Chhotemba Sherpa
Le voyage en France...



> fermer la fenêtre

Voir aussi : "La maison de Kathmandu"

Le voyage de Chhotemba aux pays "des petites montagnes"
dans les Alpes Françaises, Suisses et Italiennes
durant l'été 2009



Une petite page pour présenter Chhotemba Sherpa et préparer son voyage en France de cet été 2009.
Pour ceux qui ont partagés des instants avec lui et qui souhaites l'acceuillir, il faut juste que nous nous coordonnions un peu pour rendre son voyage le plus intéressant possible, en montagne mais aussi à la découvertes des différentes facettes de notre vie "à la française".

Première étape : l'arrivée en France
"15/16 juin
A Kathmandu, j’étais à l’aéroport et 17h30. Après la vérification de mon bagage, je suis monté au 2ème étage avec mon passeport et le billet d’avion. La police m’a demandé  pourquoi j’allais en France et où j’habitais. J’ai répondu que j’allais en visite et faire de l’escalade pour m’entraîner .
A 20h25, j’ai pris l’avion de Qatar et je suis arrivé à Doha 22h40. J’ai attendu environ 2h le prochain vol à 01h40. Et je suis arrivé à Paris à 07h45.
Je suis allé chercher ma valise et heureusement Paulo m’attendais à la sortie. Nous avons pris le TGV pour aller à Lyon, puis le train pour Grenoble. Noëlle est venu nous chercher à la gare et nous avons été déjeuner ensemble au restaurant. A 17h 45 nous avons pris le bus pour aller à La Grave et nous sommes arrivé aux Hières à 20h."

A partir de la maison des Hières :
"17 juin... Un peu d'escalade à La Grave
Paulo et moi nous avons fait une voie d’escalade à La Grave à côté du « Saut de la Pucelle ». Je suis très intéressé pour faire cela parce que je ne fais jamais d’escalade en rocher. On a fait environ 200 mètres d’escalade, puis nous sommes allé au supermarché pour faire les courses. Ensuite, nous sommes rentrés à la maison.

18 juin..., Le Rateau Ouest
Ce matin nous allons au téléférique à 8 h 30. C’est mon premier voyage en téléférique. C’est vraiment bien pour monter en montagne. Nous avons marché 1h dans la neige. Nous avons fait l’arête du Râteau Ouest. J’ai appris beaucoup de choses : comment on grimpe en rocher et comment on descend en rappel
."

 




Une conférence sur le Manaslu à Poitiers
jùrvù

Une journée de "Walking Meditation" avec Daniel Zanin
19 juin
"Nous sommes passés chez Nemo en Belledonne et j’ai rencontré Dominique. Elle m’a montré les pommes de son jardin et nous avons bu du jus de pomme fait maison. J’ai rendez-vous avec Nemo à la fin août dans sa maison de Chamonix. Le lendemain, nous avons rejoins Daniel Zanin à Chambéry pour une randonnée un peu spéciale !?"



 

Le Mont Blanc avec les Dames du SALEWA AlpinDona Team (twice !),
en progression douce bien sûr !

Pour ce Meeting International de Salewa, nous avons accompagné un groupe de dames des quatre coins de l’Europe pour « un voyage au Mont Blanc », une ascension en progression douce.
Une rencontre pour explorer le versant féminin des valeurs de l'alpinisme.
Et nous sommes tous arrivés au sommet, en vivant des émotions extraordinaires.


Au sommet du Mont Blanc



Sur l'arête des cosmiques, avant que l'orage n'éclate. La 1ere course en réversible avec Sara de Catalogne...

Un petit coup de main au refuge de l'Alpe de Villar d'Arêne, chez Sabine & André
bjfie^^b



L'Aiguille Verte
jLe premier jour, au matin, nous sommes partis de Chamonix en train pendant 30 minutes et après nous avons commencé à marcher sur le glacier de la mer de glace. Nous sommes ensuite monté qu refuge du Couvercle et dans l’après midi nous avons préparé notre matériel pour gravir l’aiguille verte. Le lendemain nous avons commencé à marcher à 1 heure du matin, dans la nuit et nous avions chacun une lampe frontale. Comme nous étions 4 personnes, nous avons fait 2 cordée. Ensuite nous avons grimpé sur la glace avec 2 piolets techniques pendant 3 heures. A 6 :30 nous étions au sommet de l’aiguille verte et c’était très intéressant pour moi, pour mon expérience de futur guide et c’était la première fois que j’utilisais 2 piolets techniques pour gravir un sommet. Nous sommes ensuite redescendu en rappel et vers 11 heures nous étions au refuge du couvercle.






Le sommet de l'Aiguille Verte... simplement somptueux aux premières lueurs du jours.


Au départ du petit train du Montenvers...
Mais à quoi penses-tu, si loin du Népal ?




Damned, mais ça monte tout dré...


Jean-Louis, compagnon du Kanjiroba, pour l'heure en tenue d'escargot.



De retour de la Pointe Isabelle... "Elle est pas belle la Vie ?"


Mercredi, un peu de mauvais temps pour corser un peu le jeu.


Il est temps de s'encorder, mais comment faire ?


En remontant le couloir de l'Evèque. L'apprentissage du mauvais temps avec son lot de progressions complexes.



Au sommet du couloir, juste une éclaircie pour profiter de la vue sur la Mer de Glace et la Charpoua.

Dimanche 12 juillet... Un peu d'escalade à Vallorcine, à côté de Chamonix, avec Denis Flaven, participant du prochain voyage Dolpo to Mustang
jùvrLOV


1er relais, première explication sur les manoeuvres de corde.


Et hop, directement en tête dans les beaux dièdres de Vallorcine.




Bon..., et maintenant, comment faire un relais dans les rêgles de l'art ?

Le Mont Rose
``efpaé``


A la descente du Mont Rose...



En montant au Castor depuis le refuge Sella en Vallée d'Aoste, avec Philippe.


Les sommets du Mont Rose : Pointe Dufour et Norden.


Toute l'équipe au petit matin, bien rangée au sommet du premier 400 de la journée, en petites cordées de 2.


Avec Philippe de Pantin.


Lyskamm et Cervin, de prochains projets...


Tous au sommet de Corno Nero. Et hop, un 4000 de plus.


Frank et Philippe, Chho et Laurent... Pente un peu raide et encordemment court.




L'ambiance particulière d'un cheminement en plein ciel.


Mais pour la dernière course, le dernier 4000, le mauvais temps est de retour !

Du 18 au 26 juillet..., Chez Vincent, un rescapé de Mustang Phu 2008.
Vacance en famille : a
u programme, piscine et VTT
Nous avons fait du VTT avec Vincent et son fils Benoît dans la forêt.
Après je suis allé à la piscine où il m’a appris à nager pendant 3 jours car je ne savais pas nager avant. Maintenant, je pourrais aller nager avec mes amis à Kathmandu ou ailleurs quand il fera beau et chaud. C’est aussi très important pour moi d’avoir appris à nager.






Et un petit clin d'oeil à Vincent en souvenir de notre ascension du Belvédère d'Alfred durant Mustang Phu.
Merci encore pour tout...

Du 27 au 29 juillet..., La Traversée de La Meije avec Julien de chez ASOLO et Vincent, le cousin des Pyrénées.




A l'approche de la Brèche de La Meije.


Une journée passée en très bonne compagnie... Les gardiens du refuge du promontoire


A la sortie du Glacier Carré.


Dans la montée au Grand Pic, le rocher change et nous sommes toujours au soleil.


La nouvelle Reine de la Meije : Nathalie, la gardienne du Promontoire.
Dans le passage très aérien au dessus du Cheval Rouge...


Chho dans le même passage. Il y a un peu de vide...



La remontée des cables sous la Zigmondy. Un très beau passage..., engagé et technique.
Mais ils sont trop nuls ces cables...Ce n'est vraiment pas de l'alpinisme.
La Meije serait tellement plus belle sans cet équipement (plus égotique que sécuritaire) radicalement à contre courant des valeurs de l'alpinisme. Des cables qui illustrent à merveille le rapport de l'Homme avec la Nature. Quel gachis...


A la sortie de la Zigmondy, la traversée reprend...


Les manoeuvres s'enchaînent, escalade et petit rappel.




La dernière remontée au Doigt de Dieu


Au refuge de l'Aigle, le lendemain matin. Il ne reste plus qu'a descendre à la maison...


Julien et Vincent, avec les petits hameaux des Hières et de Ventelon encore bien bas dans la vallée.

Du 3 au 11 août..., Avec Laurent et Michel du Manaslu... Escalade et parapente
nlùVCBlR

Avec Corine, autour de Chambéry.
Pour changer du Kanjiroba de l'automne 2008

njV%C

La Dent Blanche.
knvfa

Chez Nemo à Chamonix
jvzùb

Le week end de préparation de l'expé de l'automne au Ratna Chuli,
Le 5 & 6 septembre

Au refuge d'Orni...

Les Calanques, avec "les Intrépides" de Cassis, pour préparer le projet Pokarkang
nbùfbv``

Et le dernier séjour à Paris, chez Michelle, Jean et Jean-René... encore à préparer.
bo^^y

 

Avant le départ... une petite interview.
C'était à l'automne 2008, les réponses sont en anglais mais le challenge consistait déja à écrire sur soi et à utiliser l'ordinateur !

Chhotemba, on te retrouve souvent dans les expéditions que j’organise, peux-tu nous expliquer pourquoi ?
Now, I live in KTM at Bouddhanath with family of Dawa, my sister. And Paulo help me sinse I was young. He teach me mountainering and expedition and, he supported me to learn french at the « Alliance Française of Kathmandu ».

Tu es maitenant à Katmandu, comment ça se passe ?
yes, now I am in Katmandu.
In the morning I go to language class with my friend. There, I spend around one hour per day and some time I go to visit to my friend.

Tu parles Francais manitenant ?
Oh yes, now  I speak French language. It’s usefull for my climbing job.

Tu fais de la montagne au Népal. Quelles sont les expeditions que tu as réalisées ?
Laquelle prépares-tu?
I did three mountains above 7000m. Gyajikang above Phu , Noijin Kangsang in Tibet, and Putha Hiunchuli in Dolpo. And many smaller one like Gurkarpo Ri in Langtang.
In spring 2009, we prepare Manaslu expedition, a 8000  summit.

Tu veux devenir Guide de Haute Mountagne en himalaya.
Comment vas tu faire ?
Yes, I want to be high Himalayan guide. I must learn and also do all the courses. May be also climb in France, if possible…

Comment  imagines-tu ton avenir au Nepal ? tu vas bientot te marrier ?
Now, in Nepal,  situation is no so good  but I hope it will be fine soon..
I am not married yet but may be soon.

Tu viens en France a partir du 15 juin 2009.
Que viens-tu fais ? As-tu une idée…
Yes, I have plant come to france from mid June 2009  to know cultures of European peoples  and  to take a course of rock climbing.
And also, I go climbing 4000 peaks in Chamonix and at the Mont Rose with Paulo and clients to know about guiding in the Alps.

Les ascensions partagées.
Au printemps 2005, nous avons été ensemble au Gyajikang un beau 7000 de la vallée de Phu puis à l'automne vers "les sommets de la Hidden Valley".

Et jusqu'aux expés de cet automne 2008.
Mustang Phu, avec un gros travail sur le terrain. Puis, le Kanjiroba, avec une belle ascension et la traversée du Col Tichy.


En 2008, au retour du Dudh Kundali, une belle première dans le massif du Kanjiroba

> fermer la fenêtre