Une traversée déja mythique...
"Samdo Phu"

A ski et à pieds...

Printemps 2012




> fermer la fenêtre

Retour à la page d'acceuil

Et d'autres pages sur le même sujet...

Dernière mise à jour, le 7 Février 2012



Depuis le sommet de la Montagne aux 1800 rivières, voici un paysage que personne n'a encore contemplé !
C'est sur ces grands glaciers à gauche que notre itinéraire se faufile...


La porte d'entrée...


"Le plan B" ou une autre traversée à ski : "La haute route de Samdo" ! avec deux petites bosses somptueuses...


Depuis le camp 2, le Panbari à gauche et "la montagne aux 1800 rivières" à droite.

ATTENTION…
Voici le projet le plus exceptionnel
qu’il vous est possible de vivre aujourd’hui en Himalaya et au Népal.

En ce printemps 2012, voici une expédition qui concentre tout mon savoir-faire, ma connaissance du Népal et de l’Himalaya.
Il me fallait conclure notre aventure de l’automne où nous avons découvert la montagne aux 1800 rivières et la clef de sortie vers Phu.
Samdo Phu, c’est à la fois la suite de Mustang Phu et un itinéraire de folie.
Une traversée inédite que je prépare depuis bien longtemps, avec un col technique entre Himlung et Nemjung et de grands glaciers que personne n’a jamais traversés.
Un projet qui peut s'envisager soit à pieds soit à ski, puisque nous serons d'emblée deux équipes avec nos co-équipiers Népalais.
Et cette simple perspective me comble...

Depuis Samdo, qui correspond déjà à un bout du monde, la première étape consiste à rejoindre le haut glacier de Fokan, au Dôme de l’Hindu Himal à 6306 m. Le terrain est relativement simple avec des pentes plutôt régulières, mais surtout je le connais bien après notre expédition de l’automne 2011. Au préalable nous aurons traversé le Larkye Pass pour mieux nous acclimater. C’est l’itinéraire idéal pour rejoindre Samdo, surtout en « Slow Expedition ».
La suite de l’itinéraire est plutôt simple, avec un premier col à 6442 m puis un grand glacier un peu crevassé à traverser jusqu’au pied du col à 6373 m qui constitue le passage le plus technique.
Mais qu’allons-nous y découvrir ?
Il nous faudra équiper ce col avec des cordes fixes à la montée et surtout à la descente.
Versant Phu, le glacier sera forcément complexe avec de vraies crevasses, car nous sommes au printemps et il y a peu de neige en altitude à cette saison. Mais Phu n’est plus qu’à trois jours…
La présence d’une équipe népalaise renforcée, les stagiaires de la Thamserku Mountain Guide School, constituera aussi un atout inestimable.
Une fois au camp de base, tout ira mieux.

Par contre, cette traversée en autonomie n’est pas une mince affaire. Je ne connais pas beaucoup de groupe amateur capable d’envisager ce style de réalisation. La progression douce, expérimentée sur les 8000 (Manaslu ou Cho Oyu), sera la seule solution pour traverser ces grandes étendues glaciaires.
Les skis sont aussi possibles puisque notre équipe sera mixte et de petites luges seront aussi du voyage.
Nous serons un groupe restreint, il n’y a que 6 places disponible.

Cet itinéraire est dédié à Pierre Neyret…, à l’autre bout de la chaîne Himalayenne.


Le Panbari... un presque 7000, à deux pas du 1er col. Un objectif bien tentant si tout se déroule parfaitement !!!


Le camp de base... Notre point de départ. Nous n'y resterons même pas une journée !


Notre camp de base avancé, juste à la limite des glaciers et parfaitement protégé en cas de grosses chutes de neige.


Jacques, dans les premières pentes de neige, après la chute de neige. Une poudreuse d'enfer !


Svend, juste à l'emplacement du camp 1.


En route vers l'Hindu Himal.


le premier col qu'il faut traverser. Il faudra aussi lui trouver un nom !


La montagne aux 1800 rivières... pas mal pour un plan ski en Himalaya !


Avec en ligne de mire, le Nemjung.


Une vue très rare du versant Ouest du Panbari,
La photo a été prise par Christian Stromfsdorf à l'automne 2009 durant l'ascension du pilier Sud du Nemjung,
Une superbe réalisation en cordée alpine avec Yannick Grazziani, dans un coin plutôt retiré à partir de Bhimtang.
©Christian Trommsdorff
Et une remarque de Liz chez SALEWA... "Oh, ça c'est une belle Vallée Blanche, c'est François qui serait content".
Oui, c'est cela...


Et voici le passage clef, pour rejoindre Phu !!!


Une image du col entre Nemjung et Himlung Goth.
Le col en arrière plan est à 6442, il est nettement plus facile !!!
La ligne jaune représente la frontière chinoise, mais elle est mal placée.


Damned, entre Himlung et Nemjung, voici le col qu'il nous faut traverser.
Heureusement, c'est à la descente et nous n'oublierons pas nos descendeurs !!!


Phu, un village au caractère bien trempé...


Phu, du haut, avec le monastère et la vallée de Pangi.

Le déroulement.
Depuis le camp de base, un planning possible...

J1..., Montée au Camp de base avancé, avec les porteurs de vallée et tout notre matériel.

J2 et J3..., installation et nuit au camp 1.

J4 et J5..., installation et nuit au camp 2 à 6003 m.

J6..., traversée du col à 6442 m...

J7... une journée d'équipement du deuxième col à 6373 m.
Repos ou peut-être un petit créneau pour faire un sommet !

J8..., traversée du col. Ouf, nous voici de l'autre côté.

J9... camp de base du Nemjung.

J10..., arrivée à Phu.

Nous avons donc trois jours en réserve + une journée de repos à Phu et une à Kathmandu. Ce qui représente 5 jours de sécurité soit pour faire quelques sommets au passage, au niveau du 1er col, soit pour des aléas météo ou techniques. C'est à la fois confortable et rassurant.
Mais il est aussi tellement facile d'exploser un planning !

Pour le matériel spécifique d'expédition.
Comme il n'est pas simple d'aquérir d'emblée l'ensemble du matériel d'expédition nécessaire, je vous propose un système de location le plus simple possible.
Rendez-vous sur la page spéciale : "Location matériel d'expé".

Date :
du jeudi 12 avril au dimanche 13 Mai 2012

Budget :
Environ 5300 €, à confirmer.

Au fil des jours :

J1 Départ Paris   J17 Asc 6
J2 Arrivée Kathmandu, Hôtel Padma   J18 Asc 7
J3 Kathmandu, Hôtel Padma   J19 Asc 8
J4 Bus pour Besisahar, jeep pour Chamje   J20 Asc 9
J5 Tal, Dharapani, Tilje   J21 Asc 10
J6 Yak Kharka   J22 Asc 11
J7 Bimthang   J23 Asc 12, Camp de base
J8 Larkye Phedi   J24 Phu
J9 Daramsala   J25 Phu, repos
J10 Saya Khola   J26 Meta
J11 Camp de base   J27 Timang
J12 Asc 1   J28 Tal
J13 Asc 2   J29 Jeep & bus pour Kathmandu
J14 Asc 3   J30 Kathmandu
J15 Asc 4   J31 départ de Kathmandu
J16 Asc 5   J32 Arrivée en France
  • 6 jours de voyage
  • 11 jours de trek
  • 12 jours d'alpinisme
  • 3 jours de repos, de shopping ou de visite


Niveau des participants :

  • Une bonne condition physique.
  • Une pratique de l'alpinisme à un niveau PD/AD dans les Alpes, pour être à l'aise dans des pentes de neige à 40°/45°
  • Pour les skieurs, une pratique régulière du raid à ski.
  • Une expérience des voyages à l'étranger, si possible des expéditionx.
  • Une bonne dose de patience, de tolérance et d'humour... pour pouvoir me supporter !


Tilje, premier village du tour du Manaslu "à l'envers".


Beaucoup de lodge dans la première partie du parcours.



Le Nemjung, en face. Et le Panbari à gauche... Notre traversée se déroule juste derrière.

Pour participer à cette expédition... Comment faire partie de l’équipe ?
Une logique de cooptation mutuelle. De la notion de "client" à celle de "co-équipier".

Les modalités d’inscription que je souhaite utiliser illustrent la tonalité des expéditions que j’encadre. L’objectif est de se déplacer de la notion de «client» vers celle de «co- équipier» pour construire un groupe solidaire, compétent et dynamique, impliqué dans la réussite du projet.
Mais pas de souci... Il ne s’agit pas pour moi de me soustraire à mes devoirs, obligations et responsabilités, bien au contraire. C’est simplement une autre manière d’aborder le sujet, plus en cohérence avec mes valeurs, la nature de ces projets parfois très complexes, et ma vision des choses.
Toutes la partie administrative : le règlement, l’aérien, les assurances, est assurée par SERAC, une association de tourisme, dont je suis membre, qui regroupe des guides et des accompagnateurs.
C’est donc à SERAC qu’il faut s’adresser pour une demande d’inscription, via le site internet.

En complément de la présentation sur mon site, une fiche technique est également disponible. Elle regroupe toutes les informations minimales concernant le voyage. Il vous suffit de cliquer sur le lien dans le site de SERAC.

La préparation de l'expédition commencera effectivement lors du we de rencontre de toute l’équipe. Elle est donc fondamentale car elle permet de valider la pertinence de l’ascension pour chaque participant, tant du point de vue technique que de cohésion de groupe.

Je suis bien sûr à votre disposition pour répondre à toute les questions que vous vous posées. N’hésitez surtout pas ! Soit :

  • par mail (c'est le plus simple),
  • par téléphone fixe 04 76 79 99 68 ou mobile 06 42 90 75 34.
  • Et même par Skype ! 

Quand je suis en Himalaya, tout n’est pas perdu !
Appelez SERAC au 04 76 86 46 84.  Noëlle connait parfaitement le domaine des expéditions et Stephanie pourra vous informer sur votre réservation aérienne, le suivi de votre demande de réservation, ect.

@bientôt...

Les "Plus" de ce voyage :

  • De multiple premières à la clefs... Mais surtout un itinéraire de traversée de grande beauté.

  • Et une traversée possible à ski !!!

  • Une immersion totale dans le grand blanc. Soyez prêt pour un voyage très engagé.

  • Un voyage dédié à des alpinistes ou skieurs alpinistes passionnés.

  • Un encadrement par un guide de haute montagne UIAGM, passionné d'Himalaya et spécialisé dans la conception et l'encadrement d'expéditions…
    Facile, puisque je vis une grande partie de l'année à Kathmandu.

  • Un contact privilégier avec l'équipe népalaise, avec laquelle nous serons très proche. Avec forcément des élèves de l'école TMGS.

  • Un fonctionnement très collégial, où chacun peut s’impliquer… à hauteur de ces envies et de sa disponibilité.

  • Une réelle préparation en France pour faciliter la cohésion du groupe et répondre concrètement à toutes vos questions.




La dernière étape, certainement la plus difficile : le passage du deuxième col à 6 373 m au pied du Nemjung.
La suite de l'itinéraire consiste à descendre le Haut Glacier de Pangri.
Pas forcemment une mince affaire, mais un terrain déjà un peu connu, lors de l'expé au Nemjung avec François Damilano.


Une image 3D du grand glacier de Pangri et des 3 sommets du Peri Himal.


Un autre projet à ski, particulièrement voluptueux... pour plus tard !

 

Un petit clin d'oeil à mes partenaires
logo


Et les liens qui vont bien : Salewa, Asolo, Petzl, Beal, les lunettes Adidas

logo

Mais aussi avec Triple Zero pour les duvets, CILAO pour les sacs à dos, les baudriers light.

Et bien sûr, l'IFREMMONT pour son soutien et suivi médical.

logo

 


 

> fermer la fenêtre