doute, je préfère quand même mon camp de base de l'hôtel Padma !


Prendre le temps de regarder les milles petits détails.


Nous partirons en 4x4... car la route est abominable et les "local bus", très local bus.
Et j'aimerais ménager ma petite équipe car nous allons faire un peu plus qu'un trek. C'est une partie importante de l'acclimatation qui commence bien avant d'avoir rejoins les étages hypoxiques. Savoir s'économiser... prendre soin de soi.


Effectivement la route est particulièrement difficile. Et encore, je n'ai pas de photos de la partie Arughat Soti Khola !

Pour le trek du début du tour du Manaslu...
il vous faut retrouver la page dédiée !


Ambiance locale, pour la nourriture. Il est 7 h du matin !


Notre objectif initial, le Samdo Tower
Ces photos sont dédiées à XXX




Sur l'autre versant en venant de Tilje. Pas vraiment le même sommet !


Notre arête de profil.


Le Samdo Tower depuis le Tulo Larkye. En arriere plan, vous l'avez reconnu, c'est le plateau sommitale du Manaslu.



Au télé depuis le Sanu Larkye.


L'arête Est du Tulo Larkye, par où j'avais imaginé descendre pour rejoindre le Samdo Tower... mais ça l'a pas fait !

Pour s'acclimater rien ne vaut un détour en Chine !
C'est le col qui mene à Rui, le village d'où sont venus les gens de Samdo quand ils ont fuit devant l'invasion Chinoise dans les années 60.


Tout au fond, le Panbari, le projet de l'automne 2011.


Un pied en Chine, l'autre au Népal...




Versant chinois...


Pas de doute... Je préfère le versant Népalais !

Le camp de base



 

La montée au camp 1


















 




Au camp 1






Le Tulo Larkye







Le Sanu Larkye


 


Une vue panoramique sur ce Sanu Larkye. Nous avons effectué son ascension par l'itinaire en bleu qui était resté en grande partie équipé de cordes fixes.
Par contre, le vrai sommet est un peu plus loin que l'endroit où tout le monde s'arrête. C'est l'itinéraire en rouge.
En regardant bien, le petit point à la base du trait bleu, c'est notre tente ! Very small...


Le début des cordes en place. Pas vraiment top, juste 200 m déroulé sans point d'ancrage intermédiaire, et tout en traversée.
Y'avait moyen de faire mieux !


Plus de cordes fixes, mais un cadre superbe...



Juste avant de rejoindre l'arête... C'est qu'en même un peu pentu !






Juste derrière, le vrai sommet du Sanu Larkye.


Effectivement, ça se corse un peu !


Le vrai sommet du Sanu Larkye.


Dans la descente..., c'est cool avec les cordes en place !

L'équipe...



Petite réflexion sur le matériel...



Y'a du boulot dans le domaine des crampons en haute altitude...


...car c'est pas très cool d'être obligé d'enlever les gants ou les moufles pour les attacher.
Mais que fait Mrs Petzl ?


Un test grandeur nature pour les sacs à dos.

 

 

Dans la tente...




Allez un petit café...

Petite combines pour démonter une tente dans le mauvais temps... même tout seul !


Voici une tente qui ne risque pas de s'envoler !





Il est temps de rentrer à la maison... en traversant le Larkye Pass à plus de 5000 m !



 

 

Un petit clin d'oeil à mes partenaires
logo


Et les liens qui vont bien : Salewa, Asolo, Petzl, Beal, les lunettes Adidas

logo

logo

Mais aussi avec Triple Zero pour les duvets, CILAO pour les sacs à dos, les baudriers light.

Et bien sûr, l'IFREMMONT pour son soutien et suivi médical.

logo

 

Avec l'aimable participation de... Sonia !!!

 

 

 


> fermer la fenêtre